RS Games 2018

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #186181 par Cédric F
RS Games 2018 a été créé par Cédric F
Pour fêter les 25 ans de la marque RS, une nouvelle édition des RS Games aura lieu à Weymouth cet été. Sur 3 semaines, l'ensemble des séries seront à Weymouth pour leur national, européen, mondial etc. Pour le moment, à 15 jours de la clôture des pré-inscriptions quasiment 700 bateaux sont d'ores et déjà inscrits ce qui fait de l'événement, le plus gros rassemblement mondial de dériveur en 2018.
Les Français seront présents dans les séries RS200/500/700/800. Nous serons même plusieurs à enchainer deux championnats, RS700 et RS200 pour moi, RS800 et RS200 pour Gilles et Héloize, RS800-500 pour Alex.
Il y a des possibilité de louer des bateaux, AERO, 200, 500 pour ceux qui voudraient se joindre à nous. L'occasion de découvrir le plan d'eau des JO de 2012 et les installations magnifiques.
Tous les renseignements :
www.rssailing.org/rsgames/rsgames.asp?eid=1586

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #186182 par PS85
Réponse de PS85 sur le sujet RS Games 2018
C'est vraiment tentant , je vais étudié cela de prêt.Merci pour l'info

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #186246 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet RS Games 2018
750 bateaux inscrits à quelques jours de la clôture.
Certains Français ne le sont pas encore ! Mathieu par exemple !

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Alexandre 38
  • Portrait de Alexandre 38
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Treffort - Voiles Monteynard Skiff Dinghy Academy
Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #186247 par Alexandre 38
Réponse de Alexandre 38 sur le sujet RS Games 2018
Yep !
Fin des inscriptions avant majoration samedi 30 Juin minuit...

www.rs500france.unblog.fr
- IAORANA -
RS 500 Mylar #1093 / WHYTE RS 800 #1228 / MPS #293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Alexandre 38
  • Portrait de Alexandre 38
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Treffort - Voiles Monteynard Skiff Dinghy Academy
Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #186254 par Alexandre 38
Réponse de Alexandre 38 sur le sujet RS Games 2018
Bon .. hé bien on se sent plus légers quand tout est réservé pour Weymouth , y compris la traversée en bateau :S
Je vous incite à ne pas tarder pour le ferry car les prix s'envolent !

www.rs500france.unblog.fr
- IAORANA -
RS 500 Mylar #1093 / WHYTE RS 800 #1228 / MPS #293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #186259 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet RS Games 2018
838 bateaux d'inscrits pour 3 semaines de folie à Weymouth. Près de 200 Aero, plus de 100 RS200, 47 RS500 etc etc. On va vraiment s'amuser. Même si les 9 jours d'affilée de régate me font physiquement un peu peur.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Alexandre 38
  • Portrait de Alexandre 38
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Treffort - Voiles Monteynard Skiff Dinghy Academy
Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #186262 par Alexandre 38
Réponse de Alexandre 38 sur le sujet RS Games 2018

Cédric F écrit: 838 bateaux d'inscrits pour 3 semaines de folie à Weymouth. Près de 200 Aero, plus de 100 RS200, 47 RS500 etc etc. On va vraiment s'amuser. Même si les 9 jours d'affilée de régate me font physiquement un peu peur.


Peur n'est pas BreizhSkiff ;)

www.rs500france.unblog.fr
- IAORANA -
RS 500 Mylar #1093 / WHYTE RS 800 #1228 / MPS #293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 9 mois #186340 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet RS Games 2018
Belle réussite quand même cet événement ! Si les 1000 bateaux ne seront pas atteints, il y en aura quand même 860, plus de 1200 compétiteurs en provenance d'une petite trentaine de pays. Les mecs qui ont créé RS de toute pièces il y a 25 ans peuvent quand même être fiers d'eux !

