D’où tu Skiff?

Plus d'informations
il y a 8 mois 2 semaines #196340 par Swissb14
D’où tu Skiff? a été créé par Swissb14
Bonjour à tous une question me trotte dans la tête, je ne sais pas si le sujet a déjà été abordé sur ce forum (pour être honnête j’ai pas cherché dans les archives)...
Après plusieurs messages avec Alex via mail et autres en parlant de comment améliorer la culture skiff dans nos club je me suis demandé comment nous tous sommes arrivés au skiff, on essaye tous de faire venir du monde des fois ça marche des fois pas, alors je me suis dis pourquoi pas en faire un sujet et voir comment chacune et chacun sur ce forum en est arrivé là et depuis prend un pieds d’enfer au planning les deux pieds dans les straps.


Je commence, dans mon club l’entier des bateaux et de la cantine sont démonter et rangé pour l’hiver, la cantine dans un container qui reste au bord du lac et les bateaux dans la grange d’un des membres et ancien président du club. Chaque année je donnais un coup de main pour le rangement des bateaux en automne et la sortie au printemps. Et chaques année un bateau attirait mon attention car c’est le seul qui restait dans la grange été comme hiver. Un jour je demande au propriétaire de la grange d’où vient ce bateau ce que c’est et à qui il est, là il m’explique toute l’histoire et me le propose à la vente. J’accepte avec le plus grand plaisir et obtient mon premier skiff un B14 rondar que certains on pu voir au Der la dernière fois que ça a eu lieu...... Par la suite étant pas encore sur ce forum mais sur un autre (forumvoile) je demande conseil pour déplier le mât du bateau et quelques questions sur son fonctionnement et son accastillage, très vite je reçois des réponses dont celle de Gaston64 qui me dit de prendre contact avec Alain car si il y a qqun a connaître quand tu fais du B14 c est lui. S’en suivent des messages avec alain un envoi de spi par ici un envoi de couteau suisse par là et le sujet du der arrive sur la table, je comprend très vite que si je veux m’améliorer sur ce type de bateau c’est la bas qu’il faut aller. Et c’est chose faite depuis je vis le parfait amour avec mon B14 qui me rappel rapidement que naviguer contre lui et pas avec lui fini toujours par mouiller l’équipage.... je vous remercie pour la communauté que vous êtes et la bonne ambiance qu’il y règne, vivement la prochaine nav commune

BSP Suisse
B14 SUI 760
RS600 SUI 925
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LarDon, gilles, ggc, PS85, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gaston64
  • Portrait de gaston64
  • Hors Ligne
  • Platinum Member
  • Platinum Member
  • Navigue sur D One... 505 et foxtrot bidouillé
Plus d'informations
il y a 8 mois 2 semaines - il y a 8 mois 2 semaines #196342 par gaston64
Réponse de gaston64 sur le sujet D’où tu Skiff?
enchanté d'avoir était un des éléments facilitateur... ;)
Dernière édition: il y a 8 mois 2 semaines par gaston64.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc, Swissb14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 8 mois 2 semaines #196357 par gilles
Réponse de gilles sur le sujet D’où tu Skiff?
bonne idée.

A moi. Après avoir fait pas mal de nav hauturière j'ai acheté un moth ancien pour m'amuser à Nantes. je lui ai ajouté un spi de 7 m2, de la balle !
Pour faire mumuse avec mon frangin on a récupéré un vieux wizz sur lequel on a planté un mat de 505, une gv d'hobby cat 16 un spi de 35 m2 et 2 trap....grosse rigolade !

Puis mon frère est rentré dans les ordres et j'ai appris l'existance des skiff dans un essai de skiff solo de voile et voiliers, j'ai cherché et trouvé un 600 à Paris chez un certain Christopher.

15mn sur le bateau pour 1 heure de nav d'essai... YES c'est ça qu'il me faut ! ( en 2000)

Puis 700, cherub avec ma chérie, MPS et IC10.

Par contre c'est tellement vieux que je ne souviens plus comment j'ai découvert BSP mais je sais que ma première régate était la première Teignouse cup.

voilou.

