36th America's Cup

  • david54
  • Portrait de david54
  • Hors Ligne
  • Pas mal, tu arrives à empanner
  • Pas mal, tu arrives à empanner
  • A fait son choix, cela sera un RS400
Plus d'informations
il y a 1 an 5 mois #190339 par david54
Réponse de david54 sur le sujet 36th America's Cup
Un scow à foil ????

Un canari dans le chaudron.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: La Marmotte

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • azerty
  • Portrait de azerty
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 1 an 5 mois #190340 par azerty
Réponse de azerty sur le sujet 36th America's Cup
Make America great again....

Et Airbus de sponsoriser un defi americain :angry:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • david54
  • Portrait de david54
  • Hors Ligne
  • Pas mal, tu arrives à empanner
  • Pas mal, tu arrives à empanner
  • A fait son choix, cela sera un RS400
Plus d'informations
il y a 1 an 5 mois - il y a 1 an 5 mois #190352 par david54
Réponse de david54 sur le sujet 36th America's Cup
En vol.


Un canari dans le chaudron.
Dernière édition: il y a 1 an 5 mois par david54.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Thierry, PS85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 5 mois #190444 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet 36th America's Cup
C'est pas la Coupe mais le Sail GP en ce moment en direct gratos sur canal via le site GP/
sailgp.com/fr/
Deuxième course dans 10 minutes et c'est chaud !

Breizh Skiff Project, YCCarnac.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Thierry

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 5 mois #190643 par thierrylll
Réponse de thierrylll sur le sujet 36th America's Cup
Ça y est les projets de bateaux volants sont présentés. Je croyais que les bateaux allaient être Monotype. Quand on voit le défi anglais clairement non. Mais foils identiques non ?

Fabrication de selles route vtt carbone

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • cadre
  • Portrait de cadre
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 1 an 5 mois #190660 par cadre
Réponse de cadre sur le sujet 36th America's Cup
on dirait une brique avec une étrave (dixit Francois M) :lol:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 5 mois #190670 par Rssaintjean
Réponse de Rssaintjean sur le sujet 36th America's Cup

RS700 1050 - RS800 1076

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 4 mois #190681 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet 36th America's Cup

thierrylll écrit: Ça y est les projets de bateaux volants sont présentés. Je croyais que les bateaux allaient être Monotype. Quand on voit le défi anglais clairement non. Mais foils identiques non ?


Euh non, même les foils ne sont pas identiques. C'est même là que tout va sans doute se jouer ; la Coupe sera gagnée par ceux qui s'en sortiront le mieux avec ce que certains appellent le "mur de la cavitation".

Avec le bateau des anglais, l'adage selon lequel un beau bateau est un bateau rapide pourrait être remis en question...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François M.
  • Portrait de François M.
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 1 an 4 mois #190686 par François M.
Réponse de François M. sur le sujet 36th America's Cup
Tout à fait, une brique à peine profilée, un essentiel de l’esthétique anglaise

Certes la coque et les foils sont libres, mais les bras de support, les commandes des foils et la mécanique qui va avec est monotype.

Si vous voulez aller sur leau sans risque de chavirer. Nachetez pas un bateau, achetez une île. [Marcel PAGNOL]
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: cadre

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 4 mois #190743 par Rssaintjean
Réponse de Rssaintjean sur le sujet 36th America's Cup
Horrible video de l’ac75 uk en essai de foiling tracté.

On dirait une vieille bête tirée en laisse!

Nette préférence pour nz et it.

RS700 1050 - RS800 1076

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François M.
  • Portrait de François M.
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 1 an 4 mois #190757 par François M.
Réponse de François M. sur le sujet 36th America's Cup

Rssaintjean écrit: Horrible video de l’ac75 uk en essai de foiling tracté.

On dirait une vieille bête tirée en laisse!

Nette préférence pour nz et it.

Les premiers essais de traction NZ et US n'étaient pas folichons non plus.

