Culture, cinéma, expo, théâtre, musique, littérature...

More
16 years 8 months ago #64020 by Thierry

Je suis assez désappointé du twelve de Smith, je touve que ça manque d'inspiration (contrairement aux critiques élogieuses lu ci et là).


Je persiste et signe!!! :D ;)

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 8 months ago #64129 by val

Je persiste et signe!!! :D ;)


C'est bien ce qui me fait peur..

;D ;D

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 8 months ago #64160 by Cédric F
"et toi t'es sur qui ?" : une comédie sur l'adolescence d'aujourd'hui signée lola Doillon. Le film est plutôt très bien accueillie par une certaine critique plutôt habituée à descendre ce genre de film. Je n'ai pas trouvé ce film extrêmement drôle, plutôt dramatique, à moins que ce ne soit les adolescents d'aujourd'hui qui soient dramatiques. Et de ce point de vue là, c'est effectivement très bien vu (des dialogues absolument criant de réalité) même si je n'ai justement pas tout compris tant le langage des ados d'aujourd'hui est parfois incompréhensible...

L'expo Monumenta 2007 au Grand Palais consacrée à Anselm Kiefer. Il fallait un tel lieu pour rendre l'absolue grandeur de l'oeuvre de Kiefer qui rend hommage ici aux poètes Celan et Bachmann. J'ai également particulièrement apprécié la salle et les peintures consacrées aux "Voyage au bout de la nuit"...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 8 months ago #64162 by val
Comment peux-tu savoir que c'est criant de verité à ton age?
;D ;D ;D ;D ;) ;) ;) ;D ;D
(perche tendu)

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 8 months ago #64850 by Thierry
Pas mal de retard dans les chroniques...:

Les chansons d'amour:
Film de Christophe Honoré avec Ludivine Sagnier, Louis Garrel, Chiara Mastroianni
Une comédie musicale? Pas si vite! Plutôt un hommage aux films de Jacques Demy, avec la qualité de liaison entre parties jouées et parties chantées sans que cela apparaisse décalé (et pourtant ça l'est forcément...)
Trés beau film sur les relations amoureuses qui s'entremèlent au travers de drames de la vie....

Irina Palm:
Marianne Faithfull magnifique dans ce film belge mais qui a tout du Ken Loach: une chronique sociale dans l'angleterre d'aujourd'hui. Comment une grand mère cherche et retrouve un boulot pour gagner de quoi envoyer son petit fils et sa famille en Australie pour lui permettre de suivre les traitements médicaux qui le sauveront. C'est du mélo, mais c'est tendre et drole, et vous saurez vous méfiez du Penis Elbow, une maladie professionnelle comme une autre....

El camino de San Diego
Film argentin de Carlos Sorin
Tati Benitez est fan inconditionnel de Maradona, (comme tout argentin qui se respecte...). Bucheron au chomage il trouve dans la forêt une racine qui ressemble à la silhouette de son idole.
Un jour, il apprend que Maradona est en soins intensifs à Buenos Aires suite à un incident cardiaque. Tandis que la nation toute entière prie pour Diego, Tati décide d'aller lui remettre la racine à son effigie en mains propres. Road movie donc au travers de la province de missiones au Nord-Ouest de l'argentine, jusqu'au chevet de Maradona... Beaucoup de poésie dans un film entièrement joué par des personnages rééls sans acteurs professionnels....

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 8 months ago #64873 by Thierry
Persépolis:

Un film d'animation de Marjane SATRAPI et Vincent PARONNAUD.
Autant le dire tout de suite c'est trés trés grand film!!! Film oui et non simplement un dessin animé comme on pourrait le croire, voire le craindre au prime abord. Cette adaptation de la BD éponime de Marjane Starapi est tout simplement remarquable.
Le film relate la vie de Marjane entre 1978 et les années 90 à Téhéran d'abord avec la fin du régne du Shah, la révolution, la guerre avec l'Irak, son exil à Vienne et son retour à Téhéran....
C'est terriblement émouvant, sensible et drole, avec notamment le personnage de la grand-mère (jouée par Danielle Darrieux) absolument magnifique (la grand-mère que je souhaite à tout le monde d'avoir!!!)
Le graphisme est magnifique, il y a une vrai mise en scène, et je en peux que vous inciter à, d'une part aller voir ce film, et d'autre part courir chez votre libraire préféré pour acheter la totalité de de l'oeuvre de Marjane Satrapi publiée à l'Association