IC10 HELLS BELLS
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 8 mois 2 semaines - il y a 8 mois 2 semaines #196358 par ggc
Réponse de ggc sur le sujet D’où tu Skiff?
Pour ma part c'est assez récent. Ayant fait de la voile jeune avec un Moth puis 2 yole OK et un laser avec des régates régionales, j'ai arrêté pour me concentrer sur mon golf. Étant en poste à St-Cyprien (83), puis à la Grande Motte (85), je me suis mis à la planche parce quand le vent était trop fort pour jouer et ce fut un complément parfait avec le golf, sport à plein temps. J'ai arrêté la planche en 2005.
En 2008 en feuilletant des magazines de voile, j'ai vu pour la première fois des skiffs et j'ai trouvé que ces bateaux assez toilés avec des échelles étaient assez fun par rapport à des 4.70 ou autres dériveurs. J'ai ouvert mon ordi, tapé "skiff" et je suis tombé sur Breizhskiff où tous les skiffs étaient présentés.
Au départ, j'ai été attirer par le RS700 solitaire comme mes bateaux précédents mais j'ai pris l'option d'acheter un double parce les sports en solo, raz le bol après le ski, le tennis, le golf et la planche. Donc je me suis inscrit au forum BSP et j'ai passé un coup de fil à Cédric qui m'a conseillé de venir sur une régate pour voir ces bateaux de plus près.
Me voilà à Hourtin en novembre 2008, je n'ai rencontré que des gars sympas qui m'ont même proposé d'essayer un de leurs bateaux, ce que j'ai refusé car je déteste essayer un engin qui n'ait pas à moi, juste imaginer faire un essai et qu'il ne soit pas concluant m'ennuie profondément. J'ai trouvé cet environnement très chouette et après réflexion en mars 2009, j'ai 54 ans, je me suis décidé à acheter un 4000 à Cédric G. (4545) qui navigue toujours très régulièrement à la Ganguise.
On peut dire que je suis parti de loin, je n'avais jamais essayé ce bateau, je ne savais pas le monter car je n'avais, à ce jour, jamais utilisé de foc, ni de trapèze et encore moins d'un spi.
Donc, toujours sur le forum j'ai contacté Yannick G. (propriétaire d'un 4000) qui m'a invité à Sanguinet où j'ai pris ma 1ère cotisation "version skiff". Il m'a aidé à monter le bateau et pour cette navigation nous avons dessalé une quinzaine de fois avec mon équipier totalement novice. Yannick vous raconterait qu'il était sûr qu'il m'avait vu une 1ère et dernière fois...merci encore à lui pour ces 1ers conseils.
En fin d'année 2009, nous nous sommes inscrit à Hourtin pour notre première régate en skiff où nous avons sympathisé avec les sudistes.
En 2010, je suis allé faire la régate de la BSP Ganguise, rendez-vous des sudistes (Ben, Christine et cie) où j'ai rencontré Alain et ses copains, donc j'ai pris une seconde cotisation à la Ganguise....après vous connaissez la suite, 10 bateaux en 10 ans, mais je m'améliore, j'entame la 3ème année avec le même bateau.
On peut dire que sans BSP, je n'aurai jamais navigué en skiff.
J'en profite ici pour remercier Cédric F., Cédric G., Yannick G., Ben et ses copains marseillais, Patrice C. (mon équipier pendant 5 ans) et bien sûr Alain qui m'a appris quasiment tout ce je sais sur la pratique du skiff, de la voile en général et qui continue à la faire au fil de nos fréquentes navigations en commun.
Je souhaite à tous les nouveaux venus d'avoir la chance de rencontrer tous ces gars aux quels j'en rajouterai bien d'autres tous aussi sympathiques. La voile est redevenu mon sport et loisir préféré.