Si vous voulez aller sur leau sans risque de chavirer. Nachetez pas un bateau, achetez une île. [Marcel PAGNOL]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 1 mois - il y a 1 an 1 mois #192014 par La Marmotte
Réponse de La Marmotte sur le sujet 36th America's Cup
Vidéo impressionnante !

voilesetvoiliers.ouest-france.fr/regate/coupe-de-l-america/america-s-cup-spectaculaire-figure-de-style-des-anglais-f83704b6-4381-11ea-8cab-9fa28ba7899c

Autant le chavirage des NZ était doux, mais là les efforts sur le mat et les foils!!!!

geek; RS 400 970 with a purple Hull !
Dernière édition: il y a 1 an 1 mois par La Marmotte.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fréd
  • Portrait de Fréd
  • Hors Ligne
  • Moderator
  • Moderator
  • Imitations come and go... but 14s are forever!
Plus d'informations
il y a 1 an 1 mois #192015 par Fréd
Réponse de Fréd sur le sujet 36th America's Cup

La Marmotte écrit: Vidéo impressionnante !

voilesetvoiliers.ouest-france.fr/regate/coupe-de-l-america/america-s-cup-spectaculaire-figure-de-style-des-anglais-f83704b6-4381-11ea-8cab-9fa28ba7899c

Autant le chavirage des NZ était doux, mais là les efforts sur le mat et les foils!!!!

On ne sait pas trop s'ils restent à l'endroit à la fin de la "manœuvre" car le bateau semble parti pour virer de bord et que l'équipage à d'ailleurs abaissé le foil sur bâbord. Mais ce qui semble certain, c'est qu'on va assister à quelques figures de style particulièrement impressionnantes dans les mois/années qui viennent. Espérons qu'il n'y ait pas trop de casse, surtout sur les bonshommes...

Fréd
Le nouveau Croc' est arrivé, vraiment heureux de retrouver tout le monde sur l'eau !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 1 mois #192021 par André Friederich
Réponse de André Friederich sur le sujet 36th America's Cup
Nous irons a deux les regarder à Cagliari le weekend du 24.04
Vols hotel et places sur un bateau spectateurs sont bookés, tout était encore étonnament abordable mais il faut s y prendre töt.

S il y a des intéressés pour se joindre à nous, je peux transmettre nos infos de réservation


Puis si le transport de mon moth de Garde fonctionne ( transport groupé des moths italiens de Campione vers Cagliari et retour) alors je profite de l occasion pour participer aux entrainements et Championnats Moth qui auront lieu la semaine et le weekend d apres.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Thierry, lolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry
  • Portrait de Thierry Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Skiffeur virtuel
Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines #195484 par Thierry
Réponse de Thierry sur le sujet 36th America's Cup
Début cette nuit (HF) des premières confrontation sur l'eau pour les nouveaux AC 75... 4 équipes en présences, USA, GB, NZ et ITA

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines #195487 par Ian 23
Réponse de Ian 23 sur le sujet 36th America's Cup
Les insomnies ont du bon, j’ai pu regarder la dernière course entre NZ et American Magic. apparemment celle qui a été la plus serrée.

A 40 noeuds, une petite touchette sur l'eau pendant le vol et c'est 200 metres de retard direct.

quand même 3 depassements et un moment chaud a la bouee au vent.

mais 2 grosses erreurs de tactique de la part de Burling alors que les americains ont vachement mieux controlé quand ils etaient en tete.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines #195495 par La Marmotte
Réponse de La Marmotte sur le sujet 36th America's Cup
Tu regardes ou? Il y a des Replay?

geek; RS 400 970 with a purple Hull !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines #195498 par Ian 23
Réponse de Ian 23 sur le sujet 36th America's Cup


Live & replay. Ils sont tous là: Nathan Outeridge en commentateur, Shirley Robinson, et tous les autres!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Thierry, La Marmotte, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gaston64
  • Portrait de gaston64
  • Hors Ligne
  • Gold skiffer
  • Gold skiffer
  • Navigue sur D One... 505 et foxtrot bidouillé
Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines - il y a 2 mois 2 semaines #195499 par gaston64
Réponse de gaston64 sur le sujet 36th America's Cup
Je glisse ici un commentaire de Loic Perron à propos de l'évolution du grand machin... ça date un peu. On a quitté les multicoques avec cyclistes embarqués pour revenir au monocoque (souhait de Loic Peyron) qui ne touchent pas l'eau avec toujours, bien que moins visibles, les pédaleurs fous du tour de france convertis aux sports nautiques avec des bras gros comme des cuisses.... (ça, Mr Loic ne le souhaitait pas forcement)

il dit mieux que moi ce que je pense comme lui, non pas tant sur l'évolution technique, son commentaire datant de l'époque des multicoques... Mais sur "l'ivresse" qui manque dans cet univers hyper technologique de la nouvelle voile à la mode foil...


je vous livre le truc... désolé pour les admirateurs des techniques avancées... mais ça peut être bien de se poser quelques questions... Oui, ça va vite, c'est technologiquement impressionnant.... Mais bon... On navigue... ou on vole???? ... en tout cas, au bout de 5 minutes de visionnage, moi, je m'ennuie... :sick:

Les machins à foil, ça commence à me gaver ... grave... Je ne parle pas des Moth et autres super légers volants... c'est dans leur ADN et je comprend et respecte... Faut il pour autant coller des foils sur tout les engins dit "marins" qui en principe sont fait pour naviguer sur l'eau plutôt que de voler au dessus??? (voir quelques pages plus avant l'essai de foil sur un 49er.... Aberrant... tellement beau le Forty quand la coque caresse la vague....)

mais bon... j'ai fait mes 60ans il y a 5 jours.... ceci explique cela... peut être...

