Evénements et support Paris 2024

More
5 years 11 months ago #185754 by Derviche

Cédric F wrote: Derviche, tu es une fois de plus dans le conservatisme le plus déplorable.
Est-ce que tu as lu les raisons qui ont amené le working party au sein duquel je suis à faire les propositions qui sont les siennes ? Dans le ski tu aurais été exactement comme ceux qui ne voulaient pas entendre parler de ski cross.
On parle de l'avenir de la voile au JO. Si on ne bouge pas, et notre rapport le dit bien, il y aura des médailles et des athlètes en moins au JO. La réalité est là !.

Tu as tout à fait raison, et c'est bien de cela dont je parle et ce qui fait que je m'oppose...
Ne plus voir la voile aux J.O. cela ne me généra pas car désolé Cédric si je suis vieux jeu mais je suis plus dans l'esprit de Coubertin que dans les marchands du temple. Et ta dernière phrase, avoir des médailles aux J.O.reflète tout à fait ce contre quoi je me bats, l'essentiel pour certains c'est d'avoir des médailles quel qu'en soit le cout, les athlètes on s'en fout (OK je caricature ..), ce qui compte c'est la médaille, la breloque, la gloire du drapeau...

Qui aujourd'hui connait le nom des athlètes du ski cross (sans passer par google heinnn ?), j'ose même demander aux alpins, car forcement hors du vivier les athlètes sont méconnus (Picon, Defrance, Lobert, Le Coq, Giard etc etc sont à peine connu des voileux..). Désolé moi, je m’intéresse plus à l'humain, qu'a la gloriole patriotique .... aux hommes et femmes qu'au lobbying des chantiers qu'il soient français (pour l'habitable aux J.O) ou anglo-saxons.

Une planche à voile ou un Laser restent des séries abordables (même si le kg de plastoc reste exorbitant .. du fait d'une production somme toute assez limitée comparée à une voiture ...), le foil (plus de 1000 EUR pour un simple foil de planche ...) me semble beaucoup beaucoup moins abordable et donc beaucoup beaucoup moins accessible internationalement... ah mais oui on a déjà créé chez les jeunes 2 championnats en cata (Nacra 15 pour la noblesse) et SL pour le peuple, donc ces jeunes équipages seront murs pour intégrer des J.O 2024 qui laisseront de coté les miséreux ... Retour du yachting vs voile ???
Que les chantiers nous sortent un dériveur volant au prix d'un laser, un cata volant au prix d'un HC16 , alors OK pour faire voler les futurs bateaux aux J.O. .... comme ce n'est pas le cas, mon choix est fait ...

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago #185756 by celtica
"je suis plus dans l'esprit de Coubertin que dans les marchands du temple"

Avis partagé à 100% ! La voile avait réussi à devenir un sport démocratique ces dernières années, on va revenir 60 ans en arrière !!! Ce n'est pas du conservatisme de classe "déplorable", juste du bons sens ...

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago #185760 by Cédric F

flebas wrote:

Cédric F wrote: Les pétitions sont envoyées avec parfois le soutien d'athlètes qui n'ont pas pris le temps de lire les recommendations du working party et la lettre du Président.

C'est intolérable. Je propose que ces athlètes soient bannis à vie.


Bah c'est effectivement assez intolérable parce qu'il ne peut pas y avoir de débat serein, argument contre argument quand on est dans ce genre de comportement. Et ce qui est plus frustrant avec ces pétitions balancées à la va vite par des athlètes qui ne défendent qu'eux mêmes c'est que pour le coup la Commission des Athlètes de World Sailing est plutôt d'accord avec les réformes proposées.

@Derviche, que l'on puisse considérer que les jeux ont été vendus au marchand du temple, c'est effectivement une position. Personnellement je pense que cette vision idyllique n'a jamais existé. c'est un mythe qui s'est construit mais la réalité historique et sociologique de l'olympisme na jamais été celle-ci. S'il n'y a plus de voile au JO, crois moi que ce n'est pas la voile élitiste que tu honnis qui en paiera les conséquences mais bien celle que tu défends, celle des clubs etc qui en subira les conséquences car ses ressources viennent principalement de l'argent public versé parce que la voile est un sport olympique.

