Culture, cinéma, expo, théâtre, musique, littérature...

More
18 years 1 month ago #45730 by Cédric F
Bon on va faire un petit point depuis le temps...

Les brigades du tigre : ça fait longtemps que je n'avais pas vu un divertissement français populaire aussi agréable. Vraiment un très bon moment : les acteurs sont excellents...

Camping : c'est une bonne comédie sociologique mais on était habitué avec ce réalisateur. Quelques acteurs sont excellents (Brasseur, Lanvin) d'autres sont dans le too much mais on le savait déjà : Dubosq et Seigner. Ca rappelle un peu les premiers épisodes ds Bronzés.

Coup de coeur : enfermé dehors. Je suis tout à fait d'accord avec ce que dit Adrian. Je rajouterai juste que peu à peu Dupontel est en train de se créer un vrai univers comique beaucoup plus profond qu'il n'y parait et qu'il est le seul à maîtriser à l'heure actuelle en France. Vraiment à voir et à revoir...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 1 month ago #46085 by Cédric F
Un peu déçu par 4 étoiles : une histoire d'escroc du sud de la France (pléonasme ;D) joué par Josée Garcia qui rencontre dans un grand hôtel une fille un peu paumée jouée par Isabelle Carré. Les critiques sont plutôt bonnes mais je n'ai pas accroché. Reste la superbe composition d'Isabelle Carré qui se montre enfin dans un rôle un peu sexy. Pas de doute une des meilleures actrices Françaises à l'heure actuelle.

J'ai enfin vu la bande annonce de Marie-Antoinette le prochain film de Sophia Copola. Cette bande annonce est superbe, rock and roll et j'ai l'impression que le genre du film en costume pourrait bien être boulversé par cette cinéaste qui n'a pas connu d'échec pour ses deux premiers films : Virgin Suicide et Lost in translation.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 1 month ago #46218 by Claire
Pour changer un peu du cinéma, je vous propose de parler musique! Je suis allée voir Christophe Mali (le chanteur de Tryo) en concert et c'était encore mieux que je l'imaginais... Plus qu'un concert, c'est un spectacle avec un artiste qui enchante un public captivé du début à la fin... Il sait habilement mélanger humour et chanson tout en dialoguant avec son public, se mettant en scène... Et les jeux de scène plus ou moins improvisés ne portent pas atteinte à ses chansons, alternant les moments graves et d'autres plus légers. Les chansons sont très jolies et les paroles sont vite fredonnées par le public... Bref, un spectacle complet à voir et à écouter!

"Semblable à un prêtre à qui on arracherait sa divinité, je ne pouvais (...) me détacher de cette mer si monstrueusement séduisante..." Baudelaire, Déjà !, Le Spleen de Paris.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 1 month ago #46226 by Cédric F
"La défaillance des pudeurs" et "Père comme les autres" de Chistophe Girard

Depuis quelques mois Christophe Girard est en train d'émerger sur la scène politique nationale. Adjoint à la Culture du maire de Paris, on lui doit le développement de Paris-plage et surtout de la Nuit blanche. En plus d'être un personnage public engagé politiquement, Christophe Girard est aussi un des principaux cadres dirigeants de LVMH. En effet, Directeur de la stratégie de la division mode du groupe numéro 1 mondial dans le luxe, il est à ce poste responsable du développement de marque aussi prestigieuses que Lacroix, Givenchy, Kenzo... Il s'occupe enfin de production cinématographique : le documentaire de son compagnon sur un crime homophobe a d'ailleurs été primé au Festival de Berlin.
En l'espace de quinze jours il vient de publier deux petits livres très intéressants.
Le premier, "la défaillance des pudeurs" publié aux éditions du Seuil est un essai autobiographique. A travers des souvenirs parfois anodins, des événements (les premières boums, l'école, les goûters...), des objets, des personnages, des rencontres, des drames, Christophe Girard se raconte sans se la raconter. Il démontre toute sa sensibilité, celui d'un jeune-homme angevin touché par les drames (le suicide de sa mère et le décès de sa soeur) et qui comme pour conjurer ce mauvais sort s'adonnera dans sa vie future à une légère fureur de vivre. Une douce douleur angevine...
Mais je dois avouer qu'une autre motivation m'a poussé à acheter ce petit livre : angevin d'origine, Christophe Girard est ami avec mon oncle et habitait dans sa jeunesse en face de chez mes grand-parents. Je l'ai rencontré et j'aime à échanger régulièrement des mails avec cet homme pour le moins très intéressant. Dans le mail où il me faisait part de la sortie de ce livre, il m'annonçait qu'un court chapître d'une page intitulé "la voisine d'en face" était consacré à ma grand-mère. Et bien je peux vous dire que cela fait drôle pour ne pas dire bizarre de lire un auteur parler de ses souvenirs d'adolescence et d'une femme qui se révèle être votre grand-mère...

