International Moth Class Association (IMCA France)

Plus d'informations
il y a 4 ans 10 mois #181082 par flebas
Réponse de flebas sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)

A noter aussi le soin apporter à l'aérodynamisme. Mais peut être s'agit-il là d'en... les mouches.

Au contraire, plus le bateau va vite et plus c'est important. On voit que l'avant du cockpit est caréné avec juste une fente pour le hale bas, ainsi que le gantry à l'arrière. J'ai aussi l'impression que les ailes ont une légère incidence en longitudinal.

.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 10 mois #181088 par BenB

A mon avis, il faut surtout acheter des moths à des vendeurs et mothistes et fiables et sur place.


Je pense aussi que c'est le plus raisonnable, quitte à attendre que la bonne occasion se présente, pour avoir les conseils du précédent propriétaire et s'assurer que l'engin est en bon état.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • LarDon
  • Portrait de LarDon
  • Hors Ligne
  • Platinum Member
  • Platinum Member
  • SNL - Voile légère !
Plus d'informations
il y a 4 ans 10 mois #181089 par LarDon
Réponse de LarDon sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Ou acheter un bateau neuf ^^ ! Combien coute un Thinnair ? Ils sont pénibles à ne pas afficher de prix publiquement...

RS800-RS200-Moth
Auparavant, MPS-29er-L4K-RS600-RS500-RS400!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 10 mois #181090 par Seb1992
Réponse de Seb1992 sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Le Thinnair va sortir va sortir vers 20000 livres environ complet ...
Et il y a déjà une liste d'attente certes moins longue que pour un Exocet (meme beaucoup moins) mais bon
Étant nouveau le bateau sera fiable d'ici un an ou moins d'après des coureurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 10 mois #181093 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
C'est ce j'allais dire, 23000 à 25000 euros pour le Thinnair. Les mecs peuvent se permettre puisqu'il y a la clientèle et des listes d'attente pour que les artisans puissent se permettre de tirer les prix vers le haut.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 7 mois - il y a 4 ans 7 mois #182150 par erriep
Réponse de erriep sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
les résultats du championnat de moth UK

www.yachtsandyachting.com/news/196219/UK-International-Moth-Nationals-overall

Belle récompense aussi pour le constructeur Aardvark qui optimise depuis quelques années déjà le Rocket (après ses Ninja), et qui, je crois, a lancé la tendance du bout-dehors sur les moths! depuis un an Aardvark propose aussi des ailes de rappel solide. c'est joli, mais sans doute pas très pratique pour emmener son moth en avion :)

à noter aussi la 8ème place de Benoît Marie!

Voltige Waszp 2158
Dernière édition: il y a 4 ans 7 mois par erriep.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 7 mois #182380 par lovlo
Bonjour à tous,

Me revoilà car toujours à la recherche d'un moth..... j'en ai trouvé un sur le bon coin ce matin en plus juste à côté de chez moi

Voici une annonce intéressante que je viens de trouver sur Leboncoin :
www.leboncoin.fr/vi/1133308132.htm


Je le trouvé un peu cher car j'ai réussi à trouver l'annonce ce bateau vendu via mothmart en 2014 et que c'est exactement le même descriptif donc en gros aucuns frais depuis et surtout il était à 4100€ à l'époque.

Bon de toute façon il répond pas ........

