Plaidoyer pour un minimum de fair-play dans la mise-à-prix de skiffs d'occasion

More
1 year 1 day ago #200365 by André Friederich
Contrairement à la pratique en Grande-Bretagne, en France quasiment personne n'achète du neuf.
Il est donc indispensable qu'il y ait de bonnes occasions à prix correct sur le marché pour garder un peu d'activité de voile légère.
Ces occasions se trouvaient heureusement en GB où les gens avaient l'honneur de vendre avec une décote correcte.

Donc des occasions avec un bon rapport qualité-prix sont arrivé en France et tout pourrait bien marcher s'ils continueraient à circuler à prix correct.

Mais dès que ces occasions rechangent de main en France tout se déséquilibre.

L' Anglais a accepté une décote pour avoir utilisé le bateau.

Quand ce même bateau est remis en vente en France après quelques années, le prix affiché est presque toujours égal ou supérieur au prix d'achat, de quoi décourager tout jeune qui veut s'engager dans la classe.

Ceci n'est pas sérieux, ou on navigue en skiff pour le plaisir ou on est vendeur d'occasions.

Si je vois qu'un bateau que j'ai acheté à Weymouth en 2011 pour 2200 GBP et revendu à perte raisonnable 4 ans plus tard est après avoir changé 2 ou 3 fois de main est mis-à-prix en 2023 à 2900 Euros  je comprends pourquoi ca foire.

Autre exemple: un des tout premiers 700 est proposé à l'age de 22 ans à 40% du prix neuf,

Pourquoi ne pas afficher un prix honnête: 10 à 15 % de décote par année d' utilisation.

Le marché d' occasion fonctionnerait et serait de nouveau alimenté par des importations.




 
The following user(s) said Thank You: ggc

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
1 year 1 day ago #200366 by ggc
La voix de la raison.

Team Papy's Forty member

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
1 year 1 day ago - 1 year 1 day ago #200367 by Alexandre 38
Salut,

Sujet d’actualité, sensible et super intéressant. D’ailleurs d’autres ont tenté d’évoquer le sujet en amont mais peut-être trop tôt pour être entendus.
La problématique import/niveau de prix à la revente locale souligne très souvent les intérêts courts-termistes des pratiquants chez nous. Acheter, utiliser et revendre tout en assumant une moins-value signifie une forme de fair-play pour consolider une classe ou à défaut la pratique autour de soi. Socialement, nous pourrions faire un parallèle avec l’auto-arbitrage, basé sur les RCV, dans le jeu de la régate.
Si certains n’hésitent pas à investir à des fins de partage et mise à disposition afin de promouvoir son support, d’autres changeront de classe ou d’activité sans aucune démarche d’optimisation pour le faire vivre. Nous sommes peut-être finalement sur une problématique qui pourrait rejoindre le savoir vivre ensemble.
En revanche, un vieux bateau, fiable, en parfait état et bien doté porte principalement la valeur du gréement et de ses voiles. Le prix minimum de ce bateau, finalement, n’est-il pas cela ? À partir de ce consensus, on peut facilement fixer un prix (en amont ou en aval) selon la nature du matériel à vendre. N’entre pas dans la règle les bateaux assez récents qui eux voient leur marché plus en rapport avec le prix du neuf. De toutes manières, les bateaux sur-évalués laissent une empreinte trop longue sur les sites d’annonces et personne n’est dupe !
Pour finir, on ne parle pas des transactions « invisibles » (sans parution) qui sont souvent les plus rapides et au bon prix. Bien souvent, la connaissance de l’environnement en pratique très locale rend possible des transactions intelligentes. Peut-être que les anglais sont finalement plus impliqués dans leur système de pratique tout simplement et tout le reste en découle.

On ne parle pas assez des bateaux dormants, fruits de caprices éphémères, qui se déprécient et meurent peu à peu, sous leur taud brûlé par le soleil et fouetté par les embruns. Il y a là un autre levier pour alimenter l’occasion. La question de l’argus pour les skiffs reviendrait-elle ?

Parmi les solutions, il aurait le modèle calqué sur celui  de promotion du bateau rare, bien construit avec rétrofit aisé des consommables,  évalué sur une grille européenne, en l’absence d’opportunités sur le marché français. D’ailleurs certaines classes décident de réguler ce problème en hiérarchisant les occasions par numéro de coque avec légère variation pour la dotation. C’est prendre le mal à la racine et inciter les propriétaires à proposer leurs belles voiles et accessoires séparément pour rendre plus lisible le marché de l’occasion spécifiquement.

