International Moth Class Association (IMCA France)

Plus d'informations
il y a 16 ans 1 mois #50000 par pyc

En fait, la meilleure manière de porter un sale coup à la classe Moth serait qu'un Foiler rencontre du succès et que le public potentiel attiré par celui-ci ne passe plus par l'association de Moth. Or si la classe des Moth n'acceptait (pas au sens formel) pas le Blarider...



Je ne pense pas, mais je peux me tromper. Je crois au-contraire que l'on se retrouverait dans la situation d'un monotype grand-public plus simple d'accès (ce qui est utile pour connaître un vrai succès), et une classe à développement plus poussée pour ceux qui veulent aller plus loin.
Il faut être vraiment sûr de soi pour oser passer directement sur un moth foiler. Un bateau intermédiaire aiderait pas mal de gens à faire le premier pas.
De toute façon, c'est impossible que ça n'arrive pas un jour. Je pense que tous les fabricants de dériveurs regardent la série de très près.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lemott
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 16 ans 1 mois #50003 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Salut les moths,
qui va à Bruinisse?
s'il y avait d'autres participants, je serai plus motivé encore?
Allez Nico, Eric?
a+
Andreas

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 1 mois #50006 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)

Je ne pense pas, mais je peux me tromper. Je crois au-contraire que l'on se retrouverait dans la situation d'un monotype grand-public plus simple d'accès (ce qui est utile pour connaître un vrai succès), et une classe à développement plus poussée pour ceux qui veulent aller plus loin.
Il faut être vraiment sûr de soi pour oser passer directement sur un moth foiler. Un bateau intermédiaire aiderait pas mal de gens à faire le premier pas.
De toute façon, c'est impossible que ça n'arrive pas un jour. Je pense que tous les fabricants de dériveurs regardent la série de très près.


Sauf que ceux qui veulent régater sont plus nombreux que ceux qui veulent développer et bricoler. A mon avis, le transfert se ferait plus du sens class à développement vers monotypie que l'inverse (dans le cadre d'une visée olympique pour un foiler). Un constructeur sortira peut être un foiler à grande échelle mais je pense que le marché est quand même très petit. LDC y pensait et a finalement arrêté. D'où l'intérêt pour KA de "s'associer avec une classe déjà existante et de ne viser que l'olympisme.


Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 1 mois #50008 par Nico de Saint Malo
Réponse de Nico de Saint Malo sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Je partage complètemment la vision de cédric sur "le moth dans sa version olympique" mais le problème est que dans les faits la classe Moth représentée par Mark RObinson, ne fait rien pour que le Bladerider soit bateau olympique ... et a mon avis il est un peu en retard d'un wagon et à côté de la plaque! C'est KA qui investit et se tape les relations publics, ronds de jambes, dessous de tables (oups ma langue à fourchée ;D :-\ ), etc avec l'ISAF et le CIO.

Le rôle de Rohan est ambigue car on ne sait pas trop ce qu'il pense. ???
Il se bat pour que le moth foiler soit reconnu pas l'ISAF et soit un dériveur olympique mais il n'a pas participé à propremment parlé du développement du Bladerider. C'est Andrew Mac Dougall (alias AMAC, fondateur de KA sail) qui a fait toute la R&D. Rohan n'est autre que son sparring partner et sa référence sur l'eau pour comparer le Bladerider. Rohan est simplement embauché à mi-temps par KA pour faire le lien avec les coureurs qui achètent les voiles. Il aurait donc tout intérêt à travailler à fond pour le Bladerider, mais il reste très discret sur le sujet.

Rohan ayant vendu son bateau à Sébastien Josse, il sera intéressant de voir ce qu'il va acheter comme prochain bateau. Je ne crois pas que ce sera un Bladerider mais un prowler amélioré de Fastacraft. Les foils de Fastacraft sont quand même la référence et cela a été confirmé par les résultats du Mondial.