Je commence à désespérer. Je vais finir par craquer et prendre un bladerider x8 chez Proust Sailing à 9800€ Mais clairement pour un premier moth ça me fais un peu c**** car je vais débuter et donc sûrement casser ou je sais pas.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 3 mois #183771 par thierrylll
Réponse de thierrylll sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
alors un petit retour suite à l'achat d'un bladerider en angleterre.
ma première nave en moth. une petite remarque : 20 ans de planche (slalom speed, formula), du cata, et du skiff, B14 et 49er.
gréer : aucun soucis, cela ressemble à une voile de slalom, facile, la suite, c'est autre chose
vent entre 3 et 12 noeuds (rarement au dessus de 10).
première chose : mettre le bateau à l'eau. sur les vidéos c'est facile, en vrai le premier coup c'est physique, sans trop savoir aufinal comment faire.
deuxième chose : bien choisir sa zone de départ. j'ai essayé dans une zone très peu ventée avec des bouées. A oublier de suite. impossible de monter sur le bateau qui dérive de suite sur les bouées. Au bout de 15 tentatives et beaucoup de natation, retour au bord.
deuxième tentative dans une zone plus dégagée, et hop dans le bateau....... enfin en rampant. surtout penser à pousser la barre et border la gv, sinon départ à l'abattée, et replouf. Il m'aura fallu tout de même 10 mn de baignade.
premier bord : quelle joie d'être sur ce ....... mon cul oui. Aucune stabilité latérale, en longitudinale, pareil, trop sur l'arrière. Incapable de faire quoique ce soit. Pas assez de vent, aucun appui dans les voiles, je glisse sur le trampo, me brule les genous.... et je nage, bref un calvaire.
après quelques bords en mode à la rue, je commence à chopper des crampes aux cuisses, mollets.... puis un peu de vent vers 5-7 noeuds, enfin j'avance, et peu enfin lever la tête. Un première risée dans les 10 noeuds, le bateau commence à monter mais juste de 5 cm, donc sans voler vraiment. virement de bord, et là enfin une vrai claque digne de ce nom de 12 noeuds. Bateau à plat, travers, assis sur l'echelle, et hop il sort de l'eau. plus de bruite ça trace. Je ne bouge pas, à peine une petite régule à l'écoute. enfin je vole. puis au bout de 200m me pose tout doucement. Au final une dizaine de bords en l'air. Dès que je peux mettre un peu de puissance au rappel, il monte aussitôt. Petit test contre un49er. décollage nickel, j'accélère et cape. trop content je ne fais pas attention à l'excès de cap et à la molle. plouf.

au final : en mode lowrider : faire giter le bateau et s'appuyer sur le boudin gonflable au besoin. Le bateau est alors beaucoup plus stable, et cape correctement, assis ou à genou entre la coque et le trampo. permet de récupérer et d'arrêter de lutter. ( mais ça personne ne le dit).
choisir un vent plus fort et plus stable. la pétole n'apporte rien et au contraire est épuisante.
une fois en l'air être doux avec la barre, et ne pas surborder avec la gv (le plus dur ) et avoir pas mal de hale bas. Après mettre les sangles et hop ça vole

Fabrication de selles route vtt carbone
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: La Marmotte, antoinetolosane, pj47000, PS85, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 3 mois #183959 par enfant terrible
Réponse de enfant terrible sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
félicitations pour l'achat!

pour les conseils, il fallait demander!

oui, petole a proscrire pour les premiers vols (et les suivant aussi, d'ailleurs)

oui, il ne faut pas se battre mais passer en mode trimaran quand pas de vent

oui, il faut choisir sa zone de départ (surtout à la Ganguise)

il y a aussi quelques "set-up" indispensables: elastique pour garder la barre au centre (parce que tot ou tard, inevitablement, tu vas la lacher ;-) ), boudin bien gonflés sous les ailes (je pense meme que tu peux rajouter des frites de piscine au début...), et - à mon sens -écoute en directe de la bome

on en reparle en direct à la Ganguise!

(p : je navigue demain - hopefully)



.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 2 mois #184371 par thierrylll
Réponse de thierrylll sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
quelqu'un pourrait-i détailler et expliquer le fonctionnement du safran réglable sur un moth?
En gros comment le régler en fonction des conditions. Trouvé des infos sur le net évidemment, mais du mal à tout saisir (en anglais).
En fait cela concerne surtout la navigation au portant pour éviter que le bateau monte trop sur le nez. si j'ai bien compris, il faut augmenter la portance du safran pour contre-carrer l'augmentation du foil avant et ainsi faire descendre le nez, et éviter de faire décrocher le foil. Mais que faut-il faire : visser ou dévisser le stick, avancer ou reculer la tête du safran (qui pivote autour de la fixation basse) .
Autre chose : quels doivent être les angles de réferences d'inclinaison des foils, coque à l’envers, et horizontale?

Fabrication de selles route vtt carbone

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 2 mois - il y a 4 ans 2 mois #184375 par erriep
Réponse de erriep sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Bonjour Thierry,
au portant, j'ai eu des infos qui me semblent contradictoires:
a) suite à ta question sur FB dans le groupe Moth, Benoît Marie t'a répondu qu'il fallait braquer le foil arrière
b) lors d'un stage à l'ENV, on m'a dit exactement l'inverse: moins d'incidence au portant pour avoir moins de portance à l'arrière...

Perso, je suis plus sur la solution b/. Je braque moins le foil arrière au portant, et je diminue aussi la hauteur de vol.
Pour passer au près je visse, et je braque donc le foil arrière un peu pour avoir plus de portance. l'aiguillot de safran se trouve alors coté stick.
Pour passer au portant, je dévisse, donc je débraque le foil arrière un peu pour avoir moins de portance. l'aiguillot de safran se trouve alors coté arrière.