Pour le reste, je ne sais pas si tu as vraiment lu le travail que nous avons réalisé. On parle de garder 4 séries universelles sur les 10 séries (dériveur solitaire homme, dériveur solitaire femme, planche homme, planche femme) d'augmenter les quotas de ces séries pour donner plus de chances à des petits pays et d'ouvrir les épreuves olympiques à de nouvelles formes de voile, le kite et la course au large pour être représentatif du sport dans son ensemble et qui représente une part importante de la pratique en plus d'ouvrir de belles perspectives pour renforcer notre sport.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago #185763 by Derviche

Cédric F wrote:

flebas wrote:
Pour le reste, je ne sais pas si tu as vraiment lu le travail que nous avons réalisé. On parle de garder 4 séries universelles sur les 10 séries (dériveur solitaire homme, dériveur solitaire femme, planche homme, planche femme) d'augmenter les quotas de ces séries pour donner plus de chances à des petits pays et d'ouvrir les épreuves olympiques à de nouvelles formes de voile, le kite et la course au large pour être représentatif du sport dans son ensemble et qui représente une part importante de la pratique en plus d'ouvrir de belles perspectives pour renforcer notre sport.

Non désolé Cédric, je n'ai pas (encore) lu le doc dont tu parles, j'avais lu l’intégralité du rapport que tu avais soumis entre autre à la FFV il y a ~ 1.5 an et j'y avais lu des choses intéressantes, quand j'ai un moment je m'y mets ! mais la lecture du document soumis à Seahorse soulève quand même quelques interrogations, non ? Je ne suis pas dupe dans cette lettre ouverte, chacun défend son pré vert, un lobbying en chasse un autre ... tout sera affaire de compromis au final comme tu le soulignes.
J’espère juste que l’universalité de la pratique voile aux J.O. ne sera pas bafouée et qu'au final les nations 'riches' ne soient pas les bénéficiaires exclusifs et que le rêve SPORTIF des J.O. reste toujours accessible quelque soit la catégorie sociale des jeunes d'aujourd'hui .... car au delà du rôle sportif - ou économique selon l’interprétation de chacun - que cela représente, il y a un rôle éducatif à ne pas négliger ...

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago #185780 by Cédric F
Bah c'est justement sur cette question de l'universalité que je lis des conneries à tout va.
- L'universalité c'est justement d'ouvrir les JO au Kite car aujourd'hui cette discipline est en train d'exploser au niveau international : les épreuves de sélection pour les JO Jeunes viennent de se terminer. Il y a un paquet de nationalités avec des gens qui pourront être à Paris 2024 si le kite y est.
- L'universalité c'est d'avoir de l'habitable qui représente 70% de la pratique de la voile dans le monde selon une étude de PWC.
- L'universalité au JO c'est d'avoir plus de quotas pour la planche et le dériveur solitaire
- L'universalité c'est de promouvoir le développement des "flottes collectives au JO" et paradoxalement c'est avec l'habitable que cela marchera le mieux.

Et pour aller encore plus loin, mais c'est beaucoup plus touchy, l'universalité c'est sans doute de limiter à deux les événements mixtes et non pas à 4. Même si le faut d'avoir 4 épreuves mixtes semble la tendance poussée par le board.

Dans 4 jours nous saurons...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago - 5 years 11 months ago #185785 by gaston64
si je suis bien les arguments évoqués qui président aux choix :
- l'olympisme est important pour l'avenir de la voile pour une raison essentiellement financière... la voile au niveau des clubs étant trés largement dépendante des subventions venant de l'argent publique...

- les subventions n'étant attribuées qu'en fonction du nombre de participant et des résultats au niveau Olympique par la force publique dispensatrice de l'argent publique... les JO étant d'abord pour eux une vitrine de la "Puissance de la Nation"...

- Tactiquement donc, pour maintenir le subventionnement et aider ainsi à la vie des clubs, il faut privilégier les catégories de sports nautiques qui fonctionnent le mieux au niveau résultat et au niveau nombre de participants...