Team Papy's Forty
49er/FX n°1346
anc: Yole OK, L4000, Blaze, 49er, MPS...et peut-être le Windy???
Dernière édition: il y a 8 mois 2 semaines par ggc.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PS85, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Alexandre 38
  • Portrait de Alexandre 38
  • Hors Ligne
  • Platinum Member
  • Platinum Member
  • Treffort - Voiles Monteynard Skiff Dinghy Academy
Plus d'informations
il y a 8 mois 2 semaines - il y a 8 mois 2 semaines #196367 par Alexandre 38
Réponse de Alexandre 38 sur le sujet D’où tu Skiff?
J'aime bien l'idée de Corentin . C'est assez simple de jouer le jeu !
Né et grandi à Marseille, le contact avec l'eau reste naturel et spontané pour moi. Le contact régulier avec la plaisance à voile ou à moteur a rapidement débouché sur des stages de voile légère, pendant les vacances d'été au CMV (Centre Municipal de Voile) . Débutant sur Optimist plastiques 'initiations' vers 8 ans, puis seconde année 'Perf' sur jolis Optis en CP vernis à coques peintes en bleu ciel ...! ( Je me rappelle avoir fait naufrage d'ailleurs cette année-là ...Une collision avec un autre sur les premiers parcours ! Bien que, connu pour insubmersible, j'écopais dans mon Opti ! Le trou dans le CP était béant et la barquette était totalement remplie, quand la sécu est arrivée !) :whistle: Les prochains stages se sont faits en Laser . La rade sud Marseillaise réserve toutes les météos, même en Aout ! Mon truc c'était les séances dans la brise vers 11-12 ans. Ca ne me faisait pas peur du tout ! En revanche les régates de fin d'aprèm, m'ennuyaient profondément, sauf dans du vent et pendant les phases de confrontations directes quelle que soit ma position... :dry:
A la suite, d'autres activités sportives ont pris le pas sur la voile et j'y suis revenu à l'âge du permis de conduire pour équiper sur les challenges d'hiver en habitables. Les clubs de La Grande -Motte , Cap-d'Agde et Grau du Roi organisaient le Challenge des 50 pieds chaque années et moi j'étais à l'embraque sur le First 51 ‘’Fontenille’’ pendant deux saisons. Le propriétaire du bateau a souhaité s'orienter plus vers la croisière et moins vers la régate. C'est comme cela que je faisais des piges pour les convoyages de ça et et là , à la cool... selon dispo.
J'ai quitté le grand Sud et là, fini la voile pendant plus de 10 ans. Mon projet Pro ne me permettait pas d'y penser avant une visite non-préméditée au Salon Nautic de Dec 2011... C'est là que la projection Voile légère dans ma nouvelle région, parsemée de grands Lacs, est devenue une évidence ! Je suis devenu adhérent du Y.C.Grenoble . Charavines au printemps 2012 et c'est en Mai que mon choix s'est orienté vers un RS 500. Ce bateau me paraissait être le compromis accessible, moderne et sportif, au programme pas trop exigeant en termes de solutions d’équipages. Le choix d’un équipier n’était pas ma préoccupation du départ. La découverte du RS 500 s’est faite 100% en mode solo la première année. D’abord au rappel dans les sangles au près et sous spi asymétrique. L’envie de faire pareil au bout du câble, barre et écoutes en mains est vite arrivée ! Mon plan d’eau fut absolument propice à la prise en mains progressive du canot dans les petits airs et sur eau plate à Paladru ! Je dessalais beaucoup, mais rien de frustrant. C’est la découverte du vent et des vagues l’été en rade de Marseille toujours en Solo jusqu’à 15 nds qui m’a vraiment rendu addict du planning et de la sensation de vitesses jamais atteintes en dériveur à ce stade !
Arno, un pote Laseriste et 5O5iste marseillais, bien plus aguerri que moi et intrigué par le RS ,m’a proposé d’échanger une sortie en double en Cinqu’O, contre un run en 500 ensemble… J’ai compris ce jour-là ce que pouvait être (en toute relativité) les sensations à bord d’un 5O5 dans du medium et quels étaient les avantages et les plaisirs du double sur mon bateau !
Arrivé sur le Forum BreizhSkiff en Juin 2012 , ce fut d’abord la rencontre du Gang des 700 ‘skiffeurs Lyonnais’ , puis une première participation au France Open Skiff Lac du Der avec Greg sur l’édition 2013. La participation régulière aux régates de Clubs et départementales interséries en Isère. L’arrivée très rapide d’autres 500 sur Lyon a donné de la confrontation et l’impulsion pour motiver les troupes et nous projeter de participer en escadron au Mondial de la série à Loctudy, en Juillet 2014.
La suite vous la connaissez ! 6 participations aux RS500 World, quelques Euro-Cup , deux nat. anglais et un Européen RS800, le goût pour l’associatif et le Club. Le suivi du programme sportif voile local au niveau CDV et Ligue toujours en RS500. L’envie de naviguer aussi sur des bateaux plus exigeants en double et en solitaire. L’envie de conjuguer les programmes sur plusieurs supports et en faire un axe , objectif de progression par la complémentarité des bateaux. De là est venue la nécessité de naviguer sur des plans d’eaux offrant des configurations différentes à ceux que nous avons en région… Les déplacements sur toutes les manches ou presque du Trophée BreizhSkiff. L’envie de créer de nouvelles étapes dans le Sud-Est… et aujourd’hui d’assumer et transmettre autour de moi ce qui est devenu plus qu’une passion…
Sans la connexion BreizhSkiff , nous n’aurions probablement pas chanté ‘le 31 du mois d’Aout’ sortie d’hiver sur les berges de Paladru, ni rencontré tous ces visages, devenus familiers aujourd’hui dans le monde du Skiff. C’est bien l’apport ‘social’ qui reste la source des motivations. Le sport contribue aussi beaucoup à la remise en question. Un savant mélange dont on ne se lasse que difficilement !

