Les voileux sont-ils sarkozystes?

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48221 par Cédric F
Les voileux sont-ils sarkozystes? a été créé par Cédric F
Dans le Figaro Magazine de samedi, on peut lire (enfin ceux qui achètent le Figaro) :

"C'est quelqu'un qui allie le dynamisme et l'ambition, qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui, surtout, est très fort dans communication" Franck Cammas

"Il provoque, il choque, mais il va dans le bon sens car la France a besoin de profonds changements, sous peine de tomber dans le gouffre. Quand il parle, c'est clair, concis, tranché." Laurent Bourgnon.

La campagne pour 2007 est en train de véritablement se lancer et la recherche du soutiens de personnalités devrait être très forte à gauche comme à droite. Il va donc être intéressant de voir comment les voileux vont se positionner.

Plus généralement, pourquoi on n'a pas encore vu un sujet sur les voileux et la politique dans une revue de presse spécialisée ?

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48241 par La Marmotte
Réponse de La Marmotte sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?

Plus généralement, pourquoi on n'a pas encore vu un sujet sur les voileux et la politique dans une revue de presse spécialisée ?


Pour ne pas perdre de lecteurs ;D ;D ;D

geek; RS 400 970 with a purple Hull !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48259 par Claire
Réponse de Claire sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Profonde désillusion à propos de ces marins! :'( Après Virenque qui fait du vélo avec Sarko, va-t-on voir Cammas inviter Sarko sur un grand-prix...? Les hommes politiques se servent de ces personnalités pour se donner une bonne image et eux tombent bêtement dans le panneau... Franchement, ça me dégoûte. :(

"Semblable à un prêtre à qui on arracherait sa divinité, je ne pouvais (...) me détacher de cette mer si monstrueusement séduisante..." Baudelaire, Déjà !, Le Spleen de Paris.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48266 par Jean
Réponse de Jean sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?

Profonde désillusion à propos de ces marins! :'( Après Virenque qui fait du vélo avec Sarko, va-t-on voir Cammas inviter Sarko sur un grand-prix...? Les hommes politiques se servent de ces personnalités pour se donner une bonne image et eux tombent bêtement dans le panneau... Franchement, ça me dégoûte. :(


Mais non, ils ont raison: devant une telle machine à brasser du vent, comment un voileux ne serait-il pas admiratif ? ;D ;D ;D

De toute manière, on a tous le droit d'aimer Sarkozy. Le droit, pas le devoir ! ;D

Ouais, j'y arriiiii....  PLOUF !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fréd
  • Portrait de Fréd
  • Hors Ligne
  • Moderator
  • Moderator
  • Imitations come and go... but 14s are forever!
Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48271 par Fréd
Réponse de Fréd sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?

De toute manière, on a tous le droit d'aimer Sarkozy.

C'est vrai ça, au fait... :P Même si ça fait mal à certains (dont je suis !) de lire une vérité pareille, il faut quand même se résoudre à l'évidence et laisser à la démocratie tous ses droits.
Bon, mais quand on voit les personnalités sportives qui étaient derrière Chirac en 2002 (et avant le second tour, en plus... :o), on peut quand même se démander si le sport de haut niveau n'a pas un effet particulièrement dévastateur sur les neurones ! junky;

Fréd. ;)

Fréd
Le nouveau Croc' est arrivé, vraiment heureux de retrouver tout le monde sur l'eau !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48297 par Claire
Réponse de Claire sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?

Mais non, ils ont raison: devant une telle machine à brasser du vent, comment un voileux ne serait-il pas admiratif ? ;D ;D ;D

LOL Ca doit être ça. :)

"Semblable à un prêtre à qui on arracherait sa divinité, je ne pouvais (...) me détacher de cette mer si monstrueusement séduisante..." Baudelaire, Déjà !, Le Spleen de Paris.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48302 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Claire,
Sans doute eu égard à tes convictions es-tu déçu que certaines personnalités sportives ou non s'engagent ou manifestent de l'intérêt pour des hommes et des femmes politiques dont tu ne partages pas les idées, Mais pour autant faut-il parler de manipulation de l'homme politique à l'égard de ces personnalités, faut-il parlé de "dégoût". C'est vachement dangereux ce que tu dis parce qu'il y a un vieux fond révolutionnaire là dedans dont il est temps que la politique française se débarasse. Ne penses-tu pas que si ces personnalités s'engagent, cela correspond à leurs idées ? Bref, ils ne tombent pas dans le panneau... Enfin bon d'une certaine manière tes propos illustrent à mon avis la coupure qui existe entre le monde politique et les jeunes.