- Le Kite étant une des pratiques en vogues, avec la PAV, le solitaire et l'habitable, il est pertinent d'affilier le Kite à la fédération voile (fait depuis un an ou deux), et de promouvoir celui ci comme catégorie à intégrer dans les séries olympiques de voile.... pour assurer une visibilité efficace qui donnera accès aux subventions indispensables à la survie des club...

- Essayons cependant d'influer pour être équitable ... tout en restant pragmatique...
Equitable : élargissons les quotas pour favoriser la participation de petits pays...
Pragmatique : faisons le en privilégiant les catégories dans le vent pour faire nombre et chercher l'efficacité résultat (solitaire, Pav, ouverture et promotion du KIte... même si en rigueur de terme, on peut pas vraiment parler de bateaux dans ces cas de figures)...

Bienvenu dans le monde réel... :S :huh: .... si on veut que la voile vive, il faut des sous... tant pis, pour les bateaux qui ne sont plus dans le vent ... et bienvenus aux ustensiles solitaires volants, décollants et bondissants qui font de la visibilité rémunératrice... :woohoo:

Effectivement, l'esprit Coubertin, faut pas se faire d'illusion... c'est une histoire gentil gentil pour les doux bienheureux qui veulent bien y croire... :( ... je rêvais encore un peu... :) ...Hop, je remet les pieds sur terre... :huh: ... et j'entends bien les arguments qui veulent faire preuve de réalisme... Le monde est ainsi...faut faire au mieux ... et surtout faire avec :dry: ... euh !.... jusqu'où ???

Question :
Quels choix seront fait ensuite au niveau des Fédérations de voile dans la répartition des subventions ...
- Privilégier dans les choix politiques le Kite, la PAV, le solitaire, le tout compétiteurs, pour rentrer dans les clous du subventionnable pour les prochains JO ?
- Promouvoir une politique qui relance les activités voiles marquées par un moindre engouement... en soutenant les clubs pour aider à promouvoir des formats de formation, d'activité ou de compétition qui aident au développement des séries moins dans le vent (redécouverte du double, de la nav en flotte, en équipage, etc...) ?

Loin de moi l'idée de renvoyer toute la responsabilité de ces questions sur les seuls JO, sur les acteurs de la Commission des Athlètes de World Sailing, ni même sur les fédérations voiles nationales et internationales... Les acteurs des différentes classes sont aussi concernés, ainsi que les pratiquants membres de clubs locaux qui se contentent parfois (trop souvent :unsure: ) de "naviguer consommateurs" sans se soucier du devenir des structures qui permettent la pratique de la voile...

Il reste que les têtes pensantes et les acteurs décisionnels ont un rôle à jouer plus qu'important pour faire que la voile ne soit pas seulement un calcul financier (aspect légitime...réalisme), mais aussi une lieu et un moyen de sociabilisation, d'éducation et de promotion de l'humain... ( la nav solitaire, le fun sur planche ou sur kite solo qui dépotent, c'est bien... développement individuel dans l'air du temps... Mais la nav en double ou en équipage a aussi des vertus qui semblent se perdre un peu... pas seulement au niveau voile d'ailleurs... l'air du temps aussi:( ) ....

Là j’entends beaucoup de pragmatisme tinté de stoïcisme résigné... un peu d'idéalisme, ou "d'utopie réalisable" ne ferait pas de mal, il me semble...

avis d'un vieux rêveurs, ... ronchonneur et amoureux des bateaux avec une coque qui touche l'eau... ;)
Last edit: 5 years 11 months ago by gaston64.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago - 5 years 11 months ago #185812 by Cédric F
www.sailing.org/tools/documents/M2218202...ment-%5B23733%5D.pdf

Un événement en dériveur solitaire mixte...

Qu’est-ce que certains n’inventeraient pas pour sauver le 470 et le Finn.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.
Last edit: 5 years 11 months ago by Cédric F.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago - 5 years 11 months ago #185816 by ggc

Cédric F wrote: www.sailing.org/tools/documents/M2218202...ment-%5B23733%5D.pdf

Un événement en dériveur solitaire mixte...

Qu’est-ce que certains n’inventeraient pas pour sauver le 470 et le Finn.