"On ne perds jamais- Soit nous gagnons, soit nous apprenons ..." N.Mandela
-'Iaorana' RS 500 Mylar #1093 / 'WHYTE' RS 800 #1228 / 'Sissancatre' Musto-Skiff #604 / 'Rodéo-Clowns' RS 800 #1101
Last edit: 1 year 1 day ago by Alexandre 38.
The following user(s) said Thank You: ggc, PS85

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
1 year 1 day ago - 1 year 1 day ago #200368 by ggc
N'est ce pas trop tard d'aborder ce sujet ? Le marché du skiff est très léger car les pratiquants ont changé de cap. En dehors des flottes de rs800, 500 et 4000, où est le marché du skiff? Les ventes des rs700, Musto, i14, B14, 49er sont très marginales car ces bateaux sont difficiles d'accès et font peur même si les certains pratiquants en rêvent. Même le rs100 se fait rare. Les pratiquants s'orientent vers des bateaux plus faciles comme l'Aéro ou le rs500.
Regardons l'évolution du 4000, bateau pas cher mais dont l'équipement a évolué, on s'aperçoit qu'une belle activité s'est développée mais qu'elle a vite atteint ses limites avec une quinzaine d'unité sur la France, ce qui est déjà joli mais marginal.
Perso, j'ai souvent changé de bateau (10 en 10 ans dont 4 49er) et bien je m'aperçois que mon dernier achat date de 5 ans, mon bateau actuel est invendable (après en avoir vendu 3 à des proches et comme je n'ai pas envie de changer de modèle, je me contente d'acheter des jolies voiles pour mon vieux bateau qui à 10 ans cette année, mais qui est impécable en ce moment...trop solide.
Dans notre club, il y a deux 29er à disposition des jeunes de l'école de voile et bien ils préfèrent naviguer sur des Laser/Ilca...le skiff ne fait plus rêver. Actuellement le Wingfoil se développe beaucoup dans notre région. Sur les skiffs de notre club, on n'y voit que des jeunes quiquas et des plus vieux.
Le jour où j'arrèterai (quand je ne pourrais plus en faire atteint par l'âge), je le vendrai à très bas prix pour m'en débarrasser.

Team Papy's Forty member
Last edit: 1 year 1 day ago by ggc.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
1 year 21 hours ago - 1 year 21 hours ago #200369 by Alexandre 38

N'est ce pas trop tard d'aborder ce sujet ? Le marché du skiff est très léger car les pratiquants ont changé de cap. En dehors des flottes de rs800, 500 et 4000, où est le marché du skiff? Les ventes des rs700, Musto, i14, B14, 49er sont très marginales car ces bateaux sont difficiles d'accès et font peur même si les certains pratiquants en rêvent. Même le rs100 se fait rare. Les pratiquants s'orientent vers des bateaux plus faciles comme l'Aéro ou le rs500.
Regardons l'évolution du 4000, bateau pas cher mais dont l'équipement a évolué, on s'aperçoit qu'une belle activité s'est développée mais qu'elle a vite atteint ses limites avec une quinzaine d'unité sur la France, ce qui est déjà joli mais marginal.
Perso, j'ai souvent changé de bateau (10 en 10 ans dont 4 49er) et bien je m'aperçois que mon dernier achat date de 5 ans, mon bateau actuel est invendable (après en avoir vendu 3 à des proches et comme je n'ai pas envie de changer de modèle, je me contente d'acheter des jolies voiles pour mon vieux bateau qui à 10 ans cette année, mais qui est impécable en ce moment...trop solide.
Dans notre club, il y a deux 29er à disposition des jeunes de l'école de voile et bien ils préfèrent naviguer sur des Laser/Ilca...le skiff ne fait plus rêver. Actuellement le Wingfoil se développe beaucoup dans notre région. Sur les skiffs de notre club, on n'y voit que des jeunes quiquas et des plus vieux.
Le jour où j'arrèterai (quand je ne pourrais plus en faire atteint par l'âge), je le vendrai à très bas prix pour m'en débarrasser.