Si je braque trop l'arrière, je n'aime pas les mouvements du bateau au portant: j'ai l'impression qu'il se "tasse". Un autre Waszpeur avait le même ressenti. Mais bon, je ne prétends pas être une référence...

ça peut dépendre aussi de la configuration du bateau.
par exemple, sur les derniers moths, le foil arrière est tout petit: j'ai l'impression qu'alors le foil arrière joue plus comme un aileron stabilisateur qui va orienter l'assiette du bateau in fine l'incidence et donc la portance du foil principale et moins comme un plan porteur de poids. => dans ce cas la réponse a/ logique

Enfin, concernant le réglage à terre. Je n'ai pas de vu de tableau expliquant les valeurs à avoir.
on peut cependant s'inspirer des cales de modélisme pour régler l'incidence des foils (je n'arrive pas à trouver la page, je chercherai chez moi ce soir). Ce qu'a fait (et breveté!) aussi SEAIR:
rdventure.fr/SEAir/pages/demonstrateur.php

J'imagine que la méthode pourrait, bateau sur le dos:
- établir un plan de référence horizontal: par exemple le plat de la coque au niveau du foils
- caler les foils (avec un certain angle (mais lequel?) ) en utilisant des cales de modélismes

Voltige Waszp 2158
Dernière édition: il y a 4 ans 2 mois par erriep.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 2 mois #184376 par erriep
Réponse de erriep sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Autre idée:
comparer le calage par triangulation avec un autre bladerider qui a les mêmes foils (celui de Froggy?)

Voltige Waszp 2158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 2 mois #184380 par thierrylll
Réponse de thierrylll sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Merci.
Quand j'ai pris mes grosses boites au portant, j'étais dans la configuration b) pensant que limiter la portance sur l'arrière aurait pour effet de baisser la portance générale. Au final, avec la vitesse, j'avais une forte hausse de la portance devant, le bateau montait alors trop sur les 2 foils, quasi à plat, au point d'avoir le palpeur hors de l'eau. J'ai essayé en modifiant la hauteur de vol en réglant le height adjuster, mais je n'ai pas dû tirer assez sur le réglage. Ce problème de perte de contrôle , je ne l'avais qu'au portant, jamais au travers, donc problème en lien direct avec la vitesse.
Plus qu'à laisser passer l'hiver, pour tester tout cela l'année prochaine

Fabrication de selles route vtt carbone

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 2 mois #184391 par erriep
Réponse de erriep sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Est ce que ton élastique est suffisamment tendu? Lors des sorties musclées, sur mon ancien moth il fallait blinder l'élastique pour que le palpeur soit plus réactif et réussisse à se mettre en position "avant" malgré les chocs intermittents sur l'eau et le vent.
Sinon, je sentais le bateau, monter, monter et plouf, grosse boite!

sur le waszp, il est naturellement blindé. le seul inconvénient est que dans le petit temps, le palpeur se met à la vertical et ça freine.

Voltige Waszp 2158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • David Balkwill
  • Portrait de David Balkwill Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Elite Member
  • Elite Member
Plus d'informations
il y a 4 ans 1 semaine - il y a 4 ans 1 semaine #184860 par David Balkwill
Réponse de David Balkwill sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Chers amis Mothistes,
Je viens de recevoir une invitation pour un rassemblement de Moths au CVAN (ex ASPTT) à Mazerolles sur l'Erdre le week-end du 8-10 Septembre.
2018 c'est les 90 ans du Moth, et c'est une idée géniale de se retrouver sur toutes les générations du bateau un peu comme on avait fait pour le concours organisé par Louis Pillon et le Chasse Marée.
Avis aux amateurs des Moths de toutes sortes, et l'occasion d'essayer et d'admirer les autres.
Me contacter pour plus d'informations
David

David Balkwill ; Used to be President IMCA France 06 70 25 30 18
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 4 ans 1 semaine par David Balkwill.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: erriep

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 1 semaine #184862 par PS85
Pour les vieux comme moi à l'époque ,nous apprenions la voile sur des caravelles et ensuite sur des moths notamment. Que des beaux souvenirs, c'est un bateau fabuleux et très technique . Si vous avez l’occasion de passer à la Rochelle, au musée maritime , il y a des beaux exemplaires.....