Remarque 2 filles en double....sur un Finn, ça peut le faire!!!

Team Papy's Forty member
Last edit: 5 years 11 months ago by ggc.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago - 5 years 11 months ago #185819 by flebas

Cédric F wrote: Qu’est-ce que certains n’inventeraient pas pour sauver le 470 et le Finn.

Le Finn c'est le trait d'union entre Pol Elvström et Ben Ainslie.
S'il ne devait rester qu'un bateau aux JO ce serait celui-ci.
Last edit: 5 years 11 months ago by flebas.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 10 months ago #185827 by La Marmotte
Le trait d'union va bientôt disparaitre de la grammaire française !

geek; RS 400 970 with a purple Hull !

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 10 months ago #185829 by Cédric F
Bon et bien revenu de ces 4 jours éprouvants pour les nerfs.
J'aimerais pouvoir raconter en détails ce qu'il se passe dans ces moments de tension.
Pour faire court :
Vendredi réunion informelle conjointe de l'Event Committee et du working party pour voir ce à quoi nous pourrions parvenir comme recommendation. L'offshore est mal parti. Autant au working party c'est serré autant à l'event...
Samedi le meeting officiel de l'Event. Guillaume Chiellino se bât comme un fou pour l'offshore mais rien n'y fait. Le conservatisme prévaut même si tout le monde signale le super boulot qui a été fait par le working party. Au final c'est la soumission 36 qui a le mérite d'être ouverte qui passe après quelques tours de vote.
Ca commence à négocier terrible dans les couloirs : La classe Finn organise un apéro. Luca Devait rameute tout le monde.
-Dimanche je siège à l'équipement : toutes les décisions concernant l'équipement sont différées à novembre. Le meeting se termine tôt. Les gens placent leurs pions, passent des pactes. Nous allons au Thames Royal Yacht Club pour l'apéro puis dinons avec le Président et les Italiens. Chacun peut faire basculer le vote final et Kim Andersen le sent bien.
-Lundi les choses sérieuses commencent après le déjeuner. Chacun membre du Conseil s'exprime. Nous pensons que la soumission 18 (avec du keel boat) a des bonnes chances car les Américains et l'Asie/océanie et l'Amérique du Sud sont plutôt avec nous contre l'Europe du sud, de l'est et du nord. Les arguments en faveur de l'offshore sont portés par des figures de world sailing. Les opposants n'ont que la seule question du coût à la bouche même si tout est démonté argument par argument. Nous commençons à y croire.
Après ce tour préliminaire il y a une vote sur la recommendation de l'Event : elle est rejetée assez largement. Il va donc falloir passer les 60 soumissions en revue et savoir si elles ont un proposer et un seconder. Les Anglais se ratent complètement et une de leur soumission ne passe pas. C'est la panique à la RYA... Les Français retirent leur soumission au profit de la 18. Tout les signaux semblent passer au vert. Devoti, et la lobbyiste de la class Finn sont paniqués. Les 470 aussi (ils ont vraisemblement passé un pacte).
Après 5 tours de scrutin, il ne reste que 3 soumissions sur la table. Celle de l'Event, la 22 et la 18 avec l'offshore. Il faut la majorité a ce moment là pour la 18 car sinon les partisans de la 36 se reporteront sur le 22. Au final la 18 n'a pas la majorité absolue au 6eme tour et perd au 7ème tour 22 contre 19. A deux voix près l'offshore était au JO. L'Europe n'en a pas voulu. Le kite y est enfin. Il est 20h00... Devoti est en larmes.
Nous Français sommes déçus, très déçus. Certains sont dépités chez les Australiens et les Américains. Et pourtant jamais, jamais les Français n'avaient autant existé à World Sailing. On a fait vraiment tout ce qu'on a pu. Mais l'Europe de la voille c'est comme l'Europe politique cela n'existe pas.
La soumission gagnante pose plein de problèmes.
Personnellement après 5 mois de travail dans le working party, je repars pour encore quelques mois, avec un gros travail qui ne va pas être simple : faire une événement mixte avec des dériveurs solitaires. Il va falloir être créatif...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 10 months ago - 5 years 10 months ago #185831 by gaston64
merci pour le compte rendu qui dit bien l'ambiance un peu chaude...
bon, j'ai du mal avec les "soumissions", les "proposer" et les "seconder" divers et variées écrite en anglais...