www.rs500france.unblog.fr
- IAORANA -
RS 500 Mylar #1093 / WHYTE RS 800 #1228 / MPS #293
Dernière édition: il y a 8 mois 2 semaines par Alexandre 38.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 8 mois 1 semaine #196405 par gilles
Réponse de gilles sur le sujet D’où tu Skiff?
bon, qui s'y colle ?

C'est une super idée.

C'est pour ceux qui veulent des arguments quand ils rencontrent des nouveaux venus ...et pour ceux qui lisent tous ces posts en invités...

go on guys !

IC10 HELLS BELLS
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc, PS85, Alexandre 38, Swissb14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 8 mois 1 semaine #196415 par Swissb14
Réponse de Swissb14 sur le sujet D’où tu Skiff?

bon, qui s'y colle ?

C'est une super idée.

C'est pour ceux qui veulent des arguments quand ils rencontrent des nouveaux venus ...et pour ceux qui lisent tous ces posts en invités...

go on guys !


Vas y doucement ils sont timides ;) ;) ;)

BSP Suisse
B14 SUI 760
RS600 SUI 925
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 mois 3 semaines #196511 par laurent874
Réponse de laurent874 sur le sujet D’où tu Skiff?
Je profite de l'arrivée de FRA1246 (il va falloir que je lui trouve un nom, à part "RS800 tout beau") pour me rattraper un peu du manque d'activité de ma part sur ce forum (je dois dire que les réseaux sociaux, c'est pas trop mon truc) et essayer de me prêter au jeu. On va essayer de faire court :
Voile depuis que j'ai 7-8 ans aux Portes en Ré sur l'ile de ré (en pull et K-way sur optimist, 320, 420), planche à voile depuis 1983, à 11 ans (comme ça vous connaissez mon age...), HC16 entre 18 et 24 ans, début habitable lors de la course de l'EDHEC 1994, du First Class 8, du Laser, des stages Glénan "chef de bord" (on trouve ça idiot de s'entrainer des journées entières à récupérer un MOB jusqu'au jour ou ça arrive de nuit en novembre au large de Belle Ile, et là on est bien content d'avoir les automatismes...), de la location d'habitable deci delà... et vlan, salon nautique de 2010, je vois le RS500, je me dis que ça a l'air bien pensé, et que "petit bateau petits problèmes", que ça me saoule aussi un peu les camping cars des mers qui se trainent à 8nds et je (re)passe au dériveur, ma passion de môme ... Encore un truc qui va remplir mon garage de Grenoblois type, plein de VTT, velotaf, skis (fond / alpin / rando), planche à voile, et autres gadgets (sauf la tondeuse et la pelle pour ramasser les crottes de Rubis, le chien). On est passé progressivement de 14 dessalages par sortie à un nombre raisonnable (voir nul en fonction de l'équipier) par bonne brise en laissant des traces GPS dans les moindres recoins du Lac de Monteynard et des Portes en Ré, sans faire de régate, faute de temps, d'équipier et d'envie je dois dire, un Bol d'Or Mirabaud par an sur Toucan (un oiseau du Léman encore plus toilé que le RS800) me suffisant.
2020, le changement de monture me titille, je commence par passer le stage ISAF Worldsailing avec en tête une course au large éventuellement, loue une maison en Bretagne avec des photos du proprio en POGO 30 partout (le rêve, mais sur le Monteynard ça va pas le faire) regarde les Foilers (F101) et décide que la navigation Archimédienne (ie les bords de surf sous spi sur de la houle de Noroit en atlantique), c'est quand même bien sympa et me décide pour le RS800... Et voilà, j'ai fait court, une nouvelle aventure commence (et pas mal de "pimp my boat" visiblement). Je vais essayer un peu de régate (en fonction des équipiers et du temps, toujours le meme problème), et surtout des bords de spi sur de la houle de Noroit en Atlantique (une idée fixe)...