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65055 by Cédric F
Timée est une maison d'édition montée il y a 5 ans par un jeune homme fort intéressant avec qui j'ai eu l'occasion de travailler un peu ces derniers temps. Dans le contexte actuel, il n'est guère facile de lancer une maison d'éditions et de s'imposer sur un marché aussi difficile. Christophe Barge, contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser (elle est facile celle là :-X,) n'est pas fou et encore moins un doux rêveur : il a su trouver un créneau et une ligne éditoriale assez convaincante pour s'imposer sur ce marché et continuer à développer son entreprise. Cette maison d'édition sortira notamment dans quelques jours le "testament politique" de Shimon Peres, un livre d'entretien du chef de l'Etat d'Israël avec une journaliste. Cette maison d'édition propose un catalogue de livres assez important et a édité cette année un livre sur la Coupe de l'America. C'est ce qui m'amène à lui faire de la pub dans ce topic. Il ne s'agit pas seulement d'un livre de plus sur la Coupe, il ne s'agit pas non plus d'un livre de photos, un beau livre, ni d'une analyse journalistique, il ne s'agit pas enfin d'un livre d'histoire sur l'épreuve reine de la voile. Il s'agit de 50 histoires, les petites et les grandes, celles qui ont contribué à la légende de cette épreuve. Textes courts, iconographie bien choisie, même les passionnés et les spécialistes prendront du plaisir à lire... Alors que la Coupe 2007 vient tout juste de se terminer et alors que beaucoup de nos proches ne comprennent souvent pas bien cette passion débordante, il pourra être très utile de leur offrir ce petit livre... A 13.5 euros, l'investissement est modeste et pourra donc se révéler fort utile.
Coupe de l'America, 150 ans de défi par Grégory Magne, Timée Editions
extranet.zestory.com/fr/timee-editions/


Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65063 by Fréd
Connaissant également les éditions Timée par Christophe et (surtout) Magali BARGE, je ne peux que les récommander également ! ;)

Fréd
Le nouveau Croc' est arrivé, vraiment heureux de retrouver tout le monde sur l'eau !

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65076 by Thierry
"....Christophe Barge, contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser...."

Vu ce que tu dis ce serais plutot un passeur de culture.... ;D ;D ;)

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65136 by Cédric F
"Roman de gare"
Toujours délicat de parler et de résumer un film de Lelouch. Mais cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un bon film de ce cinéaste que certains avaient catalogué de "fini" après l'échec des "Parisiens' et des films précédents.
Les deux acteurs principaux font des performances de tout premier plan...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65140 by 29erfra1347
Mes trois livres préférés :

_ 1984 ... ce livre retrace un monde totalitaire qui était prévu pour 1984 et qui heuresement n'a pa eu lieu mais qui c'est si ce ne sera pas pour bientot . Un livre superbement écrit , envoutant , flippant , troublant et révolutionnaire . A lire d'urgence pour se faire une idée de Big Brother .

_ l'étranger ( de camus ) ... étrange tel est le mot pour décrire le style de cet écrivain et la personnalité du personnage principal . Un roman qui se termine avec un magnifique plongeon dans la pensée d'un condamné à la guillotine ( un peu comme le dernier jour d'un condamné de Victor Hugo ) . Bref , je vous le conseille ...

_ Acide sulfurique ( d'amelie Nothomb ) ... fan de tout ses romans je ne pourrais pas étre trés objectif , mais ce dernier livre a ma bibliothéque perso ma laissé un bon souvenir et en ces temps de télé réalité pourri et de secret story à QI loin de notre cher Albert et son e=mc2 , et ben je vous conseille de lire ce livre pour voir jusqu'ou on risque d'aller .

Bonne lecture ;)

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65148 by Thierry

"Roman de gare"
Toujours délicat de parler et de résumer un film de Lelouch. Mais cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un bon film de ce cinéaste que certains avaient catalogué de "fini" après l'échec des "Parisiens' et des films précédents.
Les deux acteurs principaux font des performances de tout premier plan...


Tu peux aussi citer l'anecdote qui a fait de ce film un des évenements de cette saison:
Lelouch, désabusé par les mauvais accueils à son sens systèmatique que fait la critique de ces films,a sorti d'abord ce film sous un pseudo... La critique ébahie et enchantée plébiscite le film pour découvrir que c'est Lelouch le metteur en scène

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65149 by Cédric F

Tu peux aussi citer l'anecdote qui a fait de ce film un des évenements de cette saison:
Lelouch, désabusé par les mauvais accueils à son sens systèmatique que fait la critique de ces films,a sorti d'abord ce film sous un pseudo... La critique ébahie et enchantée plébiscite le film pour découvrir que c'est Lelouch le metteur en scène


Effectivement, et je trouve que c'est un vrai joli pied de nez, à la Romain Gary !