Ce que je comprend :
- le offshore n'est pas adopté (les français pleurent)
- Luca Dévoti pleure aussi... le finn est sorti...
- Le Kite fait son entrée... (au détriment des finn et 470???)
- y'aura du solitaire mixte .... Laser standard et radial conservés???

tu ne dis rien du double (49er, FX, Nacra17.... ) et de la PAV...

Bref, c'est qui qui reste... c'est qui qui sort... ??? ;)
Last edit: 5 years 10 months ago by gaston64.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 10 months ago #185832 by gaston64
Réponse selon la presse

Article Ouest France

World Sailing, la fédération internationale de voile, a planché cette semaine, à Londres, sur la refonte des catégories admises aux Jeux olympiques de Paris en 2024. Le document officiel vient d'être diffusé. Il prévoit, entre autre, la transformation des épreuves de 470 en séries mixtes, et l'arrivée du Kite. Rajeunissement et mixité sont les mots d'ordre de la voile olympique.

Les cinq séries maintenues.
Dériveur solitaire hommes : Laser hommes
Dériveur solitaire femmes : Laser radial
Skiff femmes: 94er FX
Skiff hommes : 49er
Catamaran double mixte: Nacra 17 (à foils)

Les cinq nouvelles séries.
Winsurf hommes (remplacement du modèle RS:X)
Windsurf femmes (remplacement du modèle RS:X)
Dériveur solitaire mixte (équipe) : Finn maintenu pour les hommes, support à déterminer pour les femmes,
Dériveur double mixte : 470 maintenu
Kite surf: kite mixte (équipe) sur équipement à déterminer

Les séries qui disparaissent (mais pas les bateaux). (note perso ???????)
Dériveur en double: 470 Hommes et femmes
Dériveur poids lourds: le Finn hommes

Quid de la course au large aux JO ?
Dès son élection, Nicolas Hénard avait annoncé qu'il se battrait pour qu'une épreuve de course au large, d'un format de quarante huit heures, en double mixte, sur un bateau monotype (Figaro 3 ?) puisse voir le jour aux Jeux Olympiques de Paris, dont les épreuves de voile se dérouleront sur le site de Marseille.
Il souhaitait même que cette épreuve soit en démonstration sur les JO de Tokyo en 2020, et en avant première sur la finale de Coupe du monde de voile à Marseille début juin.
Pour l'heure, sa proposition ne figure pas das le document de World Sailing publié cette semaine. Est-il enterré pour autant? Affaire à suivre.

Planéte voile. Le télégramme… (moins affirmatif que Ouest France concernant le double mixte)
La World Sailing (ex Isaf) vient de publier ce mardi à Londres les séries qui pourraient être autorisées pour les JO 2024 qui se déroulerent à Marseille. A priori, le 470 et le Finn n'y seront pas. En revanche, le kite devrait fait son apparition. Dans certains catégories planent encore des points d'interrogation, notamment sur les support utilisés. En ce qui concerne l'arrivée de la course au large en double mixte, le sujet a été mis sur la table. A deux voix près, la proposition n'est pas passée mais il reste des espoirs d'inverser la tendance...

La planche à voile, longtemps menacée, a sauvé sa peau. Pas sûr en revanche que la RS:X survive aux changements annoncés. On parle beaucoup de la RS:X convertible signée Neil Pryde...
Puisque le CIO veut de la mixité, la World Sailing a donc fixé le cap : le dériveur solitaire sera mixte et en équipe, tout comme le dériveur double mixte. Dans les deux cas, il reste à déterminer le support.
La grande nouveauté est, bien sûr, l'arrivée du kite. Ce sport, passé dans le giron de la FFvoile en 2017 après des années passés à la FFVL (Fédération Française de Vol Libre) , ne cesse de progresser. Mais là aussi, il reste à connaître le format. On sait que ce sera du kite mixte en équipe.

