Evénements et support Paris 2024

More
6 years 2 months ago #184870 by erriep
Single Manufacturer One Design?
Fournisseur ayant un monopole de fabrication et distribution de monotype?

Voltige Waszp 2158

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 2 months ago #184874 by flebas
Monotype ayant un constructeur unique.
Le Laser est full SMOD, tout vient de chez Laser. Même chose hors séries olympiques pour les RS.
Le 470 ou le Finn sont des monotypes, mais les fournisseurs (coque, mât, voiles) sont libres, du moment qu'ils sont agréés et qu'ils respectent les règles de classe. Même chose hors séries olympiques pour les B14, Fireball, 505, Vaurien, etc.
Entre les deux, le 49er ou le 29er pour lesquels il y a plusieurs constructeurs agréés de coque, mais dont les voiles viennent de chez Neil Pryde.
Le principe du SMOD limite en théorie la course à l'armement, mais il ne permet pas d'adapter le bateau à l'équipage ni de faire évoluer le bateau. Avec un peu de concurrence, le Laser ne serait pas resté plus de 40 ans avec la même voile merdique et les coques auraient rapidement arrêté de prendre l'eau par le pied de mât.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 2 months ago #184877 by Cédric F

flebas wrote: Monotype ayant un constructeur unique.
Le Laser est full SMOD, tout vient de chez Laser.

Le principe du SMOD limite en théorie la course à l'armement, mais il ne permet pas d'adapter le bateau à l'équipage ni de faire évoluer le bateau. Avec un peu de concurrence, le Laser ne serait pas resté plus de 40 ans avec la même voile merdique et les coques auraient rapidement arrêté de prendre l'eau par le pied de mât.


Cher ami, permettez-moi de vous rappeler que le laser n’est pas un strict SMOD. Il y a plusieurs constructeurs de coque comme en 49er.

Un des enjeux pour les prochains jeux olympiques de 2024 sera de voir si les SMOD peuvent garder leur modèle de business tout en étant raccord avec les législations antitrust notamment européennes. On pourrait donc à mon sens voir les constructeurs SMOD pour les équipements des JO rester SMOD tout en apportant des garanties en termes de prix tout au long de l’olympiade.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 2 months ago #184883 by flebas
Je ne suis pas spécialiste en Laser, mais s'il y a plusieurs constructeurs de coque (logique pour un bateau à diffusion mondiale), je ne pense pas qu'elles soient vendues sous le nom du chantier, qui est un simple sous-traitant.

Le problème de prix est en général mal posé, à quoi ça sert de garantir un prix tout au long de l'olympiade quand il faut changer le matos tous les 2 mois.
The following user(s) said Thank You: cadre, loloma

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 2 months ago #185147 by Cédric F
Pour vous tenir au courant du processus sans bien évidemment faire de commentaire autre que factuel :
-L'Event committee a voté à une très large majorité la recommandation du working party.
www.sailing.org/tools/documents/EventsCo...inutes01.02.18Final- [23575].pdf
-De ce fait l'Event fait sienne la recommandation du working party qui sera donc soumise au vote du Council de World Sailing d'ici 15 jours.
-Si le Council dévide de voter la recommendation de l'Event alors ce sont 5 événements qui seront mis en revue avec de possibles changements "d'événements" pour 2024. Le choix des équipements arrivera lui sur la table du council en novembre.
-Si le council décide de ne pas suivre la recommendation de l'Event alors il se prononcera à son tour sur la liste des événements à mettre en revue et se prononcera définitivement en mai avant le vote des équipements en novembre.
On n'oublie pas non plus que la planche H et F et le Laser H et F sont mis en en revue du point de vue des régulations anti-trusts.

Petit jeu donnez moi une liste de de 10 événements (ou 5) que vous souhaiteriez voir au JO de 2024. Il faut qu'il y ait parité et mixité. Il peut donc y avoir 2 ou 4 événement mixtes. Là ou cela devient compliqué c'est qu'il ne faut pas qu'il y ait dans le nom de référence à un équipement. Leur choix interviendra dans un second temps.
L'approche peut donc être par les disciplines ou les formats, ou les deux.

Des idées ?