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65152 by La Marmotte
Lelouch a aussi dit que d'avoir quelques mauvais Lelouch l'ont motivé à en faire un bon (je résume..)

geek; RS 400 970 with a purple Hull !

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65366 by administrator
L'avocat de la terreur de Barbet Schroeder. Un documentaire passionnant sur l'avocat parisien Jacques Vergès.

Vergès se montre tour à tour impénétrable, séducteur, drôle. Défenseur de la cause algérienne, il se lie d'amitié avec des membres actifs de l'OAS. Proche d'un banquier qui fût nazi, il défend les terroristes marxistes de Carlos. Adorant les estrades et la lumière, il disparait pendant huit ans sans que personne à ce jour n'ait dévoilé ses activités. Vergès, par ses contradictions apparentes, échappe aux jugements manichéens à la mode. Inclassable, sa vie échappe au moralisme ambiant et aux jugements simplistes. Donc je vous le conseille.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65380 by Cédric F
J'étais à la Comédie-Française hier soir pour assister à l'avant-dernière représentation du "Partage de midi" de Paul Claudel.
J'ai pris une énorme claque dans la gueule. Sans doute l'un de mes plus grands moments de théâtre et l'événement théâtral de l'année selon l'ensemble des critiques.
Nous connaissons tous Claudel mais bien peu d'entre nous ont réussi à aller au bout d'une de ses oeuvres. Lire du théâtre n'est jamais facile mais avec Claudel c'est encore plus difficile : sa langue est d'une telle richesse qu'il est pardoxalement difficile de rentrer dedans. Mise en scène et jouée, une pièce de Claudel ne pardonne pas l'erreur ou l'approximation. Réputée difficile d'accès, dérangeante et injouable "le partage de midi" n'a été que très peu joué depuis qu'elle a été publiée en 1906. Beaucoup de metteurs en scène et de comédiens se sont cassés les dents sur cette merveille de la littérature française. "Le partage de midi" n'est d'ailleurs entré au répertoire de la Comédie Française qu'en 1975 avec Ludmila Mikaël dans le rôle d'Ysé. 32 ans plus tard, cette pièce est donc rejouée avec dans le rôle d'Ysé Marina Hands, la fille de Ludmila Mikaël.
Ce chef d'oeuvre met en scène 4 personnages qui quittent la France pour la Chine. D'horizons différents, ils sont tous en rupture. Il y Mesa, le consul qui retourne en Chine après un séjour en France pour trouver Dieu et qui n'a trouvé que le silence. Il y a Amalric, l'aventurier qui va chercher fortune dans une plantation de caoutchouc. Il y De Ciz, le noble ruiné qui s'en va cherche le renouveau laissant derrière lui ses faillites honteuses. Il y a enfin Ysé la femme de Ciz. En trois acte, le premier sur le bateau, le second quelques semaines plus tard sur dans un cimetière chinois et le troisième dans le sud de la Chine au moment d'une insurrection, "le partage de midi" est construit sur un thème classique pour Claudel : "celui de l'adultère et celui de la lutte entre la vocation religieuse et l'appel de la chair". Reste le sublime d'un texte à la progieuse puissance, le tourbillon dans lequel nous sommes entraînés pour finir dans une vertigineuse tragédie.
La mise en scène d'Yves Beaunesne à la Comédie Française est d'une parfaite sobriété mais renforce de ce fait la puissance du jeu des acteurs et donne toute sa dimension au texte. Tout en suggestions, le metteur en scène a su s'effacer derrière le texte, les deux revèlent ainsi leur grandeur.
Et puis il y a les acteurs : les trois hommes sont tous extraordinaires de finesse, de justesse et de puissance. Et il y a Ysé, l'incarnation de la Femme, de toutes les femmes qui est jouée par Marina Hands... Après avoir été la magnifique Constance Chatterley au cinéma (meilleure actrice pour ce rôle) avec ce rôle d'Ysé, elle démontre qu'elle est sans doute l'une des plus grandes comédiennes actuelles. Dans cette pièce, elle est tout simplement sublime...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65390 by Thierry
Venise: Biennale d'Art Contemporain

De retour de Venise où nous sommes allés, entre autres, pour visiter la biennale d'art contemporain...

Visiter le site de l'Arsenal plus les pavillons nationaux des jardins de la biennale, pendant une jouréne entière permet indéniablement de se remettre à jour sur l'évolution de l'art contemporain...