Breizh Skiff Project, YCCarnac.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Alexandre 38
  • Portrait de Alexandre 38
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Treffort - Voiles Monteynard Skiff Dinghy Academy
Plus d'informations
il y a 2 ans 9 mois #186434 par Alexandre 38
Réponse de Alexandre 38 sur le sujet RS Games 2018
<iframe width="1280" height="720" src="
" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen>

www.rs500france.unblog.fr
- IAORANA -
RS 500 Mylar #1093 / WHYTE RS 800 #1228 / MPS #293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Alexandre 38
  • Portrait de Alexandre 38
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Treffort - Voiles Monteynard Skiff Dinghy Academy
Plus d'informations
il y a 2 ans 9 mois #186435 par Alexandre 38
Réponse de Alexandre 38 sur le sujet RS Games 2018
<iframe width="1280" height="720" src="
" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen>

www.rs500france.unblog.fr
- IAORANA -
RS 500 Mylar #1093 / WHYTE RS 800 #1228 / MPS #293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois - il y a 2 ans 8 mois #186611 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet RS Games 2018
3 jours depuis la fin des RS Games. Le retour à la normale est difficile après 15 jours passés à Weymouth au coeur de ce qui restera comme l'un des plus gros événements voile légère mondiaux de l'année, un véritable festival du dériveur en même temps que la célébration d'un certain esprit de la pratique du sport voile.

Tout a été dit sur RS Sailing. En l'espace de seulement 25 ans, nul autre fabriquant de dériveur n'a eu un impact aussi fort dans le monde de la voile légère. Du RS 600 et du RS400, premières productions du chantier, jusqu'à l'Aero en passant par le Feva, le RS200 le RS800 et tant d'autres, RS Sailing a construit une gamme cohérente de bateaux qui démontrent que la pratique de la voile est un "sport for life" capable de rassembler et de fédérer les générations autour d'une même passion.

Fiers de cette réussite les dirigeants de RS SAiling ont voulu célébré une nouvelle fois ce succès en organisant en l'espace de 3 semaines les championnats majeurs de chacune des classes dans un lieu unique, Weymouth, qui incarne l'excellence de la voile légère anglaise depuis les JO de 2012. Le défi a été relevé : avec près de 900 bateaux inscrits, plus de 1200 coureurs, les championnats organisés de main de maître ont a coup sûr impressionné ceux qui avaient fait le déplacement et notamment les petits Français.

Le lieu, Weymouth et la Portland&Weymouth national sailing academy : existe-t-il autre part dans le monde un endroit capable d'accueillir un tel événement ? Si les bâtiments ont un peu vécu malgré la volonté de durabilité dans la conception des infrastructures olympiques, on sent que dans cet endroit tout a été pensé pour ceux qui font l'événement, les coureurs et les bénévoles. Mise à l'eau gigantesque, parking où 200 dériveurs peuvent cohabiter sans problème, solutions d'hébergement multiples, le coureur est roi et les gens des clubs qui participent à l'événement savent faire. La communication avec les coureurs notamment était un modèle du genre avec des briefings quotidiens et de l'information officielle pour les coureurs qui circule sans le filtre parfois énervant des officiels.

Mais Weymouth c'est aussi un cadre assez interessant : le magnifique (la cote jurassique et ses falaises, la vieille ville de Weymouth, les collines du Dorset) côtoie l'héritage militaire de l'île de Portland et sa rudesse. Le terrain de jeu est varié à l'image du paysage. Avec potentiellement 5 ronds de course, les conditions sont changeantes et variées. Du vent sur mer plate de la rade, aux vagues du rond des falaises de Durdle door en passant par le rond de la plage tout change et les coureurs doivent chaque fois s'adapter. De ce plan d'eau, les coureurs français au JO en 2012 ont dit qu'il était "agricole". Aucun mépris dans cette appellation, juste de rappeler qu'en régatant à Weymouth, il faut faire preuve de bon sens paysan et ne pas espérer pouvoir tricher avec la nature. Le temps parlons-en. La baie de Weymouth est plutôt clémente et en 13 jours sur place, nous n'aurons eu que deux jours de pluie, situation bien inhabituelle pour des habitués des séjours dans la perfide Albion. Weymouth, c'est aussi une superbe lumière qui se reflète sur les falaises de la côte jurassique et les collines du Dorset magnifiées par le grand Thomas Hardy. Revoir ou relire "far from the madding crow", un impératif après ce séjour. Le vent, toujours présent et toujours au dessus des prévisions, il aura été un partenaire fidèle de ces RS Games pendant les 3 semaines de championnat. Rarement en dessous de 10 noeuds, rarement au dessus de 25 mais souvent entre 15 et 20 noeuds.

