Naviguer en demi-lune

  • lemott
  • Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Pas mal, tu arrives à empanner
  • Pas mal, tu arrives à empanner
Plus d'informations
il y a 7 mois 3 semaines - il y a 7 mois 3 semaines #191204 par lemott
Naviguer en demi-lune a été créé par lemott
La réplique de la demi-lune, navire de Hudson, navigue..................
Y a-t--il des skiffeurs qui se sont déjà aventurés ...............dans cette aventure???

www.halvemaenhoorn.nl/de/data-zeiltochten/

Je connais bien Sneek pour sa semaine de Sneek, mais serais intéressé par des infos sur Hoorn
................... et si possible sur la navigation avec ce fameux trois-mâts. (J'avoue que cela ne fait que qq années que c'est exploité).

Au moins cela vous donnera une idée pour vos prochaines vacances.
Pour les bricoleurs d'hiver: J'ai les plans de la maquette.
Dernière édition: il y a 7 mois 3 semaines par lemott.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry
  • Portrait de Thierry
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Skiffeur virtuel
Plus d'informations
il y a 7 mois 3 semaines #191207 par Thierry
Réponse de Thierry sur le sujet Naviguer en demi-lune
Sur ce type de bateau (3 mats carrés) non, mais sur La Recouvrance oui, une réplique d'Aviso escorteur du XVIII, entre Brest et Dunkerque.
larecouvrance.com/
Trés chouette navigation sur un bateau rapide pour l'époque, les 10Nds ne sont pas rares sur ce type de bateau destinés à apporter les ordres entre les escadres....

Lyman N°55055 - 1958
Guépard N°114 - 2012
Site Web: www.tgmp-architectes.fr
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lemott

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lemott
  • Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Pas mal, tu arrives à empanner
  • Pas mal, tu arrives à empanner
Plus d'informations
il y a 7 mois 3 semaines #191214 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet Naviguer en demi-lune

Thierry écrit: Sur ce type de bateau (3 mats carrés) non, mais sur La Recouvrance oui, une réplique d'Aviso escorteur du XVIII, entre Brest et Dunkerque.
larecouvrance.com/
Trés chouette navigation sur un bateau rapide pour l'époque, les 10Nds ne sont pas rares sur ce type de bateau destinés à apporter les ordres entre les escadres....


Chouette!

La demi-lune c'est plutôt le niveau de construction de la fin du XVIième siècle, mais il paraît que ça ne marche pas mal.

Si tu cherches encore plus vieux, tu peux venir à Lübeck, c'est le XVième carrément.

hanseschiff-luebeck.de/startseite/

Mon fils s'occupe actuellement de l'entretien (peinture du mât). Belle vue de là-haut ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 mois 3 semaines #191216 par André Friederich
Réponse de André Friederich sur le sujet Naviguer en demi-lune
la " flotte brune " néerlandaise, assez peu connue en France

environ 500 vieux gréements du petit bateau a fonds plat au 4 mats, presque tous avec dérives latérales, tous en parfait état naviguant toute l année pour la plupart en charter avec équipage

puis un circuit de régate ou chaque ville portuaire a un bateau qui porte son drapeau en régate

Un patrimoine de voile vivant sans comparable au monde

en Waddensee il n est pas rare de rencontrer en une seule journéé de navigation une centaine de vieux gréements sous voiles

en France on peut compter les bateaux restants et actifs de cette taille sur les doigts d une main

L Allemagne et les Pays Baltiques ont fait un peu mieux que la France qui avait le plus grand patrimoine mais en a laissé pourri 99%.

