Le Défi Areva fait grincer des dents  

il y a 19 ans 10 mois #4931 par kicrea
Vendredi 18 janvier 2002 - www.sport.fr-
Les débuts du Défi Areva sont heurtés. Le défi français pour la Coupe de l'America est au milieu d'une polémique.


Selon Christian Guyonvarc'h, maire-adjoint de Lorient (base nautique du défi), le parrainage du voilier par la holding du nucléaire Areva "vise à imposer des centrales nucléaires aux Bretons".


Le maire-adjoint de Lorient n'est pas le seul à montrer du doigt le groupe Areva (qui apporte 15 millions d'euros au défi français). Le président de la Confédération maritime, Alain Malardé, estime, dans une lettre ouverte à l'ambassadeur de Nouvelle-Zélande, que "la promotion du nucléaire sur le littoral néo-zélandais" est "totalement indigne pour un peuple marqué par les essais nucléaires français".


A l'approche du début de la compétition (la Coupe Louis Vuitton doit débuter le 1er octobre 2002), le débat ne devrait pas manquer de s'intensifier.


///////
Bon c'est clair que voile+nucléaire fallais oser, mais de toute facon en france on as plus le droit aux pubs de tabac ni d'alcool, or ces eux qui ont le fric....Perso j'ai vue des marlboro championnes du monde de F1 pendant 10ans, et pourtant je fume pas...alors nucléaire ? humm

Nico

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cédric F
  • Portrait de Cédric F
  • Absent
  • Breizhskiff Project
  • Breizhskiff Project
Plus d'informations
il y a 19 ans 10 mois #4932 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Re: Le Défi Areva fait grincer des dents  
Si les gens de la mairie de Lorient grincent tant des dents, je propose que le défi aille s'installer dans une autre ville. Connaissant bien la ville de Lorient, je trouve que ce serait dommage, que pour des considérations idéoligues dépassées, de ne pas mettre en valeur les infrastructures dont elle dispose et qui, suite au redéploiement de la DCN sont inutilisées. Car même si le défin occupe l'ancienne base des sous marins, la rive droite du Scorf pourrait faire un magnifique terrain pour les activités nautiques... surtout si...
Imaginons un jour que la France ramène la coupe de l'América, je suis persuadé que la mairie de lorient et ses habitants seraient heureux d'accueillir la coupe de l'américa qui en terme de publicité a été en 1998 le deuxième événement sportif après la coupe du monde football.
Doit on enfin rappeler qu'Areva est une entreprise de nucléaire civile et non pas militaire et qu'elle n'a rien à voir avec les errements militaires ou de barbouzards en Nouvelle-Zélande (l'histoire du Rainbow warrior) orchestrés par le pouvoir politique de l'époque qui ont le rappelera au passage était du même bord que les gens à la tête de la mairie de Lorient.
Doit-on rappeler enfin que le débat est dépassé : 80 % de notre éléctricité est d'origine nucléaire et elle ne pollue pas. Les risques d'accident nucléaire sont moins importants que de voir un pétrolier déverser ses cuves de pétrole sur nos côtes.
Doit-on (comme toujours en France) critiquer les initiatives de ceux qui prennent des risques pour investir sur un défi sportif ô combien difficile. Ah ces Français !
A bon entendeur salut !

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.142 secondes