Je ne suis pas d'accord de se débarrasser de l'enfant un fois de plus avec l'eau du bain....C'est trop facile !
Le problématique est plus profonde . Nous le vivons en ce moment au sein de notre Ligue de Voile en Aura . La pratique dériveur de demain est administrée par les Clubs qui eux mêmes suivent les orientations des ligues qui elles mêmes administrent les projets et actions mutualisées avec financements obtenus par plus haut . Si demain on dit aux clubs de faire du Skiff après l'age de 15 ans ( comme il a été prescrit de faire du 420 passé un temps) , tout le monde fera du Skiff !.. Ici, il faut que le vent soit favorable à un projet 29er sur l'échelle départementale pour que les clubs regardent de plus près l'offre du RS 500 en termes de 'dualité de programme' pour servir le sportif jeunes et adultes...
Je crois aux cycles et le skiff ne peut que rebondir . Naturellement certaines anciennes séries risquent de rester à l'écart mais on aura pas tout perdu car les circuits supports de développements resteront les Cpts de Ligue IND + Circuit BSP qui pourrait bien être utilisé comme circuit Interligues National dixit 'Breizhskiff' IND -Skiffs ... SI et seulement SI nos Fédéraux se mettent à miser sincèrement sur l'Intersérie...( ce qui n'est pas acquis , je le reconnais ...).
Le type de skiff élu pour le double 15ans et plus , permettrait aux modèles plus anciens de survivre car les circuits resteraient fréquentés à termes mais avec une image plus 'vintage ' ... L'actualité c'est quand même 30 Skiffs au Lac du Der après 3 ans d'annulation et 60 skiffs & Fast à La Teignouse-Cup . Le Cpt de France Intersérie Deriveur à La 58em Semaine de La Rochelle ne comptait que 30 bateaux en série Fast. Le circuit BSP affiche une vraie valeur auprès des élus même si certains Cadres ne jurent encore que vers les séries qui proposent de l'apprentissage par la monotypie uniquement. Patience , personne ne peut continuer d'étouffer la logique encore très longtemps...
Pour ce qui est du marché de l'occasion , c'est différent. Il y a un creux pour le neuf également en raison du Brexit et de la hausse des matières premières. Les marques émergeantes qui savent investir devraient en sortir grandies . Il se pourrait que l'image du skiff se poursuive avec les séries Olympiques, le 29er pour l'effet de filière et les séries amateurs, fabriqués par les principaux chantiers anglais qui tiennent le coup. Donc , Smile et keep sailing !... Et Bonus : Ca fait couler l'encre et vivre le forum !

"On ne perds jamais- Soit nous gagnons, soit nous apprenons ..." N.Mandela
-'Iaorana' RS 500 Mylar #1093 / 'WHYTE' RS 800 #1228 / 'Sissancatre' Musto-Skiff #604 / 'Rodéo-Clowns' RS 800 #1101
Last edit: 1 year 21 hours ago by Alexandre 38.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
1 year 20 hours ago #200370 by ggc
Je comprends que tu ne sois pas d'accord avec moi, c'est un peu normal, nous n'avons pas du tout le même ressenti.
Je constate que les régates BSP fonctionnent très bien, c'est aussi un peu le succès de l'intersérie (20 dériveurs à spi symètrique sur 60 bateaux). Pour le forum, c'est une autre histoire, il n'y a que les anciens qui le pratiquent régulièrement. Avant, le forum vivait bien car il était source d'infos pour beaucoup de skiffeurs ...et puis il y avait Cédric. Aujourd'hui, le niveau de pratique est bien meilleur et le forum est moins nécesssaire sauf pour les sujets de bricolage. Peut-être avons nous raté le virage Facebook, plus facile à faire vivre.
En tout cas ce que je peux dire c'est que c'est grâce à ce forum que je navigue sur un skiff depuis une quinzaine d'année.

Team Papy's Forty member

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
1 year 11 hours ago #200372 by MOEBIUS
Bonjour A tous,

Je fais partie des nouveaux venus dan l'univers du skiff, ayant acheté mon 29er il y a un an et demi seulement. Pourtant, je sens dèjà le décalage.

