classe musto performance skiff

More
6 years 8 months ago #183798 by GuyB
Arriver ça va, mais je ne peux pas rester dessus pour monter sur la remorque, donc c'est le moment où je quitte le bateau qui est critique. Je saute à l'eau et le bateau perd son équilibre. Mais je vais bien trouver, il faut dire que j'arrive vent arrière sans dérive avec 10 cm de safran et je dois me mettre face au vent et là ..... et quand le bateau a viré face au vent, tout le monde à l'eau.
je vais essayer la chouille de dérive.[/quote]

Sur Mon RS700, si personne ne peutme recevoir sur la plage, une fois arrivé, je couche le bateau, en appui sur l'aile, avec un poids sur le mat, le temps d'aller chercher la remorque. S'il n'y a pas de vagues, c'est tres simple.

RS700 798
RS500 1037
470 FRA 12422
Chew Valley Lake

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago - 6 years 8 months ago #183808 by gaston64
Pareil avec mon D One... quand il n'y a pas trop de houle... sinon, technique dérapage en crabe à la Lardon... saut à la baille pour choper le bateau en proue... affalage Gv face au vent... puis échouage du bateau sur la berge et course rapide pour tirer la MAO avant que le bateau ne reparte sans moi...
Last edit: 6 years 8 months ago by gaston64.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183909 by ggc
Merci Gilles pour ton conseil, lors de mes arrivées, je laisse un peu de dérive et je descends tranquillement.

Merci aussi pour les 2 derniers propriétaires (Émilien et Gaël) qui m'ont cédé un bateau parfait en excellent état, je me régale.

C'est plutôt physique et demande de la concentration avec toutes ces ficelles en mains, Ce que je trouve dur, c'est le vent irrégulier monter, descendre des échelles et en plus je ne suis pas très coordonné et souple, j'ai souvent besoin de me tenir au câble pour rentrer. Par contre, je trouve les manœuvres (quand je suis équilibré) assez facile car le bateau répond vite et sainement.

En fait, ce que je trouve le plus difficile, c'est le ressalage, je me mets souvent dans le rouge car je ne sais jamais par où passer, heureusement que je commence à les limiter. Souvent un dessalage en produit d'autres. Et là, je galère.

Contrairement au 49er, je trouve que les bêtise sont plus faciles à gérer car le bateau est moins lourd et que je suis en solitaire, donc il est plus facile d'appréhender les choses seul. Pas besoin d'être très souple, le passage sous la bôme est assez facile. Je souhaite maintenant faire quelques séances au-delà de 12/13 nds et pouvoir m'installer sur les échelles durablement.

Autre avantage, je peux le mettre à l'eau seul, maintenant je ne suis pas dans les vagues.....

Vous l'aurez compris, c'est un bon achat.

Team Papy's Forty member
The following user(s) said Thank You: antoinetolosane

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183916 by Alexandre 38

ggc wrote:
je ne sais jamais par où passer, heureusement que je commence à les limiter. Souvent un dessalage en produit d'autres. Et là, je galère.


Volcomz me conseillait de passer entre le liston et les échelles au ressalage, mais c’était trop juste à cause du gilet pour moi ! Après j'ai tenté par devant les échelles en enjambant depuis la dérive, mais bateau étroit et peu de place pour éviter de te prendre le mât dans la pipe ! Le meilleur compromis fut de remonter par l'arrière. Ca marche à tous les coups , à genoux ou à plat ventre ! =>De plus le bateau est neutralisé face au vent comme cela. Tu gagnes un temps fou !

"On ne perds jamais- Soit nous gagnons, soit nous apprenons ..." N.Mandela
-'Iaorana' RS 500 Mylar #1093 / 'WHYTE' RS 800 #1228 / 'Sissancatre' Musto-Skiff #604 / 'Rodéo-Clowns' RS 800 #1101
The following user(s) said Thank You: ggc

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago - 6 years 8 months ago #183917 by Fréd

Alexandre 38 wrote:

ggc wrote: je ne sais jamais par où passer, heureusement que je commence à les limiter. Souvent un dessalage en produit d'autres. Et là, je galère.


Volcomz me conseillait de passer entre le liston et les échelles au ressalage, mais c’était trop juste à cause du gilet pour moi !

Incroyable : la même chose pour moi, dis donc !!! :whistle: :P ;)

Alexandre 38 wrote: Le meilleur compromis fut de remonter par l'arrière. Ca marche à tous les coups , à genoux ou à plat ventre ! =>De plus le bateau est neutralisé face au vent comme cela.