La question qu'il serait intéressant de se poser est: Quel avenir pour le Bladerider s'il n'est pas dériveur olympique?
En terme de businness, il y a un gros coup à jouer pour vendre en masse des foilers mais rester dans la jauge moth représente pour moi une solution de secours au cas où il ne serait pas aux JO. Il restera un moth et courera avec les moth. Ce ne sera donc pas une classe à part entière. Amac l'a clairemment dit et redit lors du mondial. En même temps, le discours est contradictoire car ils changent le logo dans la voile, donc ???


@ Andreas, désolé, je ne pourrai pas venir à Bruinisse. A bientot à Carnac, Granville et Hourtin.

Naviguez aussi sur le blog du Moth Foiler: nicolasbessec.over-blog.com

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 1 mois #50010 par Jean

Il y a plein de questions dans ce débat:
1. Le Moth doit-il se rêver olympique ? Perso je pense que non...
2. Si oui, quelles en sont les modalité ? J'incline à penser que les propositions de Cédric sont bonnes...
3. Le Bladerider est-il le bon Moth d'une première olympiade, techniquement parlant ? Je ne sais pas...
4. Une fois olympique, le Bladerider n'aura t-il pas tendance à s'émanciper des Moth et en menacer la pérennité entre autre pour ne pas avoir à refaire un "concours de beauté" tous les 4 ans pour garder sa place aux Jeux ? C'est un risque très important car après les Jeux, il y aura tout un tas de coureurs qui devront changer de bateau pour continuer d'où des problèmes (renouvellement, marché de l'occasion d'un bateau redevenu Moth en moins compétitif) et KA devra refaire sa R&D...
5. un monotype sur foil loin du Moth est-il possible et souhaitable ? De mon point de vue, ce serait une bonne chose mais la prise de risque est importante...

La seule question a laquelle l'IMCA appele à répondre est la 4. La question 1 est aussi centrale et mérite discussion... Les autres viennent après.


Ouais, j'y arriiiii....  PLOUF !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 1 mois #50011 par Nico de Saint Malo
Réponse de Nico de Saint Malo sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Je pense qu'on arrive tous à des conclusions similaires. Essayons de faire la synthèse:

- Il y a désormais une place incontestable et lucrative pour un dériveur foiler monotype facile d'accès et fiable mais pas nécessairement dans la jauge moth. C'est ce vers quoi risque de dévier le Bladerider dans le futur suivant l'exemple du Tornado vs Classe B.

- Le développement du Bladerider étant conditionné principalement par l'obtention du statut de dériveur olympique, nous ne savons pas encore s'il va participer au développement et à populariser la classe moth ou au contraire à la canibaliser en pompant tous les meilleurs régatiers. Nous devons donc nous forcer à maîtriser ce développement de manière concertée entre la classe Moth et KA sail.

- La solution que préconise la classe française est que ce soit la Classe Internationale des Moth qui doit se battre pour obtenir le staut de dériveur olympique à la classe Moth "dans sa version monotype" et non au Bladerider seul. Avec quels moyens? Pratiquement c'est très difficile ...

- Cette solution arrivera à ce que les moth non monotypes pousseront la R&D et les innovations et que 2 ou 3 ans avant chaque olympiade un nouveau design monotype sera défini pour les JO. Les monotypes étant renouvellables d'une olympiade sur l'autre si les innovations ne sont pas significative en terme de performance de maniabilité et de facilité d'accès. Le design sera ouvert à concurrence pour la fabrication et la commercialisation des coques. On peut limiter leur fabrication à un nombre nécessaire pour les JO seulement, le reste du temps, les coureurs régatent sur les "vieux monotypes" et des protos.

Bon ca ressemble à une belle usine à gaz pas très réaliste (un peu à la française quoi ;D ;D;D) donc je laisse la place à votre meilleur esprit de synthèse que le mien! ;)