Allez, la parole à Mr Peyron...

De Lipton à Redbull

Dans quelques jours, s’achève aux Bermudes la 35ème édition de l’America’s cup. Cette révolution, initiée il y a sept ans par Larry Ellison et sir Russel Coutts, est encore flageolante.

La vieille dame de 167 ans, aura subi bien des liftings. Les cliniques de Valence et de San Francisco ne lui avaient laissés que la peau sur les os et voilà que cette ultime transformation Bermudienne vient de lui fait perdre son ADN.

Certes, les chirurgiens en charge du traitement, actuels amants passionnés et maintes fois gigolos à son service, ne lui voulaient que du bien; lui promettant une nouvelle jeunesse sur ces engins fous pilotés par des sages. On y a cru un instant face au miroir déformant de la nouveauté, on y a cru parce que toute révolution déchaine les passions et souvent le contraire.

Bien sûr le pinacle de la voile ne pouvait résister plus longtemps encore aux sirènes de la vitesse. Concentrés de technologies, nécessitants le talent de concepteurs, de constructeurs et de barreurs exceptionnels ; ces catamarans volants au dessus des flots a plus de 80 kmh nous avaient déjà fascinés il y a quatre ans a San Francisco.

Mais le problème est qu’un navire qui va vite n’a pas besoin de voiles, et donc pas besoin non plus de marins. Pour être précis, ces multicoques volants, nécessitent certes un minimum de propulsion vélique pour décoller ; mais une fois en l’air, trop de surface de voile ne génère que de la trainée supplémentaire. Il n’y a donc plus de spi, plus de génois, ni de gennakers. Ils ont aussi un énorme besoin d’énergie pour manœuvrer et régler leur appendices (foils, gouvernail, aile); cette énergie, généralement hydraulique est en partie stockée dans des accumulateurs et en totalité crée par les « marins » qui ne font pratiquement rien d’autre que pédaler ou tourner des manivelles. Sur les AC 50 qui s’affrontent aux Bermudes depuis un mois, nous avons donc 4 hamsters 1 pilote et un régleur d’aile responsable de la « manette des gaz ». Il serait très facile, si le règlement le permettait, de remplacer les 4 gros bras (ou grosses cuisses) par un moteur, cela rendrait d’ailleurs les manœuvres plus fluides et rapides et augmenterait d’autant l’intérêt tactique. L’enchainement des virements de bords ou empannages étant limitées par la quantité d’huile sous pression, le barreur ne peut déclencher une manœuvre que si les voyants sont « verts » ou, quand les hamsters sont tout rouges ce qui revient presqu’au même!

Comment fait on la différence entre un vainqueur et son dauphin, le vainqueur est celui qui commet le moins d’erreurs. Sur ces catamarans presse boutons, celles-ci sont bien visibles et parfois spectaculaires (chavirages, amerrissages intempestifs…) mais les causes ne le sont pas et peuvent être dues à une quantité impressionnante de paramètres totalement opaques aux yeux du public et parfois même des marins eux mêmes. Est ce le bon moyen pour passionner les foules ? Si je ne peux comprendre l’erreur, comment apprécier le beau geste. Comment différencier la chance du talent quand les conséquences d’une chorégraphie et d’une synchronisation parfaite des choses à faire ne sautent pas aux yeux et très peu aux oreilles ?

Je peux vous dire que la tache d’un commentateur est parfois difficile, et ce quand bien même la qualité des images offertes soit exceptionnelle. La note artistique est assez facile à attribuer surtout lors d’un chavirage catastrophe, mais pour ce qui concerne la note technique ont se dépatouille dans un brouillard technologique dépourvu d’émotion. Lors des phases finales des challengers series, quatre caméras supplémentaires ont été installées sur les navires. Pour voir quoi de plus ? une talentueuse équipe new zélandaise déguisée en contre la montre dont les deux tiers de l’équipage pédale tête baissée, ne sachant même pas où ils sont et à peine où ils vont, face à quatre beaux gaillards ahanant sur des manivelles avant de courir sur l’autre coque pour faire la même chose. Pas très instructif tout ça !

