Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

Plus d'informations
il y a 1 semaine 6 jours #188722 par ajuignet
Réponse de ajuignet sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Hello,

Andrew explique comment solutionner le problème dans la video suivante:


Aller directement à la minute 14

Alex

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 6 jours - il y a 1 semaine 6 jours #188725 par Nicoctopus
Réponse de Nicoctopus sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Grosse session de demo à Brest avec plus d'une trentaine de testeur (fusible pou certain)
Deux jours à 20 noeuds avec 28 noeuds dans les rafales, c'était sportif pour les encadrants des écoles de voiles.

Vendredi moins fort avec 8 à 14 noeuds en rafale. C'est le moment qu'avait choisi deux breizhskiffeurs pour tester le vol.
Félicitations à eux deux et merci pour la bonne humeur. Je n'ai que deux petites vidéos souvenirs... faudra revenir !

-




-




Chris29 écrit: Ce matin on a essayé un UFO à Brest et c’était très sympa :

- au début pas beaucoup de vent (8 petits nœuds). Difficile de décoller dans ces conditions même si on sent que ça a envie et que ça pourrait le faire. Par contre aucun problème pour naviguer en mode archimédien y compris pour remonter au vent.

- après dans un peu plus de vent (12 nœuds voire un peu plus), ça décolle tout seul. Le problème est d’arriver à rester en l’air : quand la coque sous le vent décolle, le bateau gîte immédiatement et retombe. Quand enfin le bateau est en l’air, la vitesse augmentant, si on ne borde pas en même temps que le vent apparent refuse ça contre-gite et ça retombe. Et si ça monte trop haut, le foil décroche brusquement et c’est le pitchpole ! … avec quelques belles gamelles dans l’eau froide.

Bref tout est question d’anticipation dans la régulation écoute / barre / rappel, donc d’apprentissage. C’est un peu similaire à l’apprentissage du skiff au début, donc rien d’insurmontable et puis ça reste très ludique, et très gratifiant quand on y arrive avec le chuintment du foil…
Après dessalage le bateau est très facile à redresser : pas besoin de se fatiguer à grimper sur une dérive (il n’y en a pas), il suffit de tirer sur une petite poignée sous le bateau et ça se redresse tout seul. L’accastillage est on ne peut plus simple : une écoute, un cuningham et c’est tout, pas de quoi passer du temps à bricoler ni se ruiner en poulies et bouts. Et les mises à l’eau sont simplifiées par le foil qui une fois remonté est complètement protégé entre les coques.

Merci beaucoup à Nicolas d’avoir organisé ces essais qui nous ont permis de découvrir l’UFO. En espérant en voir bientôt sur les régates Breizhskiff ou autres circuits !

Dernière édition: il y a 1 semaine 6 jours par Nicoctopus. Raison: Ajout video impossible
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alexandre 38, Chris29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 3 jours - il y a 1 semaine 3 jours #188763 par ajuignet
Réponse de ajuignet sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Pour les Waszpistes, voici la différence entre le cruiser foil (le petit) et le nouveau foil de la classe (le grand).

On parle d'environ 15 cm de plus, reste à savoir ce que ça donne sur l'eau.

Avec le cruiser foil et 100Kg, il faut compter 9-10 noeuds pour pouvoir voler.

Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 1 semaine 3 jours par ajuignet.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 3 jours - il y a 1 semaine 3 jours #188772 par André Friederich
Réponse de André Friederich sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Mettre le Cruiser foil sur le vertical standard et avec le rudder foil standard était encore a peu près raisonnable

Le nouveau foil crée des problèmes de surcharge sur l assemblage, il y a déjà des boulons qui ont lâché et malgré des tolérances d assemblage plus serrées l emboitage souffre.