Naviguez aussi sur le blog du Moth Foiler: nicolasbessec.over-blog.com

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 1 mois #50012 par nounou
Réponse de nounou sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Mais est ce qu'un monotype foilers marcherais il y en avait déjà un et il n'a pas fonction du tout! Pour mettre le moth en série olympique serais peut être un problème car de grosse organisation va se penché sur la question et faire de bateau performant mais très cher qui ne serais plus dans l'esprit moth qui est plutôt un esprit sympas de fou d'évolution. Faire une monotype ne serais plus moth, qui est l'opposé. Et changer de bateau ou model après chaque olympiade je trouve n'est pas bon et réaliste certes le marché serais très fournis mais bon il faut un budget important enfin je trouve que c'est bien un monotype foilers au JO mais je ne pense pas que beaucoup de monde franchirais le pas, Donc au final sa seras des personne de la classe moth qui ferais le monotype qui est en plus même pas conçu réellement pour un foiler je le trouve bizarre personnellement se bladerider, il est pas abouti comme sortis trop vite et donc vu que c'est une monotypie il on pris des bateau vieux d'un an c'est quand même bizarre je trouve personnellement enfin bref monotype au Jo oui mais pourquoi un moth?

ET puis le moth dans la tête des personne c'est un bateau de rêve (du moins pour V V) donc un moth au JO serais rendre le rêve populaire et reconnus ça pourrais être quand même bien pour le prix des voile je trouve!
Et pour que le monopole KA sail retombe un peu

RS600FF 764 Vendu
49ER,Moth foil FRA3133 "Fly Choupi Fly!"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 1 mois #50013 par Arthur
Réponse de Arthur sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Je trouve le bladerider assez cher. si pour le meme prix on peut avoir un mistress ou un bateau du genre. j'ai pas l'impression qu'un moth soit beaucoup plus compliqué à construire qu'une planche. et c'est pourtant beaucoup plus cher, meme en série.

L'olympisme ne m'attire pas vraiment dans le moth, et je ne suis pas un ultra de la regate.

Ce que j'aime dans le moth, c'est que c'est un petit bateau, technique, qu'on peut bidouiller et qui ne necessite pas un gabarit extraordinaire pour fonctionner correctement. J'aime aussi le fait que c'est un bateau simple. ce qui est censé limité les investissements en temps et en ¤.

pour faire de la regate, j'ai jamais pris autant de plaisir qu'en class 8, qui est pourtant un bateau plein de défaut.
Le class 8, c'est facile, du coup on sort rapidement la tete du bateau pour regarder d'autres aspect de la regate, et les vitesses dans une flotte sont beaucoup plus homogenes. c'est lent, vachement plus facile d'anticiper les contacts. on peut regler a peu pres tout ce qu'on veut ca peut etre technique si l'envie nous prend de vouloir des reglages pointus. c'est pas trop cher. et le petit plus c'est qu'on peut emmener des bieres à bord!! :D ca occupe quand on ramasse les bouées.

En naviguant en moth, Je n'imagine pas prendre plus de plaisir sur une regate que sur un bord entre potes. La regate etant pour moi le moyen d'amener le bord entre potes.

Je suis pour le developpement de la classe parceque ca augmente le nombre de potes, et que ca faciliterait plein de chose, mais l'olympisme du moth c'est une question de politicien avec

... les relations publics, ronds de jambes, dessous de tables (oups ma langue à fourchée ;D :-\ ), etc avec l'ISAF et le CIO.

qui ne m'interessent pas.

J'en revient a la planche qui est un outil de plaisir fabuleux, qui s'est developpé avec un circuit a part des traditions fédérales. ne participait à ce circuit que le haut du panier. Le seul defaut de la planche c'est que la meteo marrante est assez rare.(25 noeuds avec des vagues, c'est rare mais si ca doit etre en plus le week end et pas pendant les réunions de familles ;) )
ce qui fait rever dans la planche c'est pas vraiment la compet,
Pourquoi n'envisager que la regate comme moyen de promotion de la classe?

est ce que je vous ai dit qu'il etait beau notre bateau?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 1 mois #50014 par nounou
Réponse de nounou sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
C'estvrai que la régate n'est pas forcémentle mieux poru s'amusé car il faut finir le parcour! Mais on devrais je pense un jour genre l'été prochain ésayé de regrouper des moth hors régate! Mais bon en dehors de l'été les régate Bsp est très bien je pense. Je suis un peu mal placé pour le dire pas le permis et des parents qui pense au étude mais l'été dès qu'il y a le permis j'irais faire un tour voir du moth!