Le propre d’une révolution est parfois de revenir au point de départ mais en ayant appris quelque chose pendant le trajet, alors disons que ces quelques années passionnantes nous ont enseigné et confirmé pas mal de choses :

- Oui il fallait bouger les lignes, tant sur la manière de régater que sur la manière de partager ce spectacle. Et beaucoup d’évolutions positives sont à mettre au crédit des actuels defenders.

- La plupart des armateurs privés ont fuis et sont aller se réfugier du coté des Class J (répliques des grands monocoques historiques du début 19ème) et des maxi monocoques. Ils n’attendent qu’un signe (qui viendra peut être de la nouvelle Zélande dans quelques jours) pour manifester, à nouveau, leurs palpitations amoureuses.

- Il y a deux fois moins d’équipes engagées qu’en 2007 malgré une transition vers la monotypie sensé être moins chère et donc attractive.

- Je serais curieux de voir les audiences de ce pur produit télévisuel qui, bien que palpitant, ne semble pas attirer beaucoup de "nouveaux clients". Pour la France, en tout cas, cela ne semble pas très brillant.

Tout cela pour dire que le produit actuel, quoique théoriquement attirant, n’est pas facile à vendre en totalité sur les marchés de la communication. La voile n’est pas un sport majeur, il y a parfois quelques évènements extrêmement populaires et sur ce plan là, la France est le seul pays très bien servi par ses produits régionaux comme le Vendée globe ou la Route du rhum.

Vouloir faire de l’America’cup un produit grand public et donc commercial est une volonté louable mais délicate. Les autocollants lui vont et lui font mal, ne suffisant jamais à la satisfaire pleinement, tellement elle aime le strass et la lumière, mais tous les quatre ans seulement. Le temps pour elle de se faire oublier et mieux se faire désirer par cette petite poignée d’armateurs passionnés qui, depuis plus d’un siècle et demi lui font une cour effrénée et sans qui, très peu d’équipes seraient présentes.

Génération shooter,
On veut être saoul tout de suite sans passer par le stade pompette, on consomme deux trois vidéos sur le net, avec des bateaux qui volent, des caisses à savon qui dévalent une colline ou des fondus déguisés en Batman frôlant les montagnes ; et on passe à autre chose. Michel Audiard fait dire à Gabin dans un -Singe en hiver- « ce n’est pas l’alcool qui me manque, c’est l’ivresse ». Ma troisième participation à l‘America’s cup vient de s’achever et ce fut encore un expérience fascinante mais en regardant et commentant le spectacle offert, il me manque cette ivresse : L’ivresse de l’histoire et du mérite, l’ivresse des marins travaillant à l’unisson maniant des centaines de mètres carrés de voiles et des kilomètres de cordages. L’ivresse du partage entre la jeunesse fougueuse et le respect de l’expérience.

La coupe était pleine d’un breuvage vieillit en fût depuis 160 ans, il est vrai que l’apprécier nécessitait d’avoir un minimum de goût et une certaine tendance au vintage. Mais ce voyage initiatique dans ce vaste monde de la passion voile permettait patiemment d’en saisir toutes les nuances, et donnait l'envie d’en comprendre toute la finesse. Breuvage parfois amer pour le défait, mais parfumé d’aventures et de tanins que des générations d’armateurs passionnés et de marins talentueux ont sut nous concocter. On nous sert aujourd’hui un concentré de jus explosif donc les premières saveurs arrachent le palais et piquent les yeux mais dont rien ne reste en bouche.

Alors oui, pour les accros du shooter, on peut faire un circuit annuel de Formula one sailing bubble drinking machin chose avec juste 1 pilote et 1 copilote casqués et harnachés comme des samouraïs, sur des bateaux volants, avec chavirages, sorties de piste et changements de foils aux stands entre deux manches. Bref, un pur produit parfaitement adapté au concept même de ces boissons dites énergisantes qui font temporairement monter plus haut pour stagner plus bas encore plus longtemps. Un joli spectacle pour ébouriffer, le temps d’engouffrer trois pizzas et deux cartons de pop corn. Mais ça, ce n’est pas l’America’s cup.

Je ne veux pas dire que c’était mieux avant, parce cela n’est pas tout a fait faux. On ne peu pas non plus me reprocher de ne pas aimer le multicoque et la passion de la vitesse en mer. Mais ici on parle de l’America’cup ! Ce n’est pas rien ce truc ! et je ne peut m'empêcher de penser qu’il existe surement un juste milieu entre le spectacle au potentiel populaire, et la majesté des manœuvres d’un Monocoque ! ça y est je l’ai dit. Et oui un monocoque !