Je navigue avec mon fils de 15 ans, et honnêtement on est super contents. Mais pour reprendre les différents ressentis :
- quand mon fils dit à ses copains qu'il fait du skiff, bah, ça n'intéresse pas vraiment sa classe d'âge. Les ados dans notre coin ne jurent que par le laser pour les expérimentés, ou l'open bic pour les autres. En équipage, le 420 garde les faveurs, le reste en cata.
- nous participons à quelques régates régionales intersérie en été et la première tache et souvent d'expliquer à l'organisateur de la régate que OUI on peut s'inscrire et que Oui on a rating FFV, il faut juste chercher dans les papiers....... le constat est souvent  que nous sommes considérés comme "exotiques".
- le marché de l'occasion est vraiment bizarre, tout ;ce qui concerne le skiff ( et aussi un peu certains dériveurs traditionnels) est devenu cher. Je cherche une jeu de voile d'occasion depuis quelques mois, et les rares que j'ai trouvé sont à des prix déraisonnables par rapport au neuf. le dernier exemple : une grande voile dite "utilisée une 10aine de fois", avec un début de déchirure sur un fourreau de latte mais facilement réparable.....800€. c'est pas raisonnable à mon avis.
- je cherche également un skiff solitaire en supplément de notre 29er. Bah pas simple non plus. Assez peu d'offre, et les prix ne sont pas vraiment cohérents. mais ne jettons pas la pierre aux skiffeurs, car c'est à priori une tendance de marché, quand je vois qu'un simple laser dans les n°200 000 qui peut régater c'est 4000€ maintenant....oups.

29er n°2044
The following user(s) said Thank You: Alexandre 38

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
1 year 9 hours ago #200373 by Alexandre 38

Bonjour A tous,

Je fais partie des nouveaux venus dan l'univers du skiff, ayant acheté mon 29er il y a un an et demi seulement. Pourtant, je sens dèjà le décalage.

Je navigue avec mon fils de 15 ans, et honnêtement on est super contents. Mais pour reprendre les différents ressentis :
- quand mon fils dit à ses copains qu'il fait du skiff, bah, ça n'intéresse pas vraiment sa classe d'âge. Les ados dans notre coin ne jurent que par le laser pour les expérimentés, ou l'open bic pour les autres. En équipage, le 420 garde les faveurs, le reste en cata.
- nous participons à quelques régates régionales intersérie en été et la première tache et souvent d'expliquer à l'organisateur de la régate que OUI on peut s'inscrire et que Oui on a rating FFV, il faut juste chercher dans les papiers....... le constat est souvent  que nous sommes considérés comme "exotiques".
- le marché de l'occasion est vraiment bizarre, tout ;ce qui concerne le skiff ( et aussi un peu certains dériveurs traditionnels) est devenu cher. Je cherche une jeu de voile d'occasion depuis quelques mois, et les rares que j'ai trouvé sont à des prix déraisonnables par rapport au neuf. le dernier exemple : une grande voile dite "utilisée une 10aine de fois", avec un début de déchirure sur un fourreau de latte mais facilement réparable.....800€. c'est pas raisonnable à mon avis.
- je cherche également un skiff solitaire en supplément de notre 29er. Bah pas simple non plus. Assez peu d'offre, et les prix ne sont pas vraiment cohérents. mais ne jettons pas la pierre aux skiffeurs, car c'est à priori une tendance de marché, quand je vois qu'un simple laser dans les n°200 000 qui peut régater c'est 4000€ maintenant....oups.

Hors sujet , en OFF => 2 RS 100 en 8.4 à vendre en ce moment à proximité... C'est assez rare et les deux sont de beaux bateaux  

"On ne perds jamais- Soit nous gagnons, soit nous apprenons ..." N.Mandela
-'Iaorana' RS 500 Mylar #1093 / 'WHYTE' RS 800 #1228 / 'Sissancatre' Musto-Skiff #604 / 'Rodéo-Clowns' RS 800 #1101

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
1 year 6 hours ago - 1 year 6 hours ago #200374 by ggc

Bonjour A tous,

Je fais partie des nouveaux venus dan l'univers du skiff, ayant acheté mon 29er il y a un an et demi seulement. Pourtant, je sens dèjà le décalage.

Je navigue avec mon fils de 15 ans, et honnêtement on est super contents. Mais pour reprendre les différents ressentis :
- quand mon fils dit à ses copains qu'il fait du skiff, bah, ça n'intéresse pas vraiment sa classe d'âge. Les ados dans notre coin ne jurent que par le laser pour les expérimentés, ou l'open bic pour les autres. En équipage, le 420 garde les faveurs, le reste en cata.
- nous participons à quelques régates régionales intersérie en été et la première tache et souvent d'expliquer à l'organisateur de la régate que OUI on peut s'inscrire et que Oui on a rating FFV, il faut juste chercher dans les papiers....... le constat est souvent  que nous sommes considérés comme "exotiques".