Les RS Games c'était aussi l'occasion de revoir non seulement les coureurs RS de breizhskiff - mais cela c'est une habitude - et les RSistes anglais toujours aussi sympathiques et finalement plus détendus que lorsqu'ils sont chez nous. L'occasion aussi à titre personnel de re-discuter avec Martin Wadhams, le fondateur de RS, toujours aussi gentil et modeste, fier du succès de la marque qu'il a créée et en même temps toujours à vouloir améliorer les choses. L'occasion de rappeler que les événements RS ne vont pas sans une convivialité toujours forte. Plat de pâte, Happy hour, repas quotidien, soirée. Certes, tous les extras ont un coût mais il valait globalement le coup pour peu qu'on ne soit pas trop regardant sur la dimension diététique des repas.

Sportivement enfin, j'allais à ces RS Games avec deux objectifs. En RS700, celui d'essayer de me faire oublier la très grosse déception de l'Eurocup RS de Carnac où la casse fait ruiné mes espoirs de podium pourtant très bien engagé. En RS 200, celui de réussir à naviguer avec Pauline, sans se prendre trop la tête et de découvrir la régate sur un bateau bien différent des skiffs et dont le national rassemble ce qui se fait parmi de mieux en régatiers Anglais.
Le bilan sportif est pour moi extrêmement mitigé. En RS 700, je n'ai fait illusion que lors de la première manche courue dans moins de 10 noeuds. Passage en tête à la bouée au vent pour finir par une place de 4. Ce bon début, malgré un nouveau passage en tête à la première bouée au vent de la deuxième allait vite être douché à l'écossaise avec la montée du vent. Dans 15 à 20 noeuds de vent, malgré de très bons départs, il n'y avait rien, strictement rien à faire face aux poids lourds au propre et au figuré de la série. Pas de grossière faute (un magnifique pitchpole néanmoins) mais une vitesse lamentable au près et une difficulté à attaquer au portant dans des vagues bizarrement orientées par rapport au vent. Au final, c'est une place de 13 sur 38 très décevante et le sentiment que même plus d'entrainement dans du vent ne m'aurait pas apporté plus de bons résultats. La voile est un sport où la météo et le physique comptent beaucoup. Ce n'était pas mon championnat. Vivement le prochain. Parce qu'au final, j'ai quand même pris du plaisir à naviguer en RS700 dans une flotte qui se renouvelle tant sur le plan humain que matériel... Les nouveaux RS700... Je me retiens de craquer...

En RS 200, le bilan sportif est encore plus mauvais et pourtant, il est celui qui me satisfait le plus. Pour sa première régate de ce niveau, Pauline a tenu et est allée jusqu'au bout malgré une très légère et légitime appréhension de se retrouver au milieu d'une flotte avec une telle densité (116 bateaux en moins de 6 minutes d'écart sur les cours). Elle a aussi et surtout tenu malgré mon comportement vraiment limite les trois premiers jours, complètement énervé et frustré de ne rien comprendre à ce qu'il se passait tout particulièrement lors des départs au lièvre et lors des passages au bouées. Non décidément la régate en bateau lent n'a strictement rien à voir avec la régate en skiff. Après quelques cartons aux bouées, après avoir emplafonné le lièvre (preuve que les conseils de Gilles Peeters sur la gestion des repères sur ce type de départ avaient été intégrés) après un travail pour me calmer, les résultats se sont améliorés avec une manche de 60, la plus ventée, le dernier jour. Résultat très mauvais donc, mais l'immense plaisir d'aller au bout et de terminer la dernière course par un bord sous spi de folie dans 22-25 noeuds de vent sous le soleil. Et l'immense plaisir d'entendre Pauline dire qu'elle ne serait pas contre remettre cela.
Le sentiment aussi que le RS200 est une classe assez fabuleuse par la diversité des profils, des âges (de 8 à 70 ans) et par son niveau. C'est un concentré du RS Sailing spirit. Le nombre de coureurs qui ont entre 22 et 35 ans, ceux qu'on perd pour la voile dans les autres pays, est faramineux et l'illustration de la vitalité de la voile légère anglaise.

Cerise sur le gâteau, en arrivant quelques jours avant les régates, plutôt que de passer du temps sur l'eau, nous avons visité en long et en large le Dorset. Ce comté est absolument magnifique : la côte jurassique de Swanage à Lyme Regis est absolument magnifique, les collines et les petites routes de campagne sur la crête des collines, entre vert et mer, assez époustouflantes. L'occasion pour moi aussi d'aller à la rencontre de personnages qui ont marqué ma jeunesse : la maison et la tombe de Lawrence d'Arabie, le chateau qui a inspiré celui du Club des 5 à la maison de Thomas Hardy, les RS Games c'était pour moi plus que du sport.