« What? Mais c’est n’importe quoi ! on ne reviendra jamais en arrière, t’es dingue ! »

- Oui peut être, mais imagine un peu ça :
Un monocoque du futur, ultra léger et suffisamment instable pour n’avoir que les meilleurs (jeunes) barreurs issus entre autre des filaires olympiques, suffisamment sécurisant pour continuer à voir des armateurs fiers et heureux de prendre la barre occasionnellement, suffisamment rapide pour en décoiffer plus d’un, suffisamment grands pour renouer avec l’élégance d’hier, suffisamment casse gueule pour attirer le chaland de passage, suffisamment athlétiques pour n’embarquer que les meilleurs, et enfin juste assez lents pour encore voir une bonne quinzaine de Marins avec des vrais « ficelles » dans les mains et de vrais voiles dans les yeux ….

Loïck PEYRON


voili voilà.... c'est dit.... et je sort... :whistle:
Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par gaston64.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • ggc
  • Portrait de ggc
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines #195502 par ggc
Réponse de ggc sur le sujet 36th America's Cup
+1, c'est vrai comme Gaston, j'ai plus de 60 ans et je me souviens du film Wind. J'avoue que les course de 18" me passionnent beaucoup plus et puis la navigation à voile, c'est hisser et affaler des voiles et tout le reste.
Maintenant, je ne pense pas que les européens se lèvent la nuit pour voir cette compétition technologique contrairement à un Mondial de foot. Il faut bien reconnaître qu'il y a beaucoup d'ingénieurs dans le milieu de la voile et que cette course à la technologie les intéressent.

Team Papy's Forty
49er/FX n°1346
anc: Yole OK, L4000, Blaze, 49er, MPS...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines #195505 par Ian 23
Réponse de Ian 23 sur le sujet 36th America's Cup
Je me faisais la remarque que pour bien comparer les courses d’aujourd’hui avec celles d’avant il faudrait voir ce que donneraient les courses d’avant avec la réalité augmentée (les lignes, les données météo incrustées sur l’écran, les drones etc). Si ça se trouve ça ne serait pas si mal televisuellement parlant, avec les changements de voiles en plus, les acrobaties des numéros 1, ....

Les foiler de cette édition remontent mieux et à plus grande vitesse mais franchement tant qu’il n’y a pas un zodiac à côté on ne s’en rend pas tellement compte.
Par contre sympa d’entendre le crépitement de l’eau sous leur coque car ils volent nettement plus bas que les catamarans.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • flebas
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines #195507 par flebas
Réponse de flebas sur le sujet 36th America's Cup
C'est le suspense et l'incertitude qui font l'intérêt. Une finale gagnée 4-0 ou 6-1 n'est pas plus intéressante en 12m JI ou en Class America qu'en AC50.
Par contre la finale de 2013 en AC72 était passionnante, et les bateaux monstrueux.
Le spectacle offert par les AC75 est prometteur, les bateaux sont très évolutifs et permettent de faire du match race, les performances sont assez serrées sauf les anglais à la traîne, le plan d'eau est bien shifty et il y a toujours la possibilité d'une erreur pour relancer le match.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines #195508 par Clément
Réponse de Clément sur le sujet 36th America's Cup
Le dernier match de la première journée entre ETNZ et les américains peut nous laisser espérer revoir du vrai match race.
A confirmer.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines #195509 par Ian 23
Réponse de Ian 23 sur le sujet 36th America's Cup
Le deuxième jour et le troisième jour laissent la même impression que le premier. Luna Rossa semblent les plus agiles, TNZL les plus rapides, American Magic les plus fluctuants et Ineos sont les plus agressifs mais de loin les plus lents et les plus patauds.
Ce serait plus sympa s’ils courraient tous ensemble mais évidemment ce n’est pas le concept.
Aujourd’hui

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • cadre
  • Portrait de cadre
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines - il y a 2 mois 2 semaines #195510 par cadre
Réponse de cadre sur le sujet 36th America's Cup
je regarde aussi ces régates et je trouve cela intéressant bien que très différent de ce que l'on connait.
les contrôles sont différents, par exemple au près la zone de perturbation (le terme dévent ne me semble pas approprié) est quasiment dans l'axe du bateau, du coup le bateau sous le vent n'a qu'à virer pour se dégager.
en downwind, le zone perturbé est derrière le bateau, du coup quand tu es devant, tu es assuré d'avoir du vent frais jusqu'en bas, contrairement a ce que l'on a connu jusqu'a present.
Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par cadre.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.284 secondes