RS600FF 764 Vendu
49ER,Moth foil FRA3133 "Fly Choupi Fly!"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 1 mois #50016 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Je suis clairement d'accord avec les deux messages de Nico et avec les synthèses proposées par Jean et Nico qui analysent bien la situation, l'ambiguïté de certains et les stratégies qui sous-tendent le lancement du Bladerider.

Je rajouterai juste que si un foiler n'est pas olympique, je ne crois pas à un développement de masse pour l'instant (cela reste trop technique pour les pratiquants potentiels et les constructeurs). Cela signifie que pour le moment un foiler monotype ne se développera pas avec un gros chantier derrière mais plutôt avec un chantier moyen qui en profitera pour essayer de "grossir". Mais cela signifie aussi qu'il faut l'accès au statut olympique... Et cela implique des actions politiques en ce sens de la part de la classe des Moth pour in fine garder le contrôle si le foiler olympique devait rentrer dans la jauge Moth.

Maintenant, les Mothistes ont-il vraiment envie de devenir olympique ou non ? C'est tout de même un aboutissement sportif... Mais on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs et cela aura forcément des conséquences sur l'ambiance de la classe etc...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 1 mois #50017 par Eric V
Réponse de Eric V sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)

C'estvrai que la régate n'est pas forcémentle mieux poru s'amusé car il faut finir le parcour! Mais on devrais je pense un jour genre l'été prochain ésayé de regrouper des moth hors régate!


C'est la meilleur école pour progresser en Moth car tu ne veux passer pour une poule mouillée (dans le sens litéral) auprès des copains et tu finis la régate. Sans régate tu te fatigue un peu vite.

Maintenant, les Mothistes ont-il vraiment envie de devenir olympique ou non ? C'est tout de même un aboutissement sportif...


Au train ou vont les choses un petit futé plus lobbyiste que les autres va lancer une sorte de laser plus leger et plus toilé avec des foils qui sera plus stable que cette savonnette de moth et le rêve olympique du bladerider aura vecu...

Pour ce qui est de l'appartenance olympique, il faudrait savoir ce qui a changer dans la perception du 49er auprès du public voileux. Y a t'il plus de bateaux depuis qu'il est olympique ou pas.
Il n'apparait pas comme un des favoris des skiffeurs de BSP , pourquoi ?

Maintenant à savoir si la classe veut être olympique, choix cornélien....
Etre ou ne pas être ....

Mais il y aura toujours des rigolos qui font les pitres sur les plans d'eau pour amuser les autres voileux (dessalage sans vent, retournement, empannage intempestif etc... ) c'est ce qui d'ailleurs est le plus rigolo en Moth.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 1 mois #50030 par vinx
Je suis à la recherche du président de l'association Suisse de Moth int...

Si vous avez son mail ou son numéro de téléphone faites moi signe... Merci

Je veux un moth...!!!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 4 semaines #50044 par Jean

Le voila (trouvé sur le site www.moth.ch/)

Tim Steinlein
Badbrunnenstrasse 109
D-70374 Stuttgart

Tel +49 (0) 178 863 3487 (Mobile)
mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouais, j'y arriiiii....  PLOUF !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lemott
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 16 ans 4 semaines #50055 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
Coucou,
j'ai presque tout lu mais rien trouvé pour moi...........alors................

je la repose ma question: qui va à Bruinisse?

a+
Andreas

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 3 semaines #50067 par pyc
Ayé, Rohan s'est exprimé sur son Blog à propos du Bladerider.
Il va bosser pour KA pour la promotion du bateau.

www.rohanveal.com/home.html

Sinon, les anglais ont couru leur nationnal moth. Ils ont eu tous les temps, y compris des rafales à plus de 30 noeuds le troisième jour. Sam Pascoe a remporté le championnat.

largobaysc.org.uk/mothsandcherubs.html

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lemott
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 16 ans 3 semaines #50083 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)

Coucou,
j'ai presque tout lu mais rien trouvé pour moi...........alors................

je la repose ma question: qui va à Bruinisse?