Puis ils sont supprimé l assemblage vissé pushrod-foil, maintenant le filetage inférieur du pushrod se pose dans une cuvette dans le flap, pas très high tech.
Ca fonctionne mais après quelques nav plus de retour vers les 2 autres foils sans acheter un nouveau pushrod car le filetage est écrasé

Puis le comportement du bateau change.
Avec le petit foil tout était équilibré.
Avec le Cruiser foil on sentait déjà un déséquilibre.
Le nouveau foil, plus de portance et encore plus de drag déséquilibre tout.
Il aurait fallu changer de section et de vertical au lieu d alonger le foil, mais ca aurait été trop cher.
Surtout dans de l air le systeme de reglage de hauteur n est plus assez réactif

Au lac de Garde il y a 3 semaines, le matin dans beaucoup de vent et vagues avec le nouveau foil le bateau n était plus maitrisable, j ai remis le tout petit foil et ca allait beaucoup mieux.

Par contre la portance est effectivement beaucoup meilleure, pour moi décollage à 6 noeuds de vitesse du bateau au lieu de 8 avec le Cruiser foil.
Ca devrait rester un foil de petit temps
Dernière édition: il y a 1 semaine 3 jours par André Friederich.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 3 jours #188774 par erriep
Réponse de erriep sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Intéressant ce retour! Je n'ai pas encore d'avis car je n'ai pas encore le mien! J'ai juste un apriori positif!

Les Waszp Games étaient plutôt ventés, et il n'y a pas eu de retours négatifs à ma connaissance. Les réglages doivent nécessairement changer: as-tu essayé de changer coté "excentrique"/ bielle de baguette?
Pour l'encastrement, il est conseillé de faire un moulage époxy. Apparemment, ce moulage permet de bien répartir la charge et l'ensemble reste démontable. C'est juste un peu pénible à faire la première fois.

André, viens tu au National à Loctudy début mai? On devrait être une bonne douzaine de Waszp? Dis moi si tu as besoin d'hébergement. On peut aussi covoiturer à partir de la région parisienne.

Voltige Waszp 2158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 1 jour #188784 par André Friederich
Réponse de André Friederich sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Pour Loctudy merci pour ta proposition, c est très sympa.
J aurais vraiment aimé pouvoir venir mais mon WASZP est au Lac de Garde.
Puis toute l équipe du Luxembourg a booké un entrainement RS800 chez Minorca Sailing la semaine du 08 mai. et je ne peux pas me libérer plus longtemps.

Je n ai pas encore eu le temps d essayer de changer le réglage de l excentricité du levier.

Avec le gros foil il faudra réduire l amplitude donc moins d excentricité, c est sur que ce sera mieux mais ca doit se faire a terre et ca prendra du temps pour trouver le bon réglage.

Mon problème était plutot que le want ne reduisait pas assez rapidement la portance dans des vagues courtes et le foil sortait de l eau dans le creux de vague si je n arrivais pas a reduire la pression assez vite avec l ecoute.
Il faudrait peut etre jouer sur la longueur du palpeur et sur la force de l elastic en changeant de taille de foil.

J ai l impression que pour un poids lourd comme moi le cruiser foil est le meilleur compromis. Ca a presque doublé mon temps sur foil vis a vis du petit qui était manifestement trop petit pour mon poids

Ce que je trouve un peu dommage c est que pour des raisons de monotypie ils imposent le grand foil. Une règle de poids limite de barreur pour le choix possible du foil en régate aurait pu être envisageable.

La qualité d usinage de l assemblage entre mon vertical et le nouveau big foil est parfait, pas de jeu, donc peu d utilité de mettre de la résine. Avec un vertical qui a beaucoup d heures de nav ca doit etre autrement. L inquietude porte surtout sur le boulon Inox

La classe WASZP allemande avait organisé un entrainement au Wittensee près de Kiel en automne avec le coach Andreas John.
Il y avait peu de vent, autour de 8 noeuds
Andreas a concentre tout le weekend aux techniques de décollage petit temps
Tout le monde y a fait de gros progrès.
Plus d un noeud et demi de vitesse bateau en moins pour décoller juste par un weekend coaching.
A mon niveau de débutant, il me reste encore du potentiel de progresser sans agrandir le foil a l infini
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: erriep

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 1.049 secondes