Pour ce qui est de Sarko, même si là n'est pas forcément le débat, je pense sincèrement qu'il est en train de changer complétement la manière dont la politique est perçue et la manière dont on en fait. Son alter ego au parti socialiste, Ségolène apporte aussi un sang neuf dans ce monde politique et c'est la meilleure chose qui puisse nous arriver.

Par contre, je suis finalement très inquiet pour le second tour de 2007 : le sentiment FN n'a jamais été aussi fort en France et la tentation de la barre à gauche toute pronée par certains au PS (l'irresponsabilité idéologique à des fins politiciennes) risque de profiter à Le Pen qui d'ailleurs l'a bien compris et se fait bien silencieux en ce moment !


Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fréd
  • Portrait de Fréd
  • Hors Ligne
  • Moderator
  • Moderator
  • Imitations come and go... but 14s are forever!
Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48316 par Fréd
Réponse de Fréd sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Cédric, je ne suis pas d'accord avec toi ! ;D (ça va devenir une manie...)
Ni Sarko ni Ségo ne réforment quoi que ce soit et se laisser berner par une façade qui se veut "rénovatrice" me paraît indigne de toi ! Sans blague, on est en plein dans le régime des partis, celui-là qui a mis Mitterrand, puis Chirac au pouvoir et qui a aussi permis à Le Pen d'être au second tour (ne minimisons pas le rôle de l'appareil FN auprès électeurs, la personnalité seule de Le Pen auprès de l'opinion publique ne fait pas tout, loin de là !). On l'a vu avec Sarko qui a tout fait pour se rendre maître de l'UMP (il faut dire que Chirac l'a aidé en nommant Villepin à la place de Raffarin, Villepin que les membres de l'UMP et en particulier les parlementaires ne peuvent pas blairer !) et on le voit depuis quelques semaines, avec une Ségo qui prend le contrôle petit à petit, en ralliant les personnalité de second plan, les unes après les autres, avec l'aval (pour ne pas dire la bénédiction) du premier secrétaire, cela va de soit ! La prochaine étape, pour elle, sera de rallier un "éléphant" et, là, elle aura gagné la partie officiellement et n'aura plus de concurrent pour l'investiture. Faites vos jeux...
Alors effectivement, on a de quoi être inquiet pour 2007, car rien ne changera par rapport à aujourd'hui. En 2012 ? Peut-être... mais loin d'être certain. Et quand on regarde un peu l'histoire, on voit que la société française ne sait se réformer en profondeur que part de très gros mouvements de fond. Alors oui, il y a de quoi être inquiet pour l'avenir. Car rester sur le statu quo actuel ou voir arriver une révolution qui ne se fera pas sans douleur, y'a pas de quoi pavoiser !
On en discute autour d'une bière un de ces jours ? ;)

Fréd.

Fréd
Le nouveau Croc' est arrivé, vraiment heureux de retrouver tout le monde sur l'eau !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48321 par Arthur
Réponse de Arthur sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
d'accord avec serge ;D (ça va devenir une manie...)

C'est vachement dangereux ce que tu dis parce qu'il y a un vieux fond révolutionnaire là dedans dont il est temps que la politique française se débarasse.


???

La revolution c'est un truc de jeune!

la politique francaise n'a pas grand chose de revolutionnaire!

Pour ce qui est de Sarko, même si là n'est pas forcément le débat, je pense sincèrement qu'il est en train de changer complétement la manière dont la politique est perçue et la manière dont on en fait. Son alter ego au parti socialiste, Ségolène apporte aussi un sang neuf dans ce monde politique et c'est la meilleure chose qui puisse nous arriver.


tu pense vraiment que la politique spectacle soit la meilleure chose qui puissent nous arriver?

J'aime bien les gens qui apportent du sang neuf a 50 ans ;D


est ce que je vous ai dit qu'il etait beau notre bateau?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48324 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Il y a des moments où je me demande pourquoi je poste des sujets dont je sais qu'ils risquent de donner à des débats et me distraire par la même de certaines choses plus urgentes. Enfin Cf un autre message posté il y a peu.