a+
Andreas

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lemott
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 16 ans 3 semaines #50085 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)

Coucou,
j'ai presque tout lu mais rien trouvé pour moi...........alors................

je la repose ma question: qui va à Bruinisse?

a+
Andreas


Il y a déjà neuf inscrits. voir

www.moth.nl/asparagi/moth/regattasubscriptions.asp?sid=230&q=235&_rgtNr=1

et les Français?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 3 semaines #50109 par Nico de Saint Malo
Réponse de Nico de Saint Malo sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)

Ayé, Rohan s'est exprimé sur son Blog à propos du Bladerider.
Il va bosser pour KA pour la promotion du bateau.

www.rohanveal.com/home.html
largobaysc.org.uk/mothsandcherubs.html


Bon et bien maintenant ca a le merite d'etre tres clair nous allons avoir droit à une promotion massive de KA sail qui va dire que le classe moth est unanime sur ce foiler et patati et patata ... ! En gros quelqu'un qui ne sait pas qu'il y a une classe va croire le marketing de KA et va acheter les yeux fermé un Bladerider en étant persuadé d'acheter le meme bateau que ceux qu'il a vu dans les magazines (voiles et voiliers, sea horse, etc.)

Etant donné que la voix de la classe mondiale est inaudible ...
Amalgame: (Rohan Veal + KA sail) ^ australain style = Promo ultra efficace du Bladerider (au détriment de Fastacraft et Full Force ?)

La je ne vois pas comment on va pouvoir récupérer cet habile et redoutable coup de marketing ... étant donné que nos moyens de la classe sont égals à ZERO.

Nous sommes désormais devant le fait accompli ... que faire maintenant ?: travailler à la promotion de la classe sachant que cela profitera directemment à KA sail et au Bladerider ... vendre nos " vieux foilers" et acheter des Bladerider ... ou se battre contre des moulins et essayer de prêcher pour tous les chantiers et tous les designs, voir imposer des règles suplémentaires pour répartir équitablement les ventes ...

La réalité rattrappe une fois de plus nos idéaux ...

Naviguez aussi sur le blog du Moth Foiler: nicolasbessec.over-blog.com

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 3 semaines #50110 par Arthur
Réponse de Arthur sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)
allons, allons, pas de defaitisme. La classe moth n'etait pas connu avant, ce ne sera pas pire avec le bladerider. c'est pas tres embetant sauf si ca devient une monotypie. :)

est ce que je vous ai dit qu'il etait beau notre bateau?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 3 semaines #50111 par pyc
Allez Nico, KA n'a pas encore vendu des miliers de bateaux, et FullForce et FastaCraft n'ont pas encore mis la clef sous la porte. Tout va se jouer cette année, et principalement aux prochains championnats du monde.

Sinon, tu es toujours dans le nord?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lemott
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 16 ans 3 semaines #50134 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)

Il y a déjà neuf inscrits. voir

www.moth.nl/asparagi/moth/regattasubscriptions.asp?sid=230&q=235&_rgtNr=1

et les Français?


Apparemmmmmmmment, les Français discutent fort ;-))).......... j'ai entendu dire qu'il y aura trois foilers anglais à Bruinisse.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lemott
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 16 ans 3 semaines #50135 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)

Apparemmmmmmmment, les Français discutent fort ;-))).......... j'ai entendu dire qu'il y aura trois foilers anglais à Bruinisse.


220 km entre Lille et Bruinisse!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 3 semaines #50169 par Jean

Bon, je pars quelques jours, je laisse Nico en pleine forme, je reviens et il est tout déprimé. On peut rien vous confier ;) ;)

Plus sérieusement, la décision de Rohan est tout sauf une surprise... Le retard à l'allumage vient certainement des négociations sur les termes du contrat. Maintenant, dater de ce jour la mort de la classe Moth me parait un peu prématuré...