Le deuxième livre "père comme les autres" est un livre politique paru chez Hachette dans la petite collection "tapage". Comme son nom l'indique, Christophe Girard y évoque avec beaucoup de retenu mais aussi de force de conviction son histoire de père homosexuel. Fluide et très bien écrit, extrêmement convainquant et argumenté, Christophe Girard explique pourquoi les homosexuels devraient également pouvoir être père et mère et avoir le droit de se marier. Il n'y a dans ce livre, et c'est sa force, aucun militantisme outrancier et provocateur. Avec une énorme sensibilité, finesse et intelligence, il argumente, démontre, explique sans la provocation de certains militants homos, et finit par convaincre absolument.
Sincèrement, comme certains observateurs de la vie politique, et au delà des relations amicales que j'entretiens avec son auteur, je pense que ce livre fera date dans cet important débat de société : enfin, allais-je dire, le débat est posé de manière claire et précise. Je souhaite bien du courage à ceux qui voudront lui répondre de manière aussi convainquante...

Jusqu'à présent, j'ai eu la chance de rencontrer quelques personnages publics... Christophe Girard est sans doute l'un des plus intéressants qu'il m'ait été donné de rencontrer depuis longtemps.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 1 month ago #46236 by Thierry
Inside Man:

Magnifique film de Spike Lee. Un film rythmé qui tient en haleine du début à la fin.

Ce que l'on pourrait prendre pour une banale histoire d'un braquage de banque s'avère plus complexe au fil de l'intrigue.

Une occasion aussi pour Spike Lee de démoncer les pratiques des flics US depuis le 11 Septembre, mais sans lourdeur et avec pas mal d'humour.........

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 1 month ago #46574 by Thierry
C.R.A.Z.Y.

Un film canadien trés enthousiasmant. Le récit d'une famille ordinaire entre 1960 et 1980, à travers les yeux de Zach, ses relations avec ses frères et ses parents. Une bande son qui égrène les tubes, de Pink Floyd à David Bowie, mais surtout comment faires son coming out dans une société et à une époque, ou la question de l'homosexualité est un tabou presque absolu......
Avec en plus les aspects savoureux du Québécois....

A voir...... :D

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 1 month ago #46586 by Thierry
VOLVER

Le dernier film d'Almodovar en compétition à Cannes d'ailleurs...

Almodovar retrouve Penelope Cruz ( :P ), et nous retrace une magnifique histoire de femmes à travers 3 générations qui s'entremelent avec amour et tendresse. Beaucoup d'humour et de gravité, dont il se dégage une force de vie extraordinaire.


Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 1 month ago #46619 by Cédric F
Quand je lis les messages de Thierry, je me dis qu'il va falloir que je retourne vraiment au cinéma, le vrai, parce qu'en ce moment, je ne sais pas pourquoi, je ne vois que des m... ou des films sans prétention mais simplement divertissants. Bon je dois également avoir des personnes de mon entourage qui ont une mauvaise influence. Va falloir que je fasse le tri...
Dernière merde en date le DA Vinci Code. Le bouquin était une hérésie historique mais un thriller vachement bien ficelé... Une espèce de Harry Potter pour adulte pour reprendre une expression du livre "Le Da Vinci Code l'enquête" écrit par une journaliste et un philosophe des religions (à noter que ce bouquin était lui aussi une petite merveille qui déconstruisait le livre de Dan Brown en montrant comment il s'inspirait d'une tradition de la littérature du complot.)
Le film donc : étrangement assez proche du livre, on ne rentre jamais dedans... Le suspens n'est jamais haletant et le fim ne restranscrit en aucune manière la manière dont dans le livre les personnages dénouent les codes, les énigmes pour parvenir à la solution (à la décharge du cinéaste, il apparaissait difficile de mettre en images et en dialogue cet aspect là... Le personnage de Sophie Neveu joué par Audrey Tautou n'a aucune consistance contrairement au livre et l'ambiguité entre Sophie Neveu et Langdon n'apparaît jamais dans le film. Au final, cela donne un film d'une platitude extraordinaire dont on ne peut même pas dire qu'il serait parfait pour une diffusion télévisuelle un dimanche soir.
Seule chose positive, je pense que la scène où Langdon (Tom Hanks) apprend à Sophie Neveux (Audrey Tautout) qu'elle la descendante de Jesus Christ mérite amplement sa place sur le podium des scènes les plus mal jouées et les plus mal filmées de l'année...
Promis, il faut que j'aille voir le film de Pedro Almodovar et puis surtout celui de Sophia Coppola...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 1 month ago #46646 by Adrian

et puis surtout celui de Sophia Coppola...


Ah ouais alors! J'ai vu la bande-annonce ce week-end, ça fait très envie.

Sinon, côté musique, c'est en ce moment le festival Jazz sous les pommiers en Normandie. Ils proposent une programmation franchement alléchante. Je suis allé voir Goran Bregovic hier soir (il n'y a pas que du jazz à ce festival qui s'élargit de plus en plus vers les musiques du monde). Alors que je me représentais un compositeur qui passe plus de temps terré dans un studio, j'ai été épaté de découvrir une véritable bête de scène. Son spectacle (car c'en est un) est vivant, énergique, et très varié. Son orchestre des mariages et enterrements est bien dépaysant (tous sont habillés en costume traditionnel Serbe, limite folklorique mais très classe). J'ai vraiment pris une bonne claque. En plus il y a un certain nombre de chansons que je connaissais sans même savoir qu'elles étaient de Bregovic,... Bref pour moi c'était le révélation du dimanche soir!
Je retourne là-bas mercredi pour voir le concert du New York Ska-Jazz Ensemble mais j'ai un peu peur du côté de la salle, "le 747", qui paraît-il est une boîte de nuit...

Ex RS600/B14
Aujourd'hui en Classic Yawl de 45 pieds

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 4 weeks ago #46737 by Adrian
J'ai vu Volver tout à l'heure. J'ai trouvé ce film un peu perturbant (mais c'est toujours le cas avec Almodovar). L'histoire est prenante et même amusante mais ça frise souvent le sordide.
Au niveau de la forme, c'est très bien filmé, le ton est plutôt juste et les actrices parfaites.
Pour ce qui est du fond, on retrouve des thèmes assez récurrents dans les films d'Almodovar (notamment les abus sexuels qui y sont encore une fois montrés du doigt).

C'est un film à voir mais je doute qu'il marque autant les mémoires que les précédents.