J'aurais plutôt tendance à dire que c'est le meilleur moyen pour faire partir le bateau à l'abattée, surtout avec sa GV lattée... Mais si ton expérience est bien celle-là, c'est effectivement le plus simple quand on n'arrive pas à passer directement de la dérive à l'intérieur du bateau, technique qui reste la plus efficace et la plus rapide, mais qui nécessite de grandes jambes pour passer par-dessus l'échelle ou un ventre plat (et un gilet taille enfant) pour passer par-dessous !

Fréd
Le nouveau Croc' est arrivé, vraiment heureux de retrouver tout le monde sur l'eau !
Last edit: 6 years 8 months ago by Fréd.
The following user(s) said Thank You: ggc

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183918 by ggc

Alexandre 38 wrote:

ggc wrote:
je ne sais jamais par où passer, heureusement que je commence à les limiter. Souvent un dessalage en produit d'autres. Et là, je galère.


Volcomz me conseillait de passer entre le liston et les échelles au ressalage, mais c’était trop juste à cause du gilet pour moi ! Après j'ai tenté par devant les échelles en enjambant depuis la dérive, mais bateau étroit et peu de place pour éviter de te prendre le mât dans la pipe ! Le meilleur compromis fut de remonter par l'arrière. Ca marche à tous les coups , à genoux ou à plat ventre ! =>De plus le bateau est neutralisé face au vent comme cela. Tu gagnes un temps fou !


C'est le cheminement que j'ai pris et j'en ai un autre: je mets l'échelle dans l'eau au vent, je prends la barre et l'écoute et j'essaye de me faire remonter en water-start. En 49er ça marche bien, mais il y a une planche, ici avec une barre c'est plus compliqué.

Team Papy's Forty member

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago - 6 years 8 months ago #183919 by ggc

Fréd wrote:

Alexandre 38 wrote:

ggc wrote: je ne sais jamais par où passer, heureusement que je commence à les limiter. Souvent un dessalage en produit d'autres. Et là, je galère.


Volcomz me conseillait de passer entre le liston et les échelles au ressalage, mais c’était trop juste à cause du gilet pour moi !

Incroyable : la même chose pour moi, dis donc !!! :whistle: :P ;)

Alexandre 38 wrote: Le meilleur compromis fut de remonter par l'arrière. Ca marche à tous les coups , à genoux ou à plat ventre ! =>De plus le bateau est neutralisé face au vent comme cela.

[/quoteJ'aurais plutôt tendance à dire que c'est le meilleur moyen pour faire partir le bateau à l'abattée, surtout avec sa GV lattée... Mais si ton expérience est bien celle-là, c'est effectivement le plus simple quand on n'arrive pas à passer directement de la dérive à l'intérieur du bateau, technique qui reste la plus efficace et la plus rapide, mais qui nécessite de grandes jambes pour passer par-dessus l'échelle ou un ventre plat (et un gilet taille enfant) pour passer par-dessous !


J'ai essayé aussi et ça marche, c'est ce que je fais avec le 49er en solo. En fait ce n'est que ma 4ème navigation, on m'a prédit 6 mois de galère....je vais faire avec. J'espère bientôt moins dessaler.

Team Papy's Forty member
Last edit: 6 years 8 months ago by ggc.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago - 6 years 8 months ago #183922 by Yoann J
J'arrive à passer entre le liston et les échelles, je ne pense pas avoir un ventre plat. Par contre il faut le faire très tôt dès que le bateau commence se redresser, plus on attend plus cela devient compliqué.

MUSTO - FRA 388
Last edit: 6 years 8 months ago by Yoann J.
The following user(s) said Thank You: ggc, Alexandre 38

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183924 by Alexandre 38

Fréd wrote:

Alexandre 38 wrote:

ggc wrote: je ne sais jamais par où passer, heureusement que je commence à les limiter. Souvent un dessalage en produit d'autres. Et là, je galère.


Volcomz me conseillait de passer entre le liston et les échelles au ressalage, mais c’était trop juste à cause du gilet pour moi !

Incroyable : la même chose pour moi, dis donc !!! :whistle: :P ;)


Ouaipp ! Non mais , Lolo ce WE m'a trouvé incroyablement minci ! :P :pinch: :sick: oui oui !

"On ne perds jamais- Soit nous gagnons, soit nous apprenons ..." N.Mandela
-'Iaorana' RS 500 Mylar #1093 / 'WHYTE' RS 800 #1228 / 'Sissancatre' Musto-Skiff #604 / 'Rodéo-Clowns' RS 800 #1101

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183925 by gilles
je faisais comme ça :

si le mat est sous le vent : la main arrière sur l'aile, la main avant sur le hauban et on monte au moment ou la bateau passe son point d'équilibre et continu à se redresser tout seul. En fait le bateau tourne sous les pieds comme un gars qui avance sur un ballon.