Mais aucun autre pays n a su conserver un nombre et une variété représentative de la flotte marchande sous voiles comme l a fait les Pays Bas pour la période de environ 1870 à la premiere guerre mondiale.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cédric F, Thierry, RStosec, PS85, Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lemott
  • Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Pas mal, tu arrives à empanner
  • Pas mal, tu arrives à empanner
Plus d'informations
il y a 7 mois 3 semaines #191265 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet Naviguer en demi-lune

André Friederich écrit: la " flotte brune " néerlandaise, assez peu connue en France

environ 500 vieux gréements du petit bateau a fonds plat au 4 mats, presque tous avec dérives latérales, tous en parfait état naviguant toute l année pour la plupart en charter avec équipage

puis un circuit de régate ou chaque ville portuaire a un bateau qui porte son drapeau en régate

Un patrimoine de voile vivant sans comparable au monde

en Waddensee il n est pas rare de rencontrer en une seule journéé de navigation une centaine de vieux gréements sous voiles

en France on peut compter les bateaux restants et actifs de cette taille sur les doigts d une main

L Allemagne et les Pays Baltiques ont fait un peu mieux que la France qui avait le plus grand patrimoine mais en a laissé pourri 99%.

Mais aucun autre pays n a su conserver un nombre et une variété représentative de la flotte marchande sous voiles comme l a fait les Pays Bas pour la période de environ 1870 à la premiere guerre mondiale.


AAAAAAAh du french bashing, 3 remerciements................ :cheer:
Merci pour le compliment pour l'Allemagne mais ce n'est comparable avec les Pays-Bas. C'est le paradis du Plattboden.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 mois 2 semaines #191266 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Naviguer en demi-lune

lemott écrit:

André Friederich écrit: la " flotte brune " néerlandaise, assez peu connue en France

environ 500 vieux gréements du petit bateau a fonds plat au 4 mats, presque tous avec dérives latérales, tous en parfait état naviguant toute l année pour la plupart en charter avec équipage

puis un circuit de régate ou chaque ville portuaire a un bateau qui porte son drapeau en régate

Un patrimoine de voile vivant sans comparable au monde

en Waddensee il n est pas rare de rencontrer en une seule journéé de navigation une centaine de vieux gréements sous voiles

en France on peut compter les bateaux restants et actifs de cette taille sur les doigts d une main

L Allemagne et les Pays Baltiques ont fait un peu mieux que la France qui avait le plus grand patrimoine mais en a laissé pourri 99%.

Mais aucun autre pays n a su conserver un nombre et une variété représentative de la flotte marchande sous voiles comme l a fait les Pays Bas pour la période de environ 1870 à la premiere guerre mondiale.


AAAAAAAh du french bashing, 3 remerciements................ :cheer:
Merci pour le compliment pour l'Allemagne mais ce n'est comparable avec les Pays-Bas. C'est le paradis du Plattboden.


Du french bashing mérité tant la France a effectivement laissé pourrir son patrimoine maritime (notamment les navires marchands) du 19eme/20eme siècle. Pour les Pays Bas c'est vrai que c'est assez extraordinaire ce que ce pays a fait.
Pour l'Allemagne, je ne sais pas ce qu'il en est de la conservation du patrimoine maritime, mais (à lire au second degré) depuis qu'un empereur, Guillaume II, avait décrété que l'avenir de son pays était sur l'eau à la fin de 19eme, on a en France quelques belles illustrations de ce patrimoine encore vivant. Je pense à ces quelques belles constructions en béton bien solides (Deutsche Qualität) qui longtemps après avoir hébergé des sous-marins de la kriegsmarine hébergent parfois le fleurons de la marine de course au large française comme à Lorient:P

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 mois 2 semaines #191311 par André Friederich
Réponse de André Friederich sur le sujet Naviguer en demi-lune
Aussi au second degré

Je ne suis pas sûr si la présence allemande cimentée sur les côtes belges et francaises pour encore quelques siècles a ses origines dans cette grave erreur d appréciation de Guillaume II, illusion qui n a tenu que pendant une petite nav de Wilhelmshafen au Skagerrak pour après se cacher pendant 2 ans et aujourd hui faire le bonheur des plongeurs d épaves à Scapa Flow

Ma remarque ciblait la période de la fin de la navigation marchande à la voile dont il ne reste si peu en Europe sauf aux Pays Bas ce qui m intrigue car je ne comprends pas bien pourquoi ailleurs tout a disparu.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.135 secondes