 
Je suis tout à fait d'accord avec toi, nous vivons la même chose dans mon club. 10 lasers se sont déplacés à la Rochelle dont 2 des gars présents naviguent normalement sur un 4000 qu'ils possèdent (c'était mon 1er 4000 qui leur à été vendu 800€ ce qui leur a permis d'acheter un jeu de voiles neuf)...cherchez l'erreur. D'ailleurs dans mon club comme tout tourne autour de la pratique Open + Laser avec des petits ronds, nos skiffs n'y ont plus leur bonheur donc nous évitons d'y participer...nous nous tirons la bourre entre nous en navigation libre car des forty au milieu des Open et des Laser, ça peut faire des dégats. De toute manière, des bateaux rapides au milieu de bateaux plus lents ce n'est pas idéal, mais je ne vais pas changé mon bateau pour un plus lent histoire d'avoir un meilleur rating, ni mes amis.
Pour tes achats, il faut t'orienter vers les pôles France où les prix des voiles sont relativement bas en rapport avec la qualité. Mon dernier achat un foc en très bon état + un spi quasiment neuf dernier modèle pour 600€. Alain vient d'acheter 2 spis 49er pour 500€ (prix 2000€ environ le spi).

Team Papy's Forty member
Last edit: 1 year 6 hours ago by ggc.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
1 year 53 minutes ago #200376 by Philippe G
Un jeu de voile de 700 2000 €
Un mât plus de 3000. €
Une remorque de route avec mao 2000 €

Un bateau en état à 3000 € ben c'est pas cher

rs 700 - rs 200
The following user(s) said Thank You: ggc

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
11 months 4 weeks ago - 11 months 4 weeks ago #200377 by Tosamdy
Une autre chose qu'il ne faut pas oublier, c'est l'inflation...
Depuis 1 ou 2 ans, les prix ne font que flamber, il n'y qu'a voir votre charriot de course, dans le nautisme, c'est encore pire...

J'ai revendu pas mal de matos de mon habitable que j'ai revendu, dont un radar que j'ai acheté il y a 10 ans neuf à 1250€, je l'ai mis sur LBC à 1000€, 3 heures après avoir mis l'annonce, j'ai eu 4 personnes qui le voulaient, je l'ai vendu au 1er qui m'a contacté, j'en ai même eu un, qui me proposez plus.
J'ai regardé en neuf, aujourd'hui, le même radar en neuf est à 2500€, je comprend donc pourquoi, je l'ai vendu aussi vite...

Puis, j'ai un très bon copain qui tient une voilerie, est les prix des tissus monte presque tous les mois et arrive a des prix ridicules, ce qui va sans doute faire flamber les prix des bateaux neufs...

Et enfin, je travail dans l'automobile, même là, j'ai vu des clients vendre leurs voiture récente plus cher que ce qu'il l'avait payé..

C'est une période compliqué...

Il y a aussi l'état du bateau qui compte, surtout lorsqu'il a de l'age.
Parfois un bateau de plus de 20 ans est en meilleurs état qu'un bateau de 10 ans...
 

Nouveau en Sckiff avec Buzz
Sinon, planche a voile, wingfoil et char a voile
Last edit: 11 months 4 weeks ago by Tosamdy.
The following user(s) said Thank You: Alexandre 38

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
11 months 4 weeks ago - 11 months 4 weeks ago #200381 by cadre
  voilà ce qui intéresse les jeunes: voler sur des bateaux qu'on leur prête 
Last edit: 11 months 4 weeks ago by cadre.
The following user(s) said Thank You: ggc

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
11 months 4 weeks ago - 11 months 4 weeks ago #200382 by ggc
Et qui se font doubler par le team Papy's forty sans spi....sans difficulté

Team Papy's Forty member
Last edit: 11 months 4 weeks ago by ggc.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
11 months 4 weeks ago - 11 months 4 weeks ago #200383 by ggc

  voilà ce qui intéresse les jeunes: voler sur des bateaux qu'on leur prête 
Et surtout facile d'utilisation... nous en avons un au club.

Team Papy's Forty member
Last edit: 11 months 4 weeks ago by ggc.