Ils se trouvent qu'en ce moment j'ai quelques échanges réguliers avec une personne très proche de Ségolène et avec une personne très proche de Sarko et que je pense comme cex deux personnes que nous vivons sur le plan politique et sociologique un changement profond qu'il faut analyser au delà des nécessaires discours marketings et des stratégies de communication pour s'imposer et conquerir le pouvoir.

En quoi Ségolène est en train de changer complétement le PS rendant certains éléphants complétement inquièts ?
Tout simplement parce qu'elle est en train d'imposer une culture sociale démocrate au PS qui historiquement depuis sa naissance en 1905 ( LA SFIO) a toujours, et en dépit de la rupture de Tours, hésité entre une conception sociale démocrate et une tendance révolutionnaire anti-capitaliste. De ce point de vue là nous sommes une exception en Europe. Jusqu'à présent, il n'avait jamais été dit clairement au PS oui à l'économie de marché et la tentation d'alliance avec l'extrême gauche restait forte et reste forte. Cette rupture qu'elle est en train d'imposer va-t-elle définitivement aboutir. C'est tout la problèmatique à laquelle elle est confrontée aujourd'hui et le fond de ce qui l'oppose à un Fabius qui est resté 10 ans en arrière : en lorgnant vers l'extrême gauche à des fins électoralistes (c'est ce qu'il croit) il fait preuve d'irresponsabilité parce que comme il a émis l'idée d'un plan B pour l'Europe, il émet aujourd'hui l'hypothèse qu'il y a une autre voie possible à l'économie de marché. Or les gens ne sont pas dûpes au fait que l'économie de marché et la mondialisation soit l'avenir. Mais comme elle leur fait encore peur, la tentation du replis FN ou extrême gauche est fort. Là ou une Ségolène dit franchement que la mondialisation, l'économie de marché sont bons même s'il y a quelques ajustements à faire.
Ségolène prend des risques, se met en danger (parce que si jamais elle ne réussit pas la conquête du PS...) : et l'une des maladies de la politique française c'est peut être que justement la classe politique ne prennait plus de risque, restait dans un statu-quo qui entretenait ce climat délètere et la tentation populiste d'extrême gauche comme d'extrême droite.

Sarko avait fait précedemment la même chose à droite. Bouger les clivages idéologiques de son parti en essayant de redonner sens à l'action politique, à la responsabilité de l'homme politique et à l'engagement.
Le concernant, il y a une annecdote qui me semble symbolique de la rupture dans la conception de l'action politique que ces deux personnages portent en eux.

On demande à Fabius s'il pense à l'élection présidentielle. "oui en me rasant". Réponse de Sarko "pas qu'en me rasant" suivi deux trois mois plus tard de l'officialisation de sa volonté d'aller au bout. Certains vont voir la dedans un bon mot, une posture de stratégie politique... Sauf que il y a une vraie rupture de fond avec le discours qui prévalait jusque là et qui était du genre : "je ne pense pas à ma carrière, je suis Ministre, je travaille et on verra après si je suis candidat". Seulement personne dans l'opinion n'est dupe des ambitions de ces hommes politiques dont le but est d'atteindre le pouvoir. Ségolène a fait la même chose. Et c'est justement parce qu'ils affichent leur ambition et qu'elle est acceptée et comprise par l'opinion, qu'une fois parvenu au pouvoir, ils auront un impératif d'action de résultats. Le citoyen sera plus que jamais en droit d'attendre des résultats, des actions...

C'est un changement culturel, sociologique et politique majeur qui se joue en ce moment. Il y aurait sans doute beaucoup à analyser sur le rôle de l'intégration européenne et de la mondialisation sur cette évolution.
De même sans vouloir faire de prospective, on peut penser que si cette "révolution" va au bout elle devrait donner lieu à une bipolarisation de la vie politique française très forte avec des partis extrêmes réduits à trois fois rien.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48331 par La Marmotte
Réponse de La Marmotte sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Sauf que vu de l'extérieur, quelqu'un comme Sarkozy défend la rupture et a préconisé il y a quelques mois une réduction des fontionnaires. Curieusement il n'est pas d'accord avec l'annonce de non remplacement d'un départ à la retraite sur 4 (au bilan timide comparé aux annonces précédentes de sarkozy). Je n'ai pas les chiffres sous la main, mais des anecdotes comme celle ci il y en a plein d'autre : Paris-match etc.