Sinon, je suis ingénieur, marié avec 3 filles (vive parcours sup!).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 mois 3 semaines - il y a 7 mois 3 semaines #196512 par Sudiste
Réponse de Sudiste sur le sujet D’où tu Skiff?
Je pense qu'on s'est rencontré à Monteynard à tes débuts en 500, tu avais plusieurs supports dispos en fonction de la météo, toujours à fond, nous étions en 800 à cette époque, le 800 est un très bon choix on se croisera certainement.
Bonnes navs.

laser 4000 4575
Dernière édition: il y a 7 mois 3 semaines par Sudiste.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 mois 3 semaines #196516 par laurent874
Réponse de laurent874 sur le sujet D’où tu Skiff?
Effectivement je me souviens d'un couple de marseillais (sudistes?) qui m'avaient bien donné envie! En parlant de supports je ne me suis pas apesanti sur la planche (passion depuis 83) ni sur mon bateau fétiche, le Grand Surprise.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 mois 3 semaines - il y a 7 mois 3 semaines #196518 par cadre
Réponse de cadre sur le sujet D’où tu Skiff?
d'ou tu skiff ?
quand tu a un certain age et que tu a naviguer sur tous ce qui existe sauf un skiff, il faut bien s'y mettre un jour. (le foil n'existait pas)
bien sur le souvenir des photos vues dans yachting (voiles et voiliers n’existait pas) des skiffs australiens, quand nous étions gamins et naviguions en vaurien, refont surface.
découverte du site BSP et achat d'un 29er d'occasion et c'est partie. au début c'est un défi de tenir dessus et après c'est un défi d'arrivé a faire un parcours puis un défi de faire une régate. première régate avec le frangin qui met les pieds sur un skiff pour la première fois a Hourtin pour l’armistice. il accroche de suite a cet engin et depuis on y est.
Dernière édition: il y a 7 mois 3 semaines par cadre.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 mois 3 semaines #196520 par Ian 23
Réponse de Ian 23 sur le sujet D’où tu Skiff?
Pour l’instant le skiff pur a été un passage pour moi mais C’est pas fini!
Début en Wizz les étés en famille en 83, nombreux stages, un monitorat pas fini sur l’Erdre près de Nantes, de la planche et du fun board aussi.
Un été, il y a 12 ans, je vois un mec galérer en 700 sur la plage de Noirmoutier mais je flashe totalement sur son bateau. Il me propose une sortie dans 5-10 noeuds et je “tombe en amour” avec les skiffs, confirmé plus tard par l’essai de celui de Philippe.
Je traîne alors sur Breizhskiff et je me décide pour un Buzz que j’achète en GB à la classe qui reconstituait des Buzz en super état.
Rapidement je vois que j’en fais la plupart de temps en trap-solo.
Je traîne à venir faire des régates, peur du ridicule, je tergiverse jusqu’à ce que je croise Cédric qui me dit “c’est pas compliqué, tu ramènes ton Buzz et y’aura des gens pour t’aider”.
Et comme il avait raison! J’ai du être vraiment actif 3 ou 4 saisons mais j’ai appris énormément grâce à la bienveillance des gens sur le circuit. Des vrais passionnés qui savent expliquer et rigoler. (Un copain d’habitable qui est passé par le circuit BSP en ISO y’a longtemps m’a dit qu’il ne connaissait aucun équivalent à Breihzskiff en terme de convivialité , de partage de compétences et de top niveau des conseils et Dieu sait qu’il a navigué sur beaucoup de supports)
Revendu le Buzz avec une opération blanche, car envie de régater, acheté un 700, galéré dessus aussi mais quand même l’impression de progresser. Mais la vie de famille m’empêchait de trouver le temps pour naviguer, progresser et élargir la fenêtre de navigation qui restait trop sûr du 8-15 noeuds. Beaucoup de plaisir sur le 700 quand même! Gardé deux ans.
Passage ensuite sur une saison en 800 avec Yannick, de très chouettes régates sur un bateau génial.
Voyant qu’avec un bateau “pur sang” je naviguais en fait très peu car pas possible d’emmener les enfants ou les copains débutants, j’ai vendu le 700 pour un bateau familial, le Laser Stratos que j’ai toujours et que j’adore et je forme mes petits équipiers. Je navigue énormément plus avec et les fois où je régate avec, je peux beaucoup plus sortir le nez du bateau ce qui poursuit mon apprentissage de la régate aussi et me resservira en skiff (ne serait-ce qu’apprendre les pavillons!)