Ex :
windsurf slalom H
Dériveur solitaire course en flotte F
Boarder cross Kite F
Multicoque sprint mixte

Il y a un vrai travail de naming et de wording comme on dit en communication

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 2 months ago - 6 years 2 months ago #185149 by lemott
Et le branling?:pinch:

impossible de resister


ok, je sors.
Last edit: 6 years 2 months ago by lemott.
The following user(s) said Thank You: Thierry, marinou, loloma, flebas, PS85

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 1 month ago #185451 by Cédric F
Bon et bien la recommendation que nous avions faite a été votée par le council ce qui est une sacrée victoire !

Il reste donc 5 events à choisir dont 1 ou 3 mixtes pour 2024. 3 si l'on considère que le windsurf restera en homme et en femme.

On se bât maintenant comme des fous pour essayer d'inscrire l'offshore au programme olympique.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 1 month ago #185477 by flebas

Cédric F wrote: On se bât maintenant comme des fous pour essayer d'inscrire l'offshore au programme olympique.

Avoir des bateaux à 200 ou 300 K€ ne pose plus de problème ?

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 1 month ago #185478 by Derviche
Bahhh le but c'est d'avoir le + de cocorico (de breloques) , non ? :-) :-)
T’inquiètes pas Fred dans qq temps ils vont demander des Olympiades tous les 2 ans, histoire de faire encore + de fric ....
Coubertin and co c'est pour ratisser un public le + large possible et ne pas se mettre a dos les vieux aigris, conservateurs comme moi (et toi ?)
Je m’inquiète de + en + d'un fonctionnement de la voile (au niveau national et au delà ) qui prend le mauvais pli du fonctionnement du rugby .....

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
6 years 1 month ago #185480 by Cédric F

flebas wrote:

Cédric F wrote: On se bât maintenant comme des fous pour essayer d'inscrire l'offshore au programme olympique.

Avoir des bateaux à 200 ou 300 K€ ne pose plus de problème ?


L'offshore au JO ne pourra se faire qu'avec un nouveau business model : bateaux fournis par World Sailing avec mis en place d'au moins une flotte sur chaque continent dans le cadre de camps/Academies où les équipes nationales viendraient s'entrainer.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago #185719 by Cédric F
www.sailing.org/tools/documents/2024Even...0.04.18FINALUpdated- [23963].pdf

Heureux et fier de faire partie de cette équipe et du travail réalisé : nous avons écrit un document qui à mon humble avis jette les bases de ce que devrait être la voile aux Jeux Olympiques pour les 20-25 prochaines années et permettra à chacun de faire ses choix en conscience dans l'intérêt de notre sport. Il comptera dans les débats de la semaine prochaine lorsqu'il s'agira d'entériner des choix fondamentaux pour l'avenir de la voile au JO. Place maintenant à la politique et à ses inévitables et nécessaires compromis !

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago #185720 by PS85
Cédric,
Pour info, Impossible d'ouvrir le doc

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago - 5 years 11 months ago #185721 by david54

Un canari dans le chaudron.
Last edit: 5 years 11 months ago by david54.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago - 5 years 11 months ago #185736 by gaston64
Suis je dans le sujet ??? ... il me semble que oui, même si ça déborde Paris 2024 pour toucher à l'avenir de la voile olympique...

ci dessous un renvoi vers une" lettre ouverte-pétition" lancée par Ben Nicholls et adressée à " World Sailing Executive"...
Lettre pétition signée par quelques médaillés qui s’inquiètent pour l'avenir de la voile olympique et des répercutions sur la vie des club nautiques de base... (10 544 signataires à ce jours)

il semblerait selon eux que dans le débat en cours en ce moment, Finn et 470 soient menacés d'exclusion tandis que le Laser et la RSX pourrait tomber sous le coup d'une loi anti-trust. L'entité mondiale World Sailing semblerait préférer les engins à foils, le kite, l'habitable, les épreuves mixtes...

je fais suivre :
voir ici : www.change.org/p/world-sailing-executive...lease-save-our-sport

Vu de loin ça parait un peu chaud... Peur et inquiétude légitimes??? ... Fantasmes??? ... jeu de pression politique????