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
11 months 4 weeks ago #200384 by Alexandre 38

 voilà ce qui intéresse les jeunes: voler sur des bateaux qu'on leur prête 

Oui pour la notion du foiler et des nouvelles techniques de glisse , incontournable.
Dans ce cas la notion de prêt ou mise à disposition est obligatoire car le budget est haut. C'est d'ailleurs pour cela que nombreux jeunes poursuivent en Kite-foil ou wing-foil ( logistique less , low-budget). Ca rejoint le besoin de programmes de co-financements fédéraux via les régions et départements pour aider les clubs à investir vers ces supports. A mon sens, il n'existe pas de fabricant mécènes.

Si les institutions visent juste et vers le bon support ( pas gagné), les jeunes d'aujourd'hui seront les pratiquants de demain . C'est valable pour le Skiff 29er après 15 ans, comme pour le Nacra 15, comme pour les supports à foil...

En attendant , il est temps de stopper les blabla et d'aller naviguer et s'inscrire aux évènements CONCRETS ,proposés bénévolement par la communauté BreizSkiff !... Vivre et pratiquer au présent c'est possible , tant que ca existe !

"On ne perds jamais- Soit nous gagnons, soit nous apprenons ..." N.Mandela
-'Iaorana' RS 500 Mylar #1093 / 'WHYTE' RS 800 #1228 / 'Sissancatre' Musto-Skiff #604 / 'Rodéo-Clowns' RS 800 #1101

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
11 months 4 weeks ago #200387 by Fréd

En attendant , il est temps de stopper les blabla et d'aller naviguer et s'inscrire aux évènements CONCRETS ,proposés bénévolement par la communauté BreizSkiff !
The MOST les 17 et 18 juin !
Saint-Suliac les 1er et 2 juillet !

Fréd
Le nouveau Croc' est arrivé, vraiment heureux de retrouver tout le monde sur l'eau !
The following user(s) said Thank You: Alexandre 38

Please Log in or Create an account to join the conversation.

More
11 months 2 weeks ago #200417 by lemott

Contrairement à la pratique en Grande-Bretagne, en France quasiment personne n'achète du neuf.
Il est donc indispensable qu'il y ait de bonnes occasions à prix correct sur le marché pour garder un peu d'activité de voile légère.
Ces occasions se trouvaient heureusement en GB où les gens avaient l'honneur de vendre avec une décote correcte.

Donc des occasions avec un bon rapport qualité-prix sont arrivé en France et tout pourrait bien marcher s'ils continueraient à circuler à prix correct.

Mais dès que ces occasions rechangent de main en France tout se déséquilibre.

L' Anglais a accepté une décote pour avoir utilisé le bateau.

Quand ce même bateau est remis en vente en France après quelques années, le prix affiché est presque toujours égal ou supérieur au prix d'achat, de quoi décourager tout jeune qui veut s'engager dans la classe.

Ceci n'est pas sérieux, ou on navigue en skiff pour le plaisir ou on est vendeur d'occasions.

Si je vois qu'un bateau que j'ai acheté à Weymouth en 2011 pour 2200 GBP et revendu à perte raisonnable 4 ans plus tard est après avoir changé 2 ou 3 fois de main est mis-à-prix en 2023 à 2900 Euros  je comprends pourquoi ca foire.

Autre exemple: un des tout premiers 700 est proposé à l'age de 22 ans à 40% du prix neuf,

Pourquoi ne pas afficher un prix honnête: 10 à 15 % de décote par année d' utilisation.

Le marché d' occasion fonctionnerait et serait de nouveau alimenté par des importations.





 
Coucou André,
l'offre et la demande sur les îles britanniques ont des avantages. Exploitons-les (soit les avantages soit les Brits ou les deux)!

Sur les errances de prix en France rien ne m'étonne: depuis les années 80 jusqu'à nos jours je constate que des classiques 420/470 des années 60 que l'on donne en cadeau ou que l'on vend à 100€ avec voilure complète en Allemagne se vendent à prix d'or en France. Une sorte de "prix de base"  6 à 7 fois plus élevé.

On est loin du Nutzwert, que peut avoir une vieille caravane avec ct par exemple.

Pourquoi ce déséquilibre ne devrait-il pas toucher le monde du skiff?

Pour résumer comme Alex: Voilons, voilons!!!!!!!!!!!!!!

Bibis Andreas

 
The following user(s) said Thank You: Alexandre 38

Please Log in or Create an account to join the conversation.

Powered by Kunena Forum