Ex RS600/B14
Aujourd'hui en Classic Yawl de 45 pieds

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 4 weeks ago #46821 by Thierry
MARIE ANTOINETTE

Formidable film de Sofia Coppola qui n'en finit pas de nous séduire et de nous émouvoir avec son immense talent!!!! (Même si j'ai trouvé ce film un léger cran en dessous de Lost in Translation)

Pas besoin de vous faire le pitch, l'histoire est (en principe....  ::) ) connue. Et puis on s'en fout de l'histoire, le sujet c'est une adolescente à Versailles, une adolescente insouciante et moderne, qui combat son ennui dans un monde qui se lézarde et finira par s'écrouler...

Une photographie trés trés belle, la bande son plutôt décoiffante, et anachronique, des costumes (y comppris une paire de Converse...) dignes de Vivian Westwood, bref, avec VOLVER je crois que le cru Cannes 2006 a trouvé là deux beaux films à récompenser....

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 3 weeks ago #46833 by Adrian
Pareil! Je suis allé le voir tout à l'heure, c'est une petite merveille! En même temps je suis pas sûr d'être vraiment objectif, je suis un inconditionnel de Sofia Coppola (j'ai dû regarder Lost In Translation au moins 10 fois).
Un film magnifique, avec toujours cette ambiance particulière qui se voit cette fois agrémentée d'une esthétique extraordinaire. Je suis encore sous le charme (effet Sofia Coppola, à la fois euphorisant et spleenisant).

En revanche, je suis un peu étonné que la BO ne soit pas commercialisée, il y a pourtant de quoi. ???

Ex RS600/B14
Aujourd'hui en Classic Yawl de 45 pieds

Please Log in or Create an account to join the conversation.

  • yabsinthe
  • Visitor
  • Visitor
18 years 3 weeks ago #46852 by yabsinthe

En revanche, je suis un peu étonné que la BO ne soit pas commercialisée, il y a pourtant de quoi. ???


une bonne compil "indés des 80's" devrait faire l'affaire

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 3 weeks ago #47064 by Cédric F
Volver a été une grosse déception... :'( :'( :'( Je n'ai pas retrouvé grand chose du style Almodovar si ce n'est les couleurs, quelques thèmes et un tout petit peu de musique... Bien sur le film est absolument bien maîtrisé, les actrices parfaites mais en fait, j'avais l'impression de regarder une version espagnole de "La fleur du mal" de Chabrol. J'adore Almodovar mais je ne m'attendais pas à le voir à ce point faire du Chabrol. Penelope Cruz qui rêve de tourner avec Chabrol vient de le faire... Cette comparaison m'a sauté aux yeux assez rapidement... Personne n'a eu la même impression ?

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 3 weeks ago #47069 by Thierry
Pas du tout!!! :o

Ta comparaison m'étonne.... et comme chacun sait..... comparaison n'est pas raison..... ;) ;D

Plus sérieusement Chabrol est un formidable narrateur de la déliquessence de la bourgeoisie provinciale...

Rien de cela dans Volver..... Un magnifique film de femmes (aprés 2 films d'hommes d'ailleurs..), où le rare rôle d'homme disparait dans une mare de sang, (seule et unique rappel des fameuses couleurs Almodovarienne..) vite nettoyée, ne laissant qu'une trace au cou de Raimuda, ce qui lui vaudra une magnifique réplique lorsque son voisin lui demandera ce que c'est: "Oh rien des trucs de bonne femme..."

Tout est dit, c'est un film sur les trucs de bonne femme, la bouffe, le marché, les p'tits boulots au black, les revenants, la mort, la télé réalité (la ménagère de moins de 50 ans quoi...), les cimetières,...