Un avis??? des commentaires????
Last edit: 5 years 11 months ago by gaston64.
The following user(s) said Thank You: Derviche

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago - 5 years 11 months ago #185737 by gaston64
Pour ceux qui ont du mal avec l'anglais comme moi :huh: :dry: :S ... une traduction du texte (via traducteur internet pas top... mais on comprend quand même)

Un groupe de marins inquiets nous a écrit à tous via Seahorse Magazine .....

Sime Fantela (470 Gold Rio)
Giles Scott (Finn Gold Rio)
Mathew Belcher (470 Or Londres, Argent Rio)
Hannah Mills (470 Gold Rio, Argent Londres)
Luke Patience (470 Silver, Londres)
Panagiotis Mantis (470 Bronze, Rio)
Victor Kovalenko (entraîneur en chef de l'équipe olympique AUS)


Clubs de voile: le temps est compté.

Vous ne savez peut-être pas que le Comité exécutif de World Sailing a l'intention d'apporter des changements majeurs aux Jeux Olympiques de Paris en 2024. Il est primordial que ceux qui sont en mesure de défendre notre sport et son caractère, en commençant par le club, comprennent le message que nous essayons de transmettre car nous croyons pour de nombreuses raisons que l'avenir même de notre sport est mis en danger. Certains d'entre nous sont des marins qui sont devenus des olympiens à cause des clubs de yacht qui nous ont embrassés quand nous étions très jeunes et ont soutenu nos rêves. Certains d'entre nous ont même fait de la voile une carrière.


Mais il est trop facile pour les administrateurs et ceux qui contrôlent la voile de se retirer du sport pour lequel ils ont été nommés.

Fondamentalement, notre sport est et a toujours été basé sur trois piliers fondamentaux: les marins, les clubs et les classes. La voile est confrontée à une période critique de notre longue participation aux Jeux Olympiques et il est dangereux de penser que «cela ne m'importe pas». Eh bien, ça le fait.

La proposition ambitieuse de World Sailing déplace l'attention des classes accessibles comme le Laser Radial vers un format axé sur la technologie exigeant le remplacement en gros des bateaux et des équipements coûteux. Il est maintenant possible que huit des dix disciplines olympiques actuelles soient abandonnées pour Paris 2024 - écrasant les espoirs d'innombrables jeunes marins qui rêvent un jour de représenter leur club et leur pays et de devenir eux-mêmes des olympiens. Et bien sûr le moins bien financé le marin - et la nation de la voile - plus ils seront blessés.

Ce qui est pratiquement un changement complet dans les classes ne va pas seulement anéantir les énormes investissements faits année après année par ceux qui poursuivent le rêve olympique, cela va faire un lourd tribut sur les clubs de voile qui soutiennent le sport. La voile de compétition est basée sur les clubs, où les jeunes marins commencent à naviguer dans les dériveurs, souvent après que les membres les ont aidés à faire leurs premiers pas en apprenant à nager. L'eau est notre arène.

Pour toutes les personnes impliquées dans le club, la question qui nécessite votre attention immédiate est que le format olympique envisagé par World Sailing voit le Finlandais, 470 hommes et femmes, windsurfeurs hommes et femmes, laser et laser radiale, abandonnés pour la régate olympique de 2024. Seuls les 49er et 49erFX resteront. La gamme de poids marins et de tailles de corps avec une place dans la voile olympique réduira encore plus loin.

Au lieu de cela, World Sailing propose un changement radical de l'équipement de déjudiciarisation, comme cela a déjà été le cas pour la flotte de Nacra 17, avec une augmentation substantielle des coûts et de la complexité (le Nacra est spectaculaire ... mais dans certaines conditions il est plus lent que prédécesseur sans foil).

Le but est d'utiliser Olympic Sailing comme véhicule pour introduire le kitesurf, un événement subjectif, un saut de vague, un foil, un hors-la-plage qui ne se déroule pas sur le site olympique mais sur un nouveau site olympique de surf.

Nous sommes fermement convaincus que le kitesurf a mérité le droit d'être considéré comme un sport qui lui est propre et qu'il devrait voler de ses propres ailes et ne pas utiliser la voile pour promouvoir son désir d'être inclus dans les Jeux Olympiques - et ses intérêts commerciaux. La réalité est que l'on n'a pas besoin d'un club de voile pour faire du KiteSurfing - les 'riders' doivent simplement faire leurs bagages et trouver une plage. Il y a aussi des questions menaçantes de poursuites antitrust en cours et de litiges concernant qui possède réellement l'équipement commercial qui sera utilisé et les brevets qui contrôleront l'approvisionnement.