De plus en plus de vidéos, certes un média passionnant, mais qui demande une disponibilité de temps, d'attention, difficilement comptatible avec des expos d'une telle ampleur... Reste qq perles comme le belge Eric Duyckaerts et ses confèrences improbables (un vrai surréaliste belge!!!) ou les espagnols rafael Lamata et Jaime Vallare

Une dominante de thèmes liés à l'actualité à savoir, la guerre, le terrorisme, la violence sous toutes ses formes... jusqu'à en avoir la nausée parfois (vidéo d'un gamin jouant au foot dans les ruines de sarajevo.... Bizarre le ballon.... Ah OK c'est une tête..... :-X )

Reste encore des peintres avec le retour d'une certaine figuration (ça repose aprés un excés d'horreurs...) mais où l'abstration domine encore largement avec de réels plaisirs de confrontation à des oeuvres superbes comme celles de Robert Ryman, Sol LeWitt ou de Cheri Samba, ou encore les scultures de Giuseppe Penone

Et le pavillon français? Et bien c'est Sophie Calle, qui met en scène une lettre de ruture reçue par mail et qu'elle à demandé à une centaine de femme d'interpréter, de commenter... Cela va d'un commissaire de police à sa mère, en passant par Jeanne Moreau, la chanteuse Camille, un perroquet, etc.... Pour Sophie Calle sa vie est une oeuvre d'art et elle la met donc en scène au travers de ses photos ou vidéos.... Impression mitigée, parfois trés énervant, ou parfois magnifique mais ce magnifique tiens à l'interprétation que font les tiers de cette lettre. A ce titre la "prestation" de Jeanne Moreau lisant et commentant cette lettre est un sublime moment de théatre....

A part ça Venise reste une ville sublime et indispensable pour peu qu'on évite les troupeaux de touristes qui s'étalent entre la Place saint Marc et le Rialto....

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65396 by administrator

A part ça Venise reste une ville sublime et indispensable pour peu qu'on évite les troupeaux de touristes qui s'étalent entre la Place saint Marc et le Rialto....


A ce sujet je vous conseille l'excellent "Contre Venise" de Régis Debray, une belle charge qui va dans le sens de ce que vous dénoncez.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 7 months ago #65893 by Thierry
Délice Paloma:

Film algérien de Nadir Moknèche.

Trés beau film narrant l'histoire de Madame Algéria dont la carte de visite proclame "elle vous arrange çà" divorces, permis de construire, ouverture de fast food, etc etc...
Bienfaitrice nationale du petit peuple d'alger elle recrute ses belles ( une sorte de "Madame Claude" cette madame Algéria) dans la rue, et leur fait vivre son rêve de grandeur en voulant acquérir et réouvrir les Thermes de Caracala...

Un film sensible et doux amer sur une algérie contemporaine loin des clichés.

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
16 years 6 months ago #66571 by Cédric F
Quelques lectures de ces dernierès semaines :
le dernier roman de Beigbeder: l'histoire d'un modelhunter dans la Russie d'aujourd'hui à la recherche d'un nouveau visage pour la firme l'idéal parce que vous êtes unique. Comme toujours chez Beigbeder, du sexe, de la drogue, des filles (très jeunes), de la critique de la société de consommation dont il est un des purs produits. Avec le temps, ses romans sont de plus en plus profonds, tombent moins dans la facilité et sont encore mieux écrits : le publicitaire qu'il a été s'efface derrière l'écrivain qui va vraiment finir par devenir incontournable... Certains diront qu'ils tombent toujours dans la facilité, qu'il est énérvant à force de cracher à ce point dans la soupe et qu'il répète toujours la même chose. D'autres diront que c'est justement parce qu'il répète toujours la même chose que le jeune-homme dérangé devenu quarantenaire est en train de construire une oeuvre.

L'élégance du Hérisson.
le succès de l'été. Il raconte l'histoire de la concierge d'un immeuble occupé par la grande-bourgeoisie parisienne. Cette concierge a ceci de particulier qu'elle est dotée d'une culture littéraire et philosophique a laquelle peu de personnes peuvent prétendre. La vie de cet immeuble prend alors une autre dimension; c'est drôle, bien écrit. Le roman parfait pour l'été;

Le dernier roman de Camille Laurens.
Bon alors j'ai arrêté à la page 97 mais je ne désespère pas de le reprendre. Pas le genre de littérature pour l'été...

Au cinéma "Naissance des pieuvres".
un premier film qui traite de l'adolescence. Il est très dur de parler d'adolescence au cinéma et de ne pas tomber dans les clichés. La réalisatrice situe l'histoire dans le milieu de la natation synchronisée. Une vraie réussite.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

Powered by Kunena Forum