Dans un milieu d'"idéologue", je veux bien croire qu'ils incarnent quelquechose de nouveau, mais bon vu de l'extérieur, hormis la couverture média, ca me semble très timide quand même...




geek; RS 400 970 with a purple Hull !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fréd
  • Portrait de Fréd
  • Hors Ligne
  • Moderator
  • Moderator
  • Imitations come and go... but 14s are forever!
Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48333 par Fréd
Réponse de Fréd sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?

Il y a des moments où je me demande pourquoi je poste des sujets dont je sais qu'ils risquent de donner à des débats et me distraire par la même de certaines choses plus urgentes. Enfin Cf un autre message posté il y a peu.

A qui le dis-tu !!! :P

Ils se trouvent qu'en ce moment j'ai quelques échanges réguliers avec une personne très proche de Ségolène et avec une personne très proche de Sarko et que je pense comme cex deux personnes que nous vivons sur le plan politique et sociologique un changement profond qu'il faut analyser au delà des nécessaires discours marketings et des stratégies de communication pour s'imposer et conquerir le pouvoir.

En quoi Ségolène est en train de changer complétement le PS rendant certains éléphants complétement inquièts ?
Tout simplement parce qu'elle est en train d'imposer une culture sociale démocrate au PS qui historiquement depuis sa naissance en 1905 ( LA SFIO) a toujours, et en dépit de la rupture de Tours, hésité entre une conception sociale démocrate et une tendance révolutionnaire anti-capitaliste. De ce point de vue là nous sommes une exception en Europe. Jusqu'à présent, il n'avait jamais été dit clairement au PS oui à l'économie de marché et la tentation d'alliance avec l'extrême gauche restait forte et reste forte. Cette rupture qu'elle est en train d'imposer va-t-elle définitivement aboutir. C'est tout la problèmatique à laquelle elle est confrontée aujourd'hui et le fond de ce qui l'oppose à un Fabius qui est resté 10 ans en arrière : en lorgnant vers l'extrême gauche à des fins électoralistes (c'est ce qu'il croit) il fait preuve d'irresponsabilité parce que comme il a émis l'idée d'un plan B pour l'Europe, il émet aujourd'hui l'hypothèse qu'il y a une autre voie possible à l'économie de marché. Or les gens ne sont pas dûpes au fait que l'économie de marché et la mondialisation soit l'avenir. Mais comme elle leur fait encore peur, la tentation du replis FN ou extrême gauche est fort. Là ou une Ségolène dit franchement que la mondialisation, l'économie de marché sont bons même s'il y a quelques ajustements à faire.
Ségolène prend des risques, se met en danger (parce que si jamais elle ne réussit pas la conquête du PS...) : et l'une des maladies de la politique française c'est peut être que justement la classe politique ne prennait plus de risque, restait dans un statu-quo qui entretenait ce climat délètere et la tentation populiste d'extrême gauche comme d'extrême droite.

Sarko avait fait précedemment la même chose à droite. Bouger les clivages idéologiques de son parti en essayant de redonner sens à l'action politique, à la responsabilité de l'homme politique et à l'engagement.
Le concernant, il y a une annecdote qui me semble symbolique de la rupture dans la conception de l'action politique que ces deux personnages portent en eux.

On demande à Fabius s'il pense à l'élection présidentielle. "oui en me rasant". Réponse de Sarko "pas qu'en me rasant" suivi deux trois mois plus tard de l'officialisation de sa volonté d'aller au bout. Certains vont voir la dedans un bon mot, une posture de stratégie politique... Sauf que il y a une vraie rupture de fond avec le discours qui prévalait jusque là et qui était du genre : "je ne pense pas à ma carrière, je suis Ministre, je travaille et on verra après si je suis candidat". Seulement personne dans l'opinion n'est dupe des ambitions de ces hommes politiques dont le but est d'atteindre le pouvoir. Ségolène a fait la même chose. Et c'est justement parce qu'ils affichent leur ambition et qu'elle est acceptée et comprise par l'opinion, qu'une fois parvenu au pouvoir, ils auront un impératif d'action de résultats. Le citoyen sera plus que jamais en droit d'attendre des résultats, des actions...

C'est un changement culturel, sociologique et politique majeur qui se joue en ce moment. Il y aurait sans doute beaucoup à analyser sur le rôle de l'intégration européenne et de la mondialisation sur cette évolution.
De même sans vouloir faire de prospective, on peut penser que si cette "révolution" va au bout elle devrait donner lieu à une bipolarisation de la vie politique française très forte avec des partis extrêmes réduits à trois fois rien.