On a maintenant un petit croiseur habitable donc je pense revenir à un skiff d’ici peu pour la voile légère. Quelque chose comme un rs100 ou un DOne, ou autre chose, a mûrir.

Moralité:
=> venir faire des regates Breizhskiff DES l’achat du bateau, ça évite des années d’erreurs ou mauvaises habitudes en autodidacte. On s’en fout du résultat au début, puis on vise de finir une manche, puis toutes, puis prendre des bons départs puis on joue le milieu de tableau et c’est déjà grisant comme ça. Voir où vont les bons, comment il s’y prennent dans les mêmes conditions que les nôtres. Voir des gamins/pro des pôles, tres utile aussi pour progresser. Tout ça dans des conditions de sécurité idéales (donc on peut repousser plus facilement les limites météo)

=> ne pas chercher le mouton à 5 pattes mais trouver des bateaux qui vont bien pour le programme et le lieu de navigation du moment (débuter en skiff, progresser en solo, régater, etc), car nos bateaux se revendent bien. Il y a une mise au départ mais finalement on arrive à la surfer au grée des reventes.

=> la communauté BSP est vraiment très cool, pas du tout à l’image de ce qu’on voit sur les régates classe monotype tradi très “guindées”
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Philippe G, ggc, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 mois 3 semaines #196521 par gilles29
Réponse de gilles29 sur le sujet D’où tu Skiff?
Allez, trouvant le principe sympa, je me laisse prendre au jeu
J’ai commencé le dériveur à l’âge de 10-11 ans (ça commence à dater ...c'était les années 60...), sur la caravelle familiale, en baie de Morlaix, à Carantec ; cela a vraiment été le point de départ de mon loisir passion. Vers 12 ans je suis passé au vaurien que j’ai découvert en école de voile au CNCH. Un magnifique vaurien bois fut mon second bateau, sur lequel j’ai navigué de nombreuses années à Carantec puis en baie de Douarnenez à Morgat, et participé à plusieurs régates. Le vaurien a été ensuite remplacé par un 445 sur lequel j’ai pris beaucoup de plaisir. En 1977 et 1978 j’ai participé aux championnats de France de Dragons (sur 8 jours à chaque fois) ; très beau bateau, mais je n’y retrouvais pas les sensations du dériveur… De 1978 à 1995 je suis passé à la PAV, et j’ai d’ailleurs construit intégralement ma première planche  (flotteur en CP collé et stratifié, aileron, dérive, wishbone en bois lamellé collé et voile en dacron ; seul le mat de mémoire était acheté tout fait). J’ai ensuite changé de planche tous les 1 à 2 ans pendant cette période, et ait participé à de nombreuses régates, dont la fameuse coupe annuelle du Kador à Morgat, qui se déroulait l’été, et rassemblait à l’époque près de 250 engagés !