Disciplines confirmées :
* Dériveur solitaire femme (Laser)
* Dériveur solitaire homme (Laser)
* Dériveur Haute performance femme (49er)
* Dériveur haute performance homme (49er)
* Catamaran volant mixte (Nacra 17)

Disciplines votées :
* Windsurf femme (support à déterminer)
* Windsurf homme (support à déterminer)
* Kiteboard mixte (support à déterminer)
* Dériveur solitaire mixte (support à déterminer)
* Dériveur double mixte (support à déterminer)


Le Figaro
World Sailing (la fédération internationale de voile) a décidé lors d'un vote ce lundi à Londres d'exclure la course au large comme discipline olympique en 2024. La France, organisatrice des JO 2024, avait pourtant proposé une épreuve de course au large. Une épreuve mixte par équipes en dériveur solitaire a été retenue plutôt que celle en Course au Large.

Les cinq disciplines confirmées : Laser hommes, Laser femmes, 49er hommes, 49er femmes, Nacra 17 mixte.
Les cinq disciplines votées : Windsurf hommes, windsurf femmes, kiteboard mixte, dériveur solitaire mixte, dériveur double mixte. Pour toutes ces disciplines, le support reste à déterminer.

Les journaleux ont bons ?????

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 10 months ago #185833 by bapt14
Communiqué de la FFV ce soir :

Quelles disciplines pour Paris 2024 ?

Organisé à Londres dans le cadre du « Mid-year Meeting » de World Sailing (Fédération Internationale de Voile), le vote pour déterminer les « disciplines » voile pour les Jeux Olympiques de 2024 s’est tenu lundi soir. Sur les 10 séries actuellement en lice pour les Jeux Olympiques de 2020, le « Council » de World Sailing avait décidé que cinq d’entre elles devaient potentiellement changer pour l’édition qui sera organisée à Marseille.

Hormis le fait qu’il fallait se mettre d’accord sur cinq nouvelles disciplines, les représentants des différentes nations présentes à Londres cette semaine devaient également proposer des formats de compétitions où la parité femme/homme serait parfaitement respectée en nombre de participants et de médailles. Au total ce sont plus de 60 soumissions qui ont été déposées et étudiées lors de cette Assemblée Générale.

« La France avait déposé trois propositions, mais celle qui avait ma faveur était celle qui contenait une épreuve de Course au Large. Je note que cette idée d’épreuves mixtes a bien séduit puisque la solution retenue va dans ce sens. Par contre, en finale du dernier vote entre les deux dernières propositions, c’est une épreuve mixte par équipe en dériveur solitaire qui a été retenue et non pas celle en Course au Large. Je pense que la Course au Large, qui aurait été l’épreuve la plus longue des JO toutes disciplines confondues, avait un intérêt médiatique fort et aurait permis un engagement des communautés voile dans l’esprit de ce que recherche le CIO. Je me réjouis par contre de l’arrivée du Kiteboard qui va donner une image plus jeune et dynamique de notre sport. » Nous explique Nicolas Hénard, Président de la Fédération Française de Voile.

Maintenant, le processus va se poursuivre, avec dans un premier temps une confirmation du vote lors du meeting annuel de la World Sailing en novembre prochain en Floride. Puis avec le travail des commissions techniques qui auront la charge de déterminer quel bateau sera retenu pour chacune des nouvelles disciplines.

Les disciplines pour les Jeux Olympiques 2024 :

5 disciplines confirmées :
Dériveur solitaire femme (Laser)
Dériveur solitaire homme (Laser)
Dériveur Haute performance femme (49er)
Dériveur haute performance homme (49er)
Catamaran volant mixte (Nacra 17)

5 disciplines votées au mid-year meeting :
Windsurf femme (support à déterminer)
Windsurf homme (support à déterminer)
Kiteboard mixte (support à déterminer)
Dériveur solitaire mixte (support à déterminer)
Dériveur double mixte (support à déterminer)


Laser - RS200 @ Luc Yacht Club (Calvados).
The following user(s) said Thank You: gaston64

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 10 months ago #185834 by Cédric F

gaston64 wrote: merci pour le compte rendu qui dit bien l'ambiance un peu chaude...
bon, j'ai du mal avec les "soumissions", les "proposer" et les "seconder" divers et variées écrite en anglais...