Excuse-moi Cédric, mais tout cela, c'est du vent !!! Tu ne parles d'ailleurs que de la forme de Ségo et Sarko. A chaque élection majeure, c'est la même chose, untel et untel incarne la rupture... dans la forme et le discours ! Dans le fond, rien, absolument rien ne bouge et c'est bien ça qui me déprime... Tout cela, c'est de la stratégie de communication pour arriver à la plus haute marche du podium, pas une nouvelle façon de concevoir ou, mieux, de faire de la politique !
Alors raz-le-bol des discours de rupture et changement, place aux actes !!! Et là... Ben merdum alors : y'a plus personne...

Fréd. >:( :'(

Fréd
Le nouveau Croc' est arrivé, vraiment heureux de retrouver tout le monde sur l'eau !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48337 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Encore une fois difficile de dissocier la forme et le fond : la politique, c'est la la politique au sens de politique publique et le politique au sens de combats de stratégies pour parvenir au pouvoir.
Ceci dit on peut effectivement penser que tout cela c'est du vent, que du politique sans la politique, des annonces sans acte, sans réalisation. On peut leur nier toute prétention à vouloir réellement faire bouger les choses (encore une fois en étant totalement conscient qu'il y a des stratégies de communication derrière)... Mais effectivement du coup, il ne reste plus rien et on va dans le mur et plus dur sera la chute.

Mais je pense qu'il y a vraiment une évolution qui se joue aujourd'hui parce que l'attente repose sur cette demande d'action de l'opinion publique. Et ça ils l'ont compris. Mais pour être capable d'agir une fois arrivé au pouvoir, il faut avoir proposé des choses réalisables et qui prennent en compte les réalités. D'ou par exemple ce que fait Royal en étant très social démocrate. Nous savons très bien que si Fabius était le candidat de la gauche et qu'il était élu, il ne pourrait pas faire ce qu'il a promis comme Chirac ne pouvait pas mettre en oeuvre ce qu'il voulait faire avec la fracture sociale. C'est sans doute parce qu'ils ont une ambition personnelle forte, affirmée et affichée mais des propositions politiques plus raisonnables, qu'on peut penser qu'ils seront une fois au pouvoir danc cette obligation de résultats et d'actions.

Evidemment, rien ne va bouger aujourd'hui d'ici la présidentielle.
Et pour La Marmotte, effectivement, on va commencer à voir un discours moins rupture de Sarkosy dans les semaines à venir : jusqu'à présent, il devait se positionner en tant que candidat de premier tour (enfoncer Villeppin) et mobiliser l'électorat traditionnel de l'UMP. c'est fait ! Maintenant il va évoluer en se donnant l'image d'un candidat de second tour d'où certaines déclaration à venir qui seront plus consensuelles.
Ségolène est sans doute un peu plus en retard pour le moment : elle est encore dans la rupture par rapport à l'idéolgie du PS, à faire remuer la base, et puis peu à peu, si elle est désignée candidate on va la voir infléchir son discours, revenir sur certaines déclarations au fur et à mesure que l'échéance approchera.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fréd
  • Portrait de Fréd
  • Hors Ligne
  • Moderator
  • Moderator
  • Imitations come and go... but 14s are forever!
Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48339 par Fréd
Réponse de Fréd sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Pour Ségo, je prends les paris que cela se passera lorsque le premier "éléphant" aura clairement rallier son camp. Car c'est cela qui marquera son succès dans l'appareil du parti et il ne restera alors plus personne !
Maintenant, qui sera celui-là ? Sans doute celui qui rebondira le plus vite pour ne briguer, finalement, que le poste de premier ministre... :-\ Et celui-là, il va devoir faire preuve d'une sacrée lucidité !!! :o

Fréd.