Lors de la remise des prix so british des RS200, Martin Wadhams me demandait mon avis pour savoir si les RS Games qui auront lieu tous les 4 ans devaient ou non s'exporter en Europe continentale ou bien rester en GB. Ma réponse fût sans ambiguïté : c'est aussi en célébrant le passé qu'on peut avancer, c'est en revenant aux racines de l'esprit RS que cette marque pourra continuer de grandir et de fédérer des passionnés autour de quelques chose qui est plus q'une mode, un mode de vie.

Samedi dernier, un peu nostalgique dans la ligne pour embarquer sur le ferry, il y avait devant nous, New moon, le 5.5 JI qui venait de gagner le championnat du monde à Cowes. Bateau régatant pour les Bahamas, immatriculé en Suisse, avec des propriétaires au nom à consonance Russe. Clairement l’offshore pour eux ce n’est pas le bateau, ce sont les comptes en banque. Avec le RS 700 et le RS200 sur la remorque, on ne joue pas dans la même catégorie. Ils avaient pourtant l'air aussi crevé et heureux que nous d'avoir régaté en Angleterre...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.
Dernière édition: il y a 2 ans 8 mois par Cédric F.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Philippe G, ggc, Manu, PS85, Alexandre 38, yannick44, Chris29, celtica, Rssaintjean

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Philippe G
  • Portrait de Philippe G
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois #186612 par Philippe G
Réponse de Philippe G sur le sujet RS Games 2018
je les ferai donc sans doute en 2022

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois #186613 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet RS Games 2018

Philippe G écrit: je les ferai donc sans doute en 2022


Plutôt 2021 je pense.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois #186614 par Jerem
Réponse de Jerem sur le sujet RS Games 2018
Merci Cédric pour ce super compte rendu !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois #186616 par Chris29
Réponse de Chris29 sur le sujet RS Games 2018
A mon tour de faire un compte-rendu des RS Games à Weymouth, sans prétendre bien entendu égaler la prose de Cédric.
J'y étais donc en RS 700, mais ce fut aussi l'occasion de découvrir la région en famille avant et après les régates (les comtés de Dorset, Somerset, Devon) et franchement ça vaut le détour entre la ville de Bath, le Dartmoor national park, Stonehenge (des menhirs comme à Carnac !), la Jurassic coast, tout cela à moins de 2h de Weymouth.
Pour les RS games, 4 séries naviguaient en même temps : les R100, 300, 700 et 800, plus les RS400 qui commençaient leur championnat quand on le terminait. Les RS100 et 300 courraient le plus souvent dans le port de Portland, et les 700 / 800 toujours dans la baie de Weymouth : j'ai trouvé ce plan d'eau génial, vent régulier et soutenu et peu de clapot, avec un peu de houle qui rentrait parfois. 700 et 800 partageaient la même ligne de départ mais sur des parcours décalés (même principe que pour l'Eurocup à Carnac) si bien que les 2 flottes ne se sont jamais gênées et les temps d'attente entre chaque manche étaient très courts, ce qui était très appréciable, surtout en solitaire dans la brise. L'organisation a donc été au top, en mer mais aussi à terre. On voit que RS a mis les moyens pour faire de cet événement une réussite .
Donc on a eu le 1er jour 2 manches dans du 8/10 nds forcissant rapidement et les 2 jours suivants 3 manches par jour dans du 15/20 nds. Le 4ème jour il y avait 25/30 nds, un comité hésitant à envoyer les bateaux sur l'eau et quelques Anglais tout excités impatients d'y aller. Finalement le comité a été raisonnable et a annulé. Pour moi ça a été physiquement difficile mais je suis très content d'avoir terminé toutes les manches sans rien casser, d'avoir souvent pris des départs corrects, et de surtout de m'être bien amusé. Je finis 22 sur 35, pas terrible mais tout à fait honnête vu mon niveau, avec pas mal de marge de progression principalement dans les manœuvres (virements, empannages, dessalages,...). Il est vrai aussi que les conditions météo convenaient bien aux Anglais à la carrure de rugbyman.
Enfin pour ceux qui effrayés par les problèmes de transport et de logistique, hésiteraient à venir régater en Angleterre : le traversée en ferry se fait facilement et permet de se reposer, et la conduite à gauche avec une remorque ne pose vraiment pas de problème, même sur les petites routes étroites typiques de l'Angleterre. Et puis dans le ferry du retour, on s'est retrouvé au mileu des Fireball anglais qui traversaient pour le mondial de Carnac !