Puis en 1995 retour au dériveur, en commençant par l’achat d’un 470 d’occas pour des sorties en double avec ma chérie, et navigation toujours à MORGAT. En parallèle, pour aller plus souvent sur l’eau, j’ai pris un moth europe, vite remplacé dès 2002 par un Laser EPS (que je suis allé chercher en Angleterre près de Milton Kanes) que j’équipe en 2008-2009 d’un spi asymétrique de 11 ou 12 m² avec bout dehors télescopique (les runs au portant sous spi, deviennent alors hyper grisants) ; mes navigations se font l’été à Morgat, et le reste de l’année à Brest. En 2010, l’EPS est remplacé par un D-One acheté neuf au revendeur Anglais qui vient me le livrer à Brest le 25 juillet ! je le garde jusqu’en 2020. Le 470 est remplacé par un ISO en 2013 (que je vais chercher en Angleterre au Nord Est de Londres), revendu en 2019. Et puis, dernièrement j’ai craqué pour l’UFO, il fallait que je goûte à tout prix au foil! je l’ai acheté en juillet 2018 directement aux USA, transporté sur un porte container, débarqué à Dunkerque, dédouané par un prestataire que je connaissais, et livré sur Loperhet par un de mes transporteurs ; navigations en rade de Brest et accessoirement à Morgat.

UFO N° 95 - RS AERO 1918
(Ex D-One FRA78 - ISO n°947 - LASER EPS kit spi - Europe - 445-470)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 mois 3 semaines #196522 par Philippe G
Réponse de Philippe G sur le sujet D’où tu Skiff?
Mon père était sorti 2 fois sur le vaurien du voisin de plage. Il a décidé de l acheter et de m emmener. J avais 8 ans. J etais terrorisé mais miraculeusement nous n avons pas dessalé. J'ai donc appris à faire du bateau en autodidacte. A force de trainer au club de voile local je suis devenu aide moniteur puis moniteur. Caravelle vaurien pendant pendant 2 mois chaque été c est usant. Je suis devenu mono de voile pour colo. ca rapportait plus. J'ai acheté par hasard un moth europe, puis un laser pour faire des ronds dans l eau en baie de La Baule. En 2008 j ai découvert breizhskiff (le site pas le circuit) et mon choix s est immédiatement porté sur le 700. Solitaire, Spi, trapeze. Je suis allé en chercher un en gb et j'ai découvert difficilement la chose à Mazerolles. En naviguant dans la baie de La Baule, j ai rencontré Boris et Maikol qui :
1- m ont aidé a ressaler
2- m ont encouragé a venir regater à Piriac une étape de bsp.
Je n avais jamais vraiment participé à des regates mais j'ai ete bien accueilli. André que je ne connaissais pas m a aidé à mettre mon bateau à l eau et François maillard m a gentillement fait remarquer que j avais gréé mon spi à l envers.
La régate a ete difficile pour moi mais j'ai fait le meilleur résultat de ma carrière. 5 eme. ( Alors que je terminais laborieusement la première manche, le jury m a classé 5 eme de la 2ème. )
Il me semble que Cédric avait dit en me voyant navissaler. "Si il revient naviguer avec nous, c'est qu il est vraiment accro"

Depuis je participe régulièrement aux regates bsp en 700. J ai énormément progressé, je reste assez mauvais. Mais je prends toujours autant de plaisir
J'ai aussi acheté un rs200 pour naviguer avec ma fille. Bateau vif mais tranquille par rapport au 700.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: flebas, ggc, gilles29, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.130 secondes