Fréd
Le nouveau Croc' est arrivé, vraiment heureux de retrouver tout le monde sur l'eau !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48341 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Sans doute Fred, sans doute. Autre évolution notable et importante qui traduit cette évolution profonde du monde politique français, les partis politiques sont en train de devenir des partis de masse comme ils ne l'ont jamais été. Bientôt plus de 250 000 adhérents à l'UMP et 200 000 au PS. Cela a été voulu par les responsables (afin d'avoir des partis représentatifs de la société) mais cela traduit aussi le désir d'action politique des Français. En retour cela accèlère l'évolution qui se joue parce qu'un parti de masse et populaire évite les dérives idéologiques extrêmes et les programmes irréalisables, en même tant que cela confère une légitimité populaire et non plus seulement militante à ceux qui sont à leur tête. Conséquences : des éléphants pourront toujours se rallier à Ségolène, mais si comme il semblerait les nouveaux adhérents votent pour elle, elle n'en aura rien à foutre du soutien des éléphants et aura les coudées franches pour l'action. Pareil pour Sarko : non seulement il a pris les reines de l'UMP mais il en a fait un parti avec une base populaire large qui lui donne une légitimité large et directe et non plus partisane, militante et clanique comme à l'époque du RPR.
Il est d'ailleurs intéressant qu'on commence à voir ces mêmes leaders politiques appeler de leur voeux à l'alliance de certains syndicats et à de vastes campagne d'adhésion dans ces syndicats. La logique est la même : élargir la base populaire, créer de vastes organes de représentation va faciliter le dialogue politique et donc faciliter l'action politiques sur des bases réalistes : un peu à l'image de ce qui se fait dans beaucoup de démocraties européennes.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48342 par La Marmotte
Réponse de La Marmotte sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?

d'où certaines déclaration à venir qui seront plus consensuelles.


CQFD ;)

geek; RS 400 970 with a purple Hull !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fréd
  • Portrait de Fréd
  • Hors Ligne
  • Moderator
  • Moderator
  • Imitations come and go... but 14s are forever!
Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48346 par Fréd
Réponse de Fréd sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
L'avenir nous en dira un peu plus sur l'évolution des partis politiques, mais je ne partage pas ton analyse à ce jour, du moins pour le cas du PS (pour l'UMP, je n'ai pas vraiment d'info sur le sujet). Ah, si seulement les partis pouvaient entrer sous le contrôle de leurs militants... ::)

Fréd.

Fréd
Le nouveau Croc' est arrivé, vraiment heureux de retrouver tout le monde sur l'eau !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48347 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?

Ah, si seulement les partis pouvaient entrer sous le contrôle de leurs militants... ::)

Fréd.


Tu ne penses pas que le fait de vouloir élargir la base militante des partis comme ce qui est en train de se faire aille justement dans le bon sens ? Et justement cette (r)évolution fait à l'UMP qui avait une tradition très clanique ainsi que cette ouverture du PS vers de nouveaux adhérents ne sont-elles pas de bonnes choses ? Encore un petit effort pour le PS qui propose à ses militants un programme du parti et non pas un programme des candidats à l'investiture ? Les militants devront-ils voter dès lors sur la gueule du candidat ? Chouette Ségolène aura plus de chance que Fabius, Emmanuelli et consort !

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fréd
  • Portrait de Fréd
  • Hors Ligne
  • Moderator
  • Moderator
  • Imitations come and go... but 14s are forever!
Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48350 par Fréd
Réponse de Fréd sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Le Canard a donné une interprétation assez différente de l'arrivée massive de nouveau militants au PS depuis le mois de mars, assez loin des idéaux politiques que tu mets en avant (et en rapport avec le fait que ce sont les militants qui auront à choisir le futur candidat du PS pour 2007, si tu vois ce que je veux dire... ::)). Si tu veux, je peux faire l'effort de remettre la main sur le papier...

Fréd.

Fréd
Le nouveau Croc' est arrivé, vraiment heureux de retrouver tout le monde sur l'eau !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48351 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Il est clair que cet afflu de militant au PS réjouit certains plus que d'autres dont l'entourage de Ségolène... Mais tant mieux !

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fréd
  • Portrait de Fréd
  • Hors Ligne
  • Moderator
  • Moderator
  • Imitations come and go... but 14s are forever!
Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48352 par Fréd
Réponse de Fréd sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Heu... je n'ai pas été assez clair !
Les nouveaux militants du PS depuis mars sont, pour l'immense majorité, des inscrits sur Internet, dont la virtualité n'a d'égale que... la naïveté de ceux qui verraient là une reprise en main du parti par les militants ! ;)

Fréd.

PS : je te ressortirai l'article, c'est édifiant !