Si le mat est au vent (et dans la brise) passer allongé entre l'échelle et le liston (comme un gars qui fait du saut en hauteur) au moment ou le bateau passe son point d'équilibre et vite aller chercher l'aile au vent.

Quand le bateau est bout, attraper le stick et faire le ménage...

IC10 HELLS BELLS
The following user(s) said Thank You: ggc

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183927 by Yoann J
Cela frotte un peu au niveau de gilet quand je passe, c'est pour cela que je passe tôt et de façon plutôt franche. Car si en plus de frotter, le bateau commence avoir un peu trop angle c'est mort. Le faite de tirer sur la coque pour passer finit d'amorcer le redressement du bateau, le bateau continu alors de redresser tout seul.

MUSTO - FRA 388
The following user(s) said Thank You: ggc

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183928 by ggc
Replied by ggc on topic classe musto performance skiff
En fait, il faut se bouger....

Team Papy's Forty member

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183929 by gilles
ben ouais....

IC10 HELLS BELLS

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183930 by ggc
Replied by ggc on topic classe musto performance skiff
Au portant, gardez-vous l'écoute de GV à la main qui barre pour ouvrir ou fermer si nécessaire?

Team Papy's Forty member

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183932 by gilles
non, mais tu peux la poser sur l'échelle pour pouvoir l'attraper. Ca ne sert pas souvent.

IC10 HELLS BELLS
The following user(s) said Thank You: ggc

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183935 by ggc
Replied by ggc on topic classe musto performance skiff

gilles wrote: non, mais tu peux la poser sur l'échelle pour pouvoir l'attraper. Ca ne sert pas souvent.


Je dis ça parce qu'en 49er, sur une grosse risée, lorsque tu abats pour éviter de gîter, ouvrir la GV peut-être un complément à l'abattée pour stabiliser le bateau sinon ça ne suffit pas et tu peux te retrouver vent arrière...pas bon.
De plus, quand j'ouvre la GV, le bateau ne se bloque pas sur sa gîte et accélère magnifiquement et la barre devient plus douce, voire neutre.

Je pose ces questions pour gagner du temps et bien démarrer 2018...à mon âge, je compte les mois.

Team Papy's Forty member

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago - 6 years 8 months ago #183937 by Philippe G
Sur le musto l'espace entre coque et échelle est il moins large que sur un 700 au trou 3 ? Resaler est plus compliqué sur un musto que sur un 700 ?

rs 700 - rs 200
Last edit: 6 years 8 months ago by Philippe G.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183939 by gilles

ggc wrote:

gilles wrote: non, mais tu peux la poser sur l'échelle pour pouvoir l'attraper. Ca ne sert pas souvent.


Je dis ça parce qu'en 49er, sur une grosse risée, lorsque tu abats pour éviter de gîter, ouvrir la GV peut-être un complément à l'abattée pour stabiliser le bateau sinon ça ne suffit pas et tu peux te retrouver vent arrière...pas bon.
De plus, quand j'ouvre la GV, le bateau ne se bloque pas sur sa gîte et accélère magnifiquement et la barre devient plus douce, voire neutre.

Je pose ces questions pour gagner du temps et bien démarrer 2018...à mon âge, je compte les mois.


la gv du musto est petite et elle ne porte pas vraiment au portant. Si tu as correctement réglé ton angle de bome après l'envoi du spi il n'y a plus besoin d'y toucher.

IC10 HELLS BELLS
The following user(s) said Thank You: ggc

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183940 by antoinetolosane
Sur le 700, je passais systématiquement par l'arrière.
les baby barres ne laissant pas suffisamment de place pour passer entre

Antoine Tolosane
RS700 GBR 983 - Bladerider 3301 - L4000
The following user(s) said Thank You: Alexandre 38

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 8 months ago #183941 by gilles

Philippe G wrote: Sur le musto l'espace entre coque et échelle est il moins large que sur un 700 au trou 3 ? Resaler est plus compliqué sur un musto que sur un 700 ?


je ne sais pas...j'étais proportionellement au 8ème trou ! qui n'existe pas ! non, au 5éme en fait

je trouvais plus simple de ressaler le musto, le gréement est plus court et j'étais trop léger en 700 à partir de 17/18 noeuds, il me fallait un sac de ressalage.

IC10 HELLS BELLS
The following user(s) said Thank You: ggc

Please Log in or Create an account to join the conversation.

Powered by Kunena Forum