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois #185152 par asnq
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: thierrylll

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 9 mois #185683 par thierrylll
Réponse de thierrylll sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
L'apprentissage du vol continue.
première vraie sortie dans des conditions correctes, 6 à 12 noeuds , 15 dans quelques claques.
test de la lennon a3m. Grosse différence avec la voile d'origine, tout est plus "facile".
4 heures sur l'eau, beaucoup trop de dessalages bêtes ( glissades, ecoute bloquée. ...), même une sortie au rappel sans les sangles.
sinon j'ai enfin réussi à aller où je voulais. Donc du près et du portant. Par contre l'assiette et la hauteur de vol très sensibles au réglages du safran, normal mais surtout au réglage de hauteur de vol. Impossible de garder le même réglage au prés et au portant. Avec le reglage du près, le bateau est beaucoup trop haut au portant, bref pas sécurisant. Avec un réglage de portant, bateau haut mais sans jamais avoir peur de ventiler, le bateau colle à l'eau au près, et avec les reglages de safran ok.
reste les manoeuvres. Là, rien à dire. Virement comme je peux, et tentive de quelques empannages. Mais un fois passé dessous, je me bloque, et plouf.
A suivre

Fabrication de selles route vtt carbone

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 7 mois #186229 par Cédric F

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 7 mois #186230 par thierrylll
Réponse de thierrylll sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Original, gros taf dessus. Mais les plaques de carbone posées sur l'avant me semble coupantes

Fabrication de selles route vtt carbone

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois - il y a 3 ans 6 mois #186344 par thierrylll
Réponse de thierrylll sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
L'apprentissage continue.
Côté matériel : modification du cunni interne à la bome pour avoir plus de facilité à aplatir le profil.
Côté tutoriels: bien décortiquer les vidéos de Nathan outteridge. Placements sur le bateau, mouvements de barre...
Et bien ça aide énormément.
Sur l'eau: 8h en 2 jours, pour essayer de passer les empannages. Et bien ça commence à rentrer. Une quinzaine sur la deuxième session. Quelques repères : angles à 135° du vent, bateau stable,( sinon plouf) , de la vitesse, passer avant de changer de direction, puis loffer tranquillement. Par contre le placement sur le haut de l'échelle vers l'avant en sortie est primordial.
Quelle sensation de rester en l'air en sortie et d'enchaîner un deuxième puis un troisième bord.
Vivement la prochaine sortie.

Fabrication de selles route vtt carbone
Dernière édition: il y a 3 ans 6 mois par thierrylll.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cédric F, LarDon, ggc, erriep, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fréd
  • Portrait de Fréd
  • Hors Ligne
  • Breizhskiff Project
  • Breizhskiff Project
  • Imitations come and go... but 14s are forever!
Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois #186348 par Fréd

avoir plus de facilité à applaudir le profil

C'est bien Thierry et, moi aussi, je suis un farouche partisan de l'autosatisfaction ! ;-)

Fréd
Le nouveau Croc' est arrivé, vraiment heureux de retrouver tout le monde sur l'eau !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois #186351 par thierrylll
Réponse de thierrylll sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
corrigé

Fabrication de selles route vtt carbone

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • David Balkwill
  • Portrait de David Balkwill Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Elite Member
  • Elite Member
Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois #186385 par David Balkwill
Réponse de David Balkwill sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Une très belle cinquième place pour Benoit Marie au championnat d'Europe en Suède, dont trois manches en première place. Bravo Benoit, juste deux manches avec des problèmes techniques à éliminer la prochaine fois.
www.benoitmarie.com/benoit_marie_web/fr/benoit-marie-skipper-nantais-dernieres-actualites.awp
Resultats ici s3-eu-west-1.amazonaws.com/media.raceoffice.io/results/41facf35-5017-4b87-8794-669c6f578b84moth-ec-2018_vVE7cwr
Photos ici (merci à Martina Orsini) www.facebook.com/martinaorsiniphotographer/?fref=mentions
Vidéos ici






David Balkwill ; Used to be President IMCA France 06 70 25 30 18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 4 mois #186683 par thierrylll
Réponse de thierrylll sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Alors ce weekend a eu lieu à Cazaux un rassemblement de moths pour profiter des conseils de Philippe Presti. Le tout sur fond de petites manches. Comment prendre un départ en foil, technique de vol, réglages..... Bref un weekend bien rempli et dynamique. Par contre le jeu e la régate apparaît quand on est sûr de voler. Sinon on passe son temps à chercher le vent ( seul point négatif).
Maintenant, tout digérer et mettre en application toute ce qu'on a appris.

Fabrication de selles route vtt carbone
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.656 secondes