RS700 986 - RS800 1076 - RS200 1070
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cédric F, Philippe G, ggc, PS85, Alexandre 38, yannick44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Alexandre 38
  • Portrait de Alexandre 38
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Treffort - Voiles Monteynard Skiff Dinghy Academy
Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois - il y a 2 ans 8 mois #186621 par Alexandre 38
Réponse de Alexandre 38 sur le sujet RS Games 2018
Au vu des retours des plus studieux d'entre nous, je me lance à mon tour dans un petit CR objectif :

Habitué aux rassemblements RS Sailing de printemps- été depuis les cinq dernières années sur Mondiaux RS 500 et Eurocup diverses, je confirme que les RS Games 2018 furent vraiment un très bel événement. Une organisation énorme avec un staff bien raccord avec les équipes locales de WPSA.
Un vrai model de professionnalisme concernant la gestion des courses à terre comme sur l'eau. Les locaux évidement bien étudiés pour proposer le social en amont et aval des sessions sur l'eau. Tout le monde pouvait être accueilli. Le public allait du jeune régatier de Feva ou Terra jusqu'aux grand parents accompagnateurs qui jouaient au bridge dans le Club House ...

Le site permet la mise à disposition de tout ce que le pratiquant voile légère peut nécessiter en passant par un parking aéré, malgré le nombre de bateaux, des points d'eaux douces absolument dans toutes les zones, des vestiaires bien étudiés et de l'eau chaude à toutes les heures....

La présence de toutes les flottes successivement confirmait bien le type et la catégorie de pratiquants ciblés par chacune des séries. Cela fut très intéressant de mettre en avant des catégories de pratiquants pour lesquels rien n'est vraiment proposé chez nous... Le modèle de pratique anglais est bien plus complet que le nôtre, mais cela n'est pas un secret....

Sur l'eau ce fut en effet un régal sur les deux semaines de régates. Si je résume au total : 24 manches courues, plus de 38 phases de départs, et je ne compte pas tous les passages de marques ... Toutes les conditions étaient au rdv. Du light au médium dans le clapôt mais avec ou sans vagues, jusqu'à la brise 25Nds ++... J'ai adoré de pouvoir naviguer dans l'alternative Portland harbourg / Weymouth Bay ce qui donnait toujours un facteur de nouveauté même si nous avons couru un maximum de manches dehors sur mes deux séries.

Objectifs et résultats :

En RS 800 le projet était de courir en mode découverte. Quentin et moi avions 3 navigations ensemble à notre actif avant de partir et le contrat était de naviguer proprement, de rester concentrés et de si possible prendre tous les départs et terminer toutes les manches. Au final la route fut parsemée d'avaries mais nous finissons 35/44 en ayant pris du plaisir chacun et appris plein de choses au contact des autres français et même anglais très tournés vers l'échange... Le prix Endéavour Helm & Crew nous permet de finir ce premier Championnat Anglais monotype avec un contrat moral mené à bien malgré un classement perfectible. Un grand remerciement à Quentin pour son engagement et sa bonne humeur quotidienne pendant le voyage et sur l'eau :)

En RS 500, Caroline et moi avouons ne pas avoir tenus notre objectif qui visait le Top 20 sur 50 bateaux engagés. Les autres championnats courus ensemble à Travemunder, Côme ou Bruinisse ne comptaient pas les mêmes clients sans doutes ! Le niveau et la concurrence rencontrés localement au sein de la flotte des 500 fût un paramètre supplémentaire....! Les deux premiers jours furent courus dans du Light ou p'tit médium avec gros clapot dans la baie => 5 manches fusillées sur des soucis de vitesses entre autres... Le vent est arrivé et nos meilleures manches sortent. C'est là que les résultats sont décevants ! 20-21-22 etc...
Ce championnat s'est couru sur 5 jours de régates et 13 manches au total. Le jour de brise a permit de nous amuser et aussi prouver une belle progression de mon équipière qui manifestement résiste dans plus de 25 noeuds et finit des manches de 3 tours dans la baston alors que la moitié de la flotte est DNF.
Un grand Bravo à Caroline qui à bien participé à sauver notre place de 27/50 dans les manches de belle brise et même un podium sur rond 'Argent' .
Nicolas et Thomas sont intouchables à la troisième place et nos compatriotes 'frenchies' pas trop loin derrière nous malgré les BFD distribués le dernier jour....