Plein de bonnes raisons:
* on ne vient pas au Moth pour les même raisons qu'on vient à un Bladerider monotype olympique... Seul les 4-5 premiers seront intéressés de quitter le Moth pour glaner la célébrité due à l'olympisme...
* le prix du Bladerider (et d'un Moth fabriqué par un pro neuf) est élevé. Comme une des raisons de la venue dans la classe est le faible prix d'entrée, ils ne concernent pas la majorité des gens qui font du Moth... Si j'avais 11.000 euros à mettre dans un bateau neuf, je ne suis pas sûr de garder un Moth...
* faut pas surestimer le marketing. Personne - hors les voileux - ne connait le 49er même olympique, même si c'est le meilleur des skiffs. Pourtant pour son marketing, il doit y avoir plus de moyen que KA... En France, on pourra même s'appuyer sur le Bladerider pour parler du Moth dans la mesure où - avant quelques temps - les seules informations francophones sur ce bateau seront diffusées par les Mothistes français.

Pour être pleinement honnête, je demeure persuadé que le Moth est et restera une classe confidentielle - toujours sur le fil du rasoir où la défection d'un ou deux membres motivés compromettra la pérennité de l'ensemble. Elle doit rester concentrée sur ses fondamentaux: convivialité, entraide, des constructions, participation en force à quelques régates Breizhskiff, un ou deux participants aux championnats du monde... sans trop rêver !

En somme, l'arrivée du Bladerider casse le rêve d'une expansion de la classe au dela de son public habituel et nous ramène à une certaine réalité qui une fois admise n'est pas plus déprimante que la sittuation de la voile légère en France...

PS qui n'a rien n'a voir: malgrè notre volonté initiale, je ne serai pas à Carnac. J'espère en profiter pour finir mon bateau ce week-end. J'ai une excuse valable... Je ne viendrai pas à Bruinisse non plus.

Ouais, j'y arriiiii....  PLOUF !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lemott
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 16 ans 3 semaines #50176 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)

Pour être pleinement honnête, je demeure persuadé que le Moth est et restera une classe confidentielle ..................

Elle doit rester concentrée sur ses fondamentaux: convivialité, entraide, des constructions, participation en force à quelques régates ............

PS Je ne viendrai pas à Bruinisse non plus.


Tout à fait d'accord.
Dommage: la contradiction dans le discours de Jean que je viens de trouver (participation en force vs. je ne viendrai pas)
eeeettttt je rigole!!
Je sais que ça fait trop loin..................
mais merci quand même de répondre à mon (mes) post(s) désespérés;-))

Autre chose:
Bien que le vol des moths fait grimper les chiffres des mothistes en Angleterre et en France, je suis même très sceptique sur l'effet foiler en Allemagne.
Tout le monde trouve ça génial, mais (à une ou deux exceptions près) il n'y a que quelques vieux loups mothistes (40+) qui changent pour un foiler. La clientèle qui oserait potentiellement faire du moth foiler est encore plus restreinte en nombre que celle du low-rider. C'est que ce n'est pas devenu moins technique!
Et en plus: tous ceux qui font du moth sans ou avec foiler (à part un) le font depuis plus de 5 ans au moins, beaucoup depuis 10/20/25 ans.
Mais: aurait-on plus de mothistes sans les foils? Non plus.
Et avec ou sans le Bladerider? Non plus.

Et
Le bateau de Richard est à vendre. Très intéressant!


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 16 ans 3 semaines #50214 par Nico de Saint Malo
Réponse de Nico de Saint Malo sur le sujet International Moth Class Association (IMCA France)

Bon, je pars quelques jours, je laisse Nico en pleine forme, je reviens et il est tout déprimé. On peut rien vous confier ;) ;)


Bon la je suis obligé de réagir ! Mon post était volontairement un peu provoc' ;) pour bien faire ressortir la disproportion des moyen d'une association de classe et d'une entreprise pour la promotion d'un bateau.

Tout dépendra de la manière dont le Bladerider communiquera son appartenance ou non à la classe. Mais bon, on devrait avoir des bénéfices croisés dans tous les cas.

Aller on se voit demain à Carnac pour rediscuter de ca avec une biere à la main. A+

Naviguez aussi sur le blog du Moth Foiler: nicolasbessec.over-blog.com

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.495 secondes