Les partisans de ces changements en profondeur à ce que nous appelons la «voile olympique» affirment que le Comité international olympique (CIO) demande un tel changement dans leur Agenda olympique 2020. Pourtant, le CIO nie lui-même ces décrets arbitraires. «négociations en cours» avec chacune des 35 fédérations sportives olympiques.

Pour une bonne raison, un problème majeur aujourd'hui est l'égalité des sexes. Mais la voile a toujours fait la promotion des femmes - cela n'a été confirmé que ce mois-ci par le dernier audit des concurrents du CIO. La voile olympique a déjà un taux de participation des femmes de 45 pour cent - la moyenne de tous les sports olympiques actuels.

Enfin, ces questions cruciales doivent être décidées au moyen d'un «vote électronique». Comment retiré de la base de la voile est un vote électronique à distance? Pas de débat en face-à-face entre les représentants des autorités nationales membres, mais plutôt un processus à distance exécuté par un clic de souris ... Le résultat pourrait être une liste olympique composée entièrement de classes de fabricants payantes.

Les clubs - votre club de voile - sont la base de la voile de compétition. Vous êtes également le pouvoir derrière votre Autorité nationale membre. Ils sont élus par vous et ils ne sont là que pour représenter votre point de vue.

Si vous êtes contre de tels changements importants dans ce sport, nous vous demandons de soutenir cette demande auprès du CIO et de World Sailing: "Que la sélection des équipements de voile et des événements pour Paris 2024 soit gelée par le CIO jusqu'à ce que tous les problèmes soient ouvertement, démocratiquement et de manière transparente, en se concentrant en particulier sur les effets que les changements spectaculaires d'équipement ont sur les marins qui rêvent d'être des olympiens et sur les clubs de voile qui ont nourri leurs rêves.

Si vous êtes d'accord avec nos préoccupations, veuillez contacter votre fédération nationale, demandez à votre club nautique et à votre association de faire la même chose et de faire pression pour ne pas soutenir les propositions destructrices que le comité exécutif de World Sailing proposera plus tard ce mois-ci.

Le temps presse. L'avenir de notre sport repose sur chacun d'entre vous.

Un groupe de marins concernés.

Sime Fantela (470 Gold Rio)
Giles Scott (Finn Gold Rio)
Mathew Belcher (470 Or Londres, Argent Rio)
Hannah Mills (470 Gold Rio, Argent Londres)
Luke Patience (470 Silver, Londres)
Panagiotis Mantis (470 Bronze, Rio)
Victor Kovalenko (entraîneur en chef de l'équipe olympique AUS)


Extrait du numéro de mai du magazine Seahorse.
Last edit: 5 years 11 months ago by gaston64.
The following user(s) said Thank You: celtica

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago #185739 by Derviche

gaston64 wrote: Suis je dans le sujet ??? ... il me semble que oui, même si ça déborde Paris 2024 pour toucher à l'avenir de la voile olympique...

Oui oui 2024 et les réformistes de la FFVoile et consorts semblent s'accorder sur faire LA priorité des recettes pub TV et internet leur cheval de bataille pour rénover les J.O....
Pourquoi ne pas militer pour l'introduction des joutes nautiques provençales, ça s’apparente un peu au ski cross , jouer un titre sur un coup de coude, cela doit plaire au quidam, faire monter l’adrénaline pour faire grimper l'audimat ....
On parle des athlètes ? Bof ... peut-être dans le meilleur des cas verront-ils une part du gâteau publicitaire leur être redistribuée ???

Enfin pour moi ce n'est pas de réformisme dont on parle mais de retour en antiquité .... Vive les jeux du cirque .....

Merci aux fossoyeurs des J.O., bienvenus aux mercantiles

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago #185740 by ggc
N'oublie pas que les jeux antiques ont disparu avec l'avènement du professionnalisme....entre autres !!!