Ce fut en tout pour ma part 16 jours de navigations plutôt intenses et très formateurs... Un 'stage' longue durée en régates pour travailler toutes les phases en confrontation maximum. Tout le monde je crois est rentré bien rincé de ce séjour même si les 'English breakfast' et les beam's du matin me manquent terriblement pour la reprise du boulot !

www.rs500france.unblog.fr
- IAORANA -
RS 500 Mylar #1093 / WHYTE RS 800 #1228 / MPS #293
Dernière édition: il y a 2 ans 8 mois par Alexandre 38.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Thierry, Philippe G, ggc, Manu, PS85, Chris29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois #186627 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet RS Games 2018
Chapeau à Alexandre qui est le Français (voire de l'ensemble des coureurs) qui aura le plus navigué pendant les RS Games : il est sorti tous les jours sans exception quand d'autres restaient au bar ou allaient faire du tourisme. A noter aussi qu'il est arrivé très fit : belle perte de poids.
Mais pour le coup Alex peut-être était-ce trop ? Tu était complètement cramé sur la fin. Cela se voyait. Même au super haut niveau, il n'y a pas enchainement de 15 jours de navigation...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Alexandre 38
  • Portrait de Alexandre 38
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Treffort - Voiles Monteynard Skiff Dinghy Academy
Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois - il y a 2 ans 8 mois #186631 par Alexandre 38
Réponse de Alexandre 38 sur le sujet RS Games 2018

Cédric F écrit: Chapeau à Alexandre qui est le Français (voire de l'ensemble des coureurs) qui aura le plus navigué pendant les RS Games : il est sorti tous les jours sans exception quand d'autres restaient au bar ou allaient faire du tourisme. A noter aussi qu'il est arrivé très fit : belle perte de poids.
Mais pour le coup Alex peut-être était-ce trop ? Tu était complètement cramé sur la fin. Cela se voyait. Même au super haut niveau, il n'y a pas enchaînement de 15 jours de navigation...


Vu sous cet angle, en effet ...segmenter plus les navigations aurait pu optimiser notre long (5 jours-13 manches) championnat en RS 500. Je mets cela sur le fait que nous sommes localisés en région Rhône-Alpes et tributaires toute l'année de conditions aléatoires relatives à nos lacs et plans d'eaux intérieurs autant formidables que très ingrats bien des fois... Habiter dans le centre et naviguer, implique pour nous bien des kilomètres pour toucher l'eau salée à nos heures. C'est dans ce contexte que le fait d'être à Weymouth pendant 15 jours sans obligations à forcement engendré d'en profiter un maximum....

La configuration d'avoir deux équipiers en relay fût la mienne. J'entends par là qu'il faut entrer en matière quand 'eux' arrivent aussi pour fournir le meilleur et que le séjour n'est que de 6 jours pour eux... la prise de confiance des équipages passaient aussi par la découverte du plan d'eau individuelle, reprises des marques sur les bateaux avant les épreuves etc... Cette configuration a meublé les deux jours de répis situés en amont des deux championnats ... Je suis le premier à avoir fait ces choix , on s'est bien éclatés même si petite baisse de moral un soir après des mauvaises manches ! ( je ne m'en rappelais déjà plus ...)

www.rs500france.unblog.fr
- IAORANA -
RS 500 Mylar #1093 / WHYTE RS 800 #1228 / MPS #293
Dernière édition: il y a 2 ans 8 mois par Alexandre 38.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois #186662 par AQUABON2
Réponse de AQUABON2 sur le sujet RS Games 2018
Les RS GAMES c'etait aussi "le social" et par exemple la soirée black tie où la majorité des anglais étaient en smoking /nœud papillon et les anglaises en robes du soir.

Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ggc, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois #186667 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet RS Games 2018
A part Nico qui avait une veste moi la cravate plus Pauline, Héloize et Perrine en robe, les Français n'ont pas brillé par leur élégance... Non je déconne. On notera aussi le contraste d'une soirée qui se voulait habillée avec la nature du plat et du service de table.
Que de bons souvenirs ! La rentrée est dure !

Breizh Skiff Project, YCCarnac.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.370 secondes