Ce que je comprend :
- le offshore n'est pas adopté (les français pleurent)
- Luca Dévoti pleure aussi... le finn est sorti...
- Le Kite fait son entrée... (au détriment des finn et 470???)
- y'aura du solitaire mixte .... Laser standard et radial conservés???

tu ne dis rien du double (49er, FX, Nacra17.... ) et de la PAV...

Bref, c'est qui qui reste... c'est qui qui sort... ??? ;)


Le offshore n'est pas adopté : La France, l'océanie, l'Asie et les Etats-unis sont déçus.
Lucas Devoti pleure de joie après avoir serré les fesses toute la journée : le Finn a des chances d'être sauvé
Le kite entre au jeu sur une épreuve mixte : un peu de modernité ! Reste à définir quel support et quel format.
La planche a voile est conservée en homme et en femme avec une évolution vers des formats plus typés slalom. Un peu de modernité à nouveau.
Le 470 devient mixte pour sauver sa peau.
Les conservateurs inventent le dériveur solitaire mixte... Une aberration... Pour sauver le Finn et le 470.

Donc au final pour 2024, ce qui est certain :
- Dériveur solitaire homme, Laser si la procédure antitrust ne le destitue pas.
- Dériveur solitaire femme, Laser radial si la procédure antitrust ne le destitue pas
Skiff homme, 49er
Skiff femme, 49er fx
Multicoque mixte, Nacra 17

Ce qui a été voté en plus pour arriver à 10 médailles et parité des athlètes et des événements :
- Planche homme
- Planche femme.
Pour ces deux épreuves, il y aura des tests pour savoir quel est le matériel (equipement en termes World Sailing) le plus adapté. L'équipement sera choisi en novembre 2019. Le format vraisemblablement plus de slalom.
A été voté également :
- Le kite mixte : reste à choisir l'équipement et le format. Faut-il du foil ou quelques chose de plus adapté à un équivalent de boarder cross comme au ski ? A priori le format serait plus une espèce de relais.
-Le dériveur double mixte. Format à décider pour être différent des deux autres dériveurs doubles. Mais l'interprétation de la soumission laisse entendre que le 470 pourrait rester.
- Le dériveur solitaire mixte. Alors là personne ne sait aujourd'hui ce qu'on va faire de ce truc en termes d'équipement et de format surtout avec du Finn dans cet événement comme la soumission le laisse entendre. Ca sent le casse tête...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.
The following user(s) said Thank You: gaston64

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 10 months ago - 5 years 10 months ago #185835 by flebas
Comment est organisé le solitaire mixte ?
Est-ce que les concurrents sont opérés pendant le lay day ou avant la medal race ?
Last edit: 5 years 10 months ago by flebas.
The following user(s) said Thank You: Cédric F, loloma, gaston64, celtica

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 10 months ago - 5 years 10 months ago #185837 by gaston64
Bref, y'a encore de l'eau qui va passer sous les ponts avant d'arriver à un choix définitif...

Va y'avoir du rififi dans les chaumiéres :sick:
Last edit: 5 years 10 months ago by gaston64.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 10 months ago - 5 years 10 months ago #185839 by GuyB
Le solitaire mixte : pour etre equitable, il faudrait soit un bateau à compensation de poids, soit un bateau sur lequel le poids ne compte pas ou peu, donc un quillard. Le retour de l epreuve off shore ?
A moins que l on imagine une course par equipe, avec 2 bateaux, l un monté par un homme, l autre par un femme. Ca serait assez innovant !

RS700 798
RS500 1037
470 FRA 12422
Chew Valley Lake
Last edit: 5 years 10 months ago by GuyB.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 10 months ago #185840 by Ian 23
Le Mini J! Ou une V3 du mini J?

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 10 months ago #185841 by gaston64
Un relais 4 fois 3 bouées... en équipage mixte ... départ alternè homme-femme... deux concurrents sur deux bateaux spécifiques (parcours effectué deux fois pour chacun)....

Interville sans les vachettes, quoi :P
The following user(s) said Thank You: Derviche

Please Log in or Create an account to join the conversation.

Powered by Kunena Forum