Team Papy's Forty member

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago #185748 by Cédric F
Derviche, tu es une fois de plus dans le conservatisme le plus déplorable.
Est-ce que tu as lu les raisons qui ont amené le working party au sein duquel je suis à faire les propositions qui sont les siennes ? Dans le ski tu aurais été exactement comme ceux qui ne voulaient pas entendre parler de ski cross.
On parle de l'avenir de la voile au JO. Si on ne bouge pas, et notre rapport le dit bien, il y aura des médailles et des athlètes en moins au JO. La réalité est là !

@gaston : on est dans une phase de tension à quelques jours de la prise de décision. Les lobbys sont hyper actifs (mes amis les 470 ou les Finn) et parfois dans la caricature la plus totale. Les pétitions sont envoyées avec parfois le soutien d'athlètes qui n'ont pas pris le temps de lire les recommendations du working party et la lettre du Président.
D'autres athlètes et notamment ceux de la commission des athlètes vont plutôt dans le sens du working party même s'ils considèrent que nous sommes trop radicaux. De toutes les manières il y aura un compromis.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.
The following user(s) said Thank You: gaston64

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago #185749 by flebas

Cédric F wrote: Les pétitions sont envoyées avec parfois le soutien d'athlètes qui n'ont pas pris le temps de lire les recommendations du working party et la lettre du Président.

C'est intolérable. Je propose que ces athlètes soient bannis à vie.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
5 years 11 months ago - 5 years 11 months ago #185751 by gaston64

Cédric F wrote: On parle de l'avenir de la voile au JO. Si on ne bouge pas, et notre rapport le dit bien, il y aura des médailles et des athlètes en moins au JO. La réalité est là !

@gaston : on est dans une phase de tension à quelques jours de la prise de décision. Les lobbys sont hyper actifs (mes amis les 470 ou les Finn) et parfois dans la caricature la plus totale. Les pétitions sont envoyées avec parfois le soutien d'athlètes qui n'ont pas pris le temps de lire les recommendations du working party et la lettre du Président.


ben j'ai pas lu non plus, vu que l'anglais, j'ai pas appris (ou si peu)... espagnol oui, vu la proximité Béarn Espagne... boulette... l'espagnol n'est pas devenu langue internationale :whistle:

ceci dit, et si c'est bien le cas, voir le 470 absent de la liste... et voir en parallèle le kitesurf (je n'ai rien contre ce sport nautique, je précise) entrer dans cette même liste... me pose question...
S'agit-il de conservatisme ????? peut être.... j'me fais vieux...:S

mais, outre les critères de choix mentionnés dans ta première phrase ("la réalité qui est là"... réalité à laquelle on se plie) qui me semblent un peu flou, il reste que j'ai du mal à assimiler Kitsurf et voile... Déjà, le foil, c'est pas forcement ma gamelle de soupe... mais bon... évoluons... Mais surf et parapente... ça relève d'une autre catégorie que je ne dénigre pas, mais qui, pour moi, n'a rien à voir avec la voile même si ça se passe sur l'eau et en jouant avec le vent...

si c'est le sport nautique à la mode, qui fait du public (avec la pub qui va avec), et qui rapporte des médailles... et si les seules critères d'introduction aux JO sont ceux là... OK... introduisons... Mais s'agit il toujours de voile ???... là, j'ai du mal... et je m'interroge.... La visibilité de la voile au JO ça sera quoi dans 15ans??? Si l'olympisme est un challenge pour compétiteur, et par le fait même une vitrine pour promouvoir tel ou tel sport, ça serait pas mal, si la voile continuait à promouvoir............. de la voile....... non?

Dommage pour le 470 qui reste un bateau qui va sur l'eau...et qui va plutôt bien... même sans foïls... :S ....
et en ce sens, je peux comprendre que les compétiteurs sur 470 (Finn ou Laser) réagissent, peut être avec manque d'objectivité et conservatisme de classe, mais pas forcement sans fondement au niveau interpellation...

voilà un avis d'amateurs pas éclairé... et qui commence à prendre de l'âge...

si une traduction française était dispo, j'aimerais bien me laisser bousculer...

NB: le ski cross j'adore... mais ça reste du ski quoi... ;)...
Last edit: 5 years 11 months ago by gaston64.
The following user(s) said Thank You: celtica

Please Log in or Create an account to join the conversation.

Powered by Kunena Forum