Fréd
Le nouveau Croc' est arrivé, vraiment heureux de retrouver tout le monde sur l'eau !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48359 par Sylvie
Réponse de Sylvie sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Droite ou gauche, Ségolène ou Sarko, ... qui parle de la dette de la France? Qui parle d'un modèle economique et sociale qui pourrait marcher? Qui parle du capitalisme de façon cohérente puisque c'est quand même le seul système économique mondial? Je suis catastrophée que les sujets qui vont construire l'avenir de notre pays vers le haut, ne soient jamais abordés. En Europe, il y 3 types de fonctionnement économique et social: celui de l'Angleterre, où le libéralisme est poussé à l'extrême avec très peu de protection sociale, ça marche. Ensuite on retrouve les pays scandinaves avec un libéralisme de l'entreprise et une forte protection sociale, ça marche (par contre il y a un contrôle énorme de la protection, par exemple on touche le chomage pendant 1 an et si à terme la personne n'a pas repris un travail ou une formation débouchant sur un travail, les aides s'arrêtent). Le taux de chomage est très bas puisque l'économie est forte. Et puis il y a la France, avec des entreprises qui fonctionnent pieds et poingts liés par l'état et une protection sociale forte sans contrôle. Chercher l'erreur!! Que nos politiques regardent autour d'eux et s'inspirent de ce qui marche, qu'ils fassent des propositions constructives pour dynamiser notre économie, et surtout réduire notre dette qui à terme ne pourra que nous asphyxier définitivement.
Ces sujets ne sont malheureusement pas porteurs de vote car quel est le nombre d'électeurs qui s'y connait en économie? Et pire, quel est le nombre d'hommes politiques français qui maitrise ce sujet? Est-ce que nos représentants syndicaux ont les capacités à nous représenter intelligemment (en intégrant une dimension économique à leur propos au lieu de défendre systématiquement "leur clocher")?...
Beaucoup de questions, peu de réponses, et surtout une usure de l'image de l'ensemble de nos hommes politiques. A force de vouloir tirer la couverture à soi, on finit toujours par déshabiller son voisin...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48361 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Pourtant sur tous ces sujets là, je ressens quand même un changement de discours à droite comme à gauche. Breton qui dit que la France vit au dessus de ses moyens et qu'on va droit dans le mur (remboursement de la dette de l'état est aujourd'hui le deuxième poste budgétaire de l'état) cela semblait inimaginable il y a encore cinq-six ans. Il aurait été débarqué illico presto de son ministère. Pour prendre un exemple chez Ségolène, sa remise en cause des 35 heures était inimaginable pour un socialiste. Il n'y a plus et tant mieux d'acquis idéologiques au sein des partis politiques qui ne puissent être remis en cause. Cela signifie qu'on va aller sans doute vers plus de pragmatisme. Mais tout cela prend du temps et on est au début de ces changements.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48367 par La Marmotte
Réponse de La Marmotte sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Tout à fait d'accord avec Sylvie.

geek; RS 400 970 with a purple Hull !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 10 mois #48368 par pyc
Réponse de pyc sur le sujet Les voileux sont-ils sarkozystes?
Je crois surtout qu'il y a un grand travail à faire au-niveau des médias, et de la façon dont est perçue l'action politique.
Je suis désolé, mais l'image qu'on en donne, de grands neu-neus assoifés de sang, incapables d'écouter le "bon sens du peuple", et par là de prendre une bonne décision est tellement caricaturale, que je me demande comment tant de gens arrivent à la gober.
Les dirigeants sont des gens raisonnablement intelligents, qui essaient de passer qui est urgent de faire, tout en essayant de rester dans l'acceptable par l'opinion publique.
Les homme politiques expliquent ce qu'ils font. Mais les compte-rendus de la presse sont (im)pitoyables. Ils ne retiennent qu'un mot, qu'une expression, et sont capables de disserter des mois dessus en occultant tout le reste. "il a dit Karcher!", "il a dit lâche!!"
Quand je vois les médias chauffer l'opinion à blanc à coup de plombiers polonais, de reportages sur une affaire de justice même pas instruite, ça me fout les jetons.
Et ce traitement de l'information au ras des paquerettes du genre "truc aime pas machin" et "chose a été sexiste envers elle" ne fait rien pour arranger les choses.
En forçant sur la démagogie à l'extrême, ils sont en train de favoriser tous les populismes, et ils jouent un jeu franchement dangereux.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.286 secondes