Et là franchement, dans les thèmes, la narration, je vois pas le rapport avec Chabrol.....
;)

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 3 weeks ago #47082 by Cédric F
Je développe un tout petit peu ma comparaison.
Bien sur et je suis absolument d'accord avec toi : "c'est un film sur les trucs de bonne femme, la bouffe, le marché, les petits boulots au black, les revenants, la mort, la télé réalité..." De ce point de vue là le film est remarquable, toujours très fin...
Maintenant tu ne peux pas enlever que tout cela nous est donné à voir à travers une double intrigue (le cadavre du mari et le retour mystérieux de la mère) qui parcourt le film de bout en bout. Et de ce point de vue là, même si le film se passe en milieu ouvrier, il a un côté très chabrolien et bourgeois : la province, en l'occurence la Mancha, est très présente et même centrale (le film y commence et y finit), les superstitions, les secrets de famille, les révélations, la vengeance familiale...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 3 weeks ago #47084 by LarDon
Je ne vois pas ce qu'il y a de bourgeois dans l'aspect provincial de ce qui est présenté. ???

Moi j'ai adoré le film. Et n'ayant aucune référence dans aucun domaine, ni celui d'Almodovar, ni dans celui de Chabrol, je ne fait pas de comparaison.
Le film est plein de finesse. Il est beau, le scénario existe. Les personnages et les émotions sont cohérents et forme un tout bien présenté.
Par contre, j'ai trouvé certaines scènes un petit peu appuyées sur Penelope Cruz, de manière assez inutile. Je fais référence par exemple à une scène ou on l'a vois de haut monter un escalier, avec son décolté bien ouvert. Ou bien une des toutes premières scènes ou l'on voit les deux soeurs de dos penchées sur le coffre de la voiture. Je ne vois pas a quoi servent ces scènes.

RS800-RS200-Wing
Auparavant, MPS-29er-L4K-RS600-RS500-RS400!

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 3 weeks ago #47097 by Thierry

Je ne vois pas a quoi servent ces scènes.


Mais si tu vois trés bien.... :P :P ;D ;)

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 3 weeks ago #47135 by Cédric F
Marie-Antoinette : troisième film de Sophia Coppola, Marie Antoinette vient confirmer un début de carrière à faire rêver n'importe quel étudiant en cinéma. Trois films majeurs avec pour thématique principale le passage de l'adolescence à la femme. On retrouve dans ce dernier opus cette capacité extraordinaire à créer des atmosphères et des tableaux de tout beauté le tout servi par des acteurs, non seulement excellents et justes mais aussi capables, chacun à leur niveau, d'être les dépositaires d'une partie de l'univers de Sophia Coppola. De cette manière, avec cette Marie Antoinette à la Madame Bovary, cette photo et ce montage impressionnistes, elle dépoussière et révolutionne le genre du film en costumes qui n'a finalement au bout du compte plus rien d'historique. Avec ce film Sophia Coppola transpose son univers branché et bobo de pauvre petite fille riche du 21ème au 18 ème siècle. De la sorte, elle dissocie le genre du film historique et du film en costume. A quand un film historique transposé dans le monde contemporain ?
Ce film est sans doute un tout petit en dessous de Lost in translation voire même de Virgin Suicides mais ne constituera en aucun cas une tâche dans sa filmographie. C'est peut être à cela qu'on pourra dire dans quelques années qu'elle aura créé une oeuvre : l'absence de tâche. La fin de Marie-Antoinette est pleine de promesses : elle nous montre des adolescents enfin devenus roi et reines quittant Versailles et assumant leur responsabilités tout en étant pris dans quelque chose qui les dépassera. Sophia Coppola ne passera pas sur l'échaffaud de la critique pour ce film mais on a hâte de voir ce qu'elle nous réserve pour le prochain.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
18 years 3 weeks ago #47155 by Adrian
En ce qui concerne la BO de Marie-Antoinette, elle ne sortira probablement jamais. Heureusement de bonnes âmes d'Internet oeuvrent pour notre (mon?) bien-être et la BO a été partiellement reconstituée sur cette page . Ca fait plaisir de se replonger dans l'ambiance de ce film qui est tout de même très bon.

Ex RS600/B14
Aujourd'hui en Classic Yawl de 45 pieds

Please Log in or Create an account to join the conversation.

Powered by Kunena Forum