Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines #187668 par gilles29
Réponse de gilles29 sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Est-ce que parmi les utilisateurs de WASZP vous avez déjà rencontré des problèmes de ventilation du mat vertical de foil, puis de cavitation du foil principal?
(je sais que cela existait déjà sur les MOTH). L'UFO y semble sensible dans certaines conditions de vent et de navigation. Je crois savoir qu'il existe des solutions mécaniques plus ou moins compliquées à mettre en oeuvre, mais ce qui m'intéresse davantage, c'est le comportement que le barreur doit avoir pour contrecarrer à temps les effets néfastes sur la conduite du bateau.

D-One N° 58 ISO N° 945 UFO N° 95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines - il y a 2 mois 2 semaines #187673 par f9710
Réponse de f9710 sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
En planche à voile on appelle ça " Spin out ", abattre reduit la différence entre pression et dépression de part et d'autre de l'aileron et permet de faire recoller les flux
Ça peut venir de plusieurs facteurs :
Trop de près
Mauvais état de l'aileron ou foil
Algues
...

Fireball GUINDE340 F9710 / RS7OO FRA983 / Et divers kitesurfs et planches
Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par f9710.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines #187674 par erriep
Réponse de erriep sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Sur le Waszp, lorsque la température de l'eau est froide (8-14°C), des bulles d'oxygène apparaissent sur le safran, voir video à 1min59. :

Ils préconisent (pour le safran) de donner des coups de barre pour prévenir la ventilation.

Alors cavitation (= les bulles apparaissent à cause de la trop grande dépression) ou ventilation (= la bulle est générée par l'air qui descend dans l'eau et s'invite dans l'écoulement)?.

Sur les moth à foil des temps héroïques, les palpeurs étaient sans spatules: la trainée dans l'eau de la tige perturbait l'écoulement sur le foil et faisait apparaître aussi de la ventilation. Peut être est ce un phénomène similaire sur l'UFO ?


Je me suis demandé s'il s'agit de la ventilation ou de la cavitation:
Sur la vidéo, ils écrivent "sucked down", donc plutôt de la ventilation. D'ailleurs, si on lit le schéma de cavitation de wikipedia:
fr.wikipedia.org/wiki/Cavitation
A même valeur de pression, la baisse de température devrait limiter le risque de cavitation (la frontière liquide-> vapeur est plus basse), hors c'est l'inverse qu'on constate: sur les mers chaudes, il n'y a pas de bulle, dès qu'il fait un peu froid, il y a des bulles.
Je pencherai donc pour la ventilation.

La cavitation apparaît autour de 50 nœuds pour les foils "classiques" comme les nôtres.

Et concrètement, que faire? à part les coups de barre?

Sur les moth, je crois que certains poncent les foils à des grains différents suivant la température. de l'eau.

Voltige Waszp 2158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines - il y a 2 mois 2 semaines #187677 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

Jerem écrit: C'est pas forcement le "foil" qui a amené cette course à l'armement, regarde en IRC, c'est bien plus onéreux, en plus ridicule car on ne parle même plus de l'équipage mais du bateau vainqueur. Tout à fait d'accord, bien que je ne sache pas ce que c'est un IRC, ce ne sont pas les petits bateaux télécommandés, non ;)
Je voulais juste souligner qu'il n y a pas eu de course à l'armenent au sein de la classe moth (archimédien), mais un combat d'idées.
Je rejoins ton avis sur la professionnalisation du Moth (qui ne touche qu'une minorité qui veut se faire remarquer pour justifier une accession ou une poursuite sur d'autres support prestigieux comme les AC) qui est bien pire que l'olympisme.
Bingo pour le dire avec Frank Drebbin B)
Au moins en 470, tu fais un chèque de 25000€ à Mackay, et tu reçois un bateau identique a celui du champion du monde...
C'est cher payé pour un pot de yaourt, je trouve. Vaut mieux investir chez Frank Roy pour se procurer un vrai tradi moderne.
Je ne sais pas si c'est une attitude suicidaire de la part de cette classe. Pour l'instant ça fonctionne...
Je me suis mal exprimé, je voulais dire qu'à long terme, il n'y aura plus d'amateurs :sick: et par la suite plus d'amateurs :kiss: la classe ne disparaîtra pas, mais subira une sorte d'amateuricide galopant
Mais mon avis et qu'il va falloir réguler les classements avec un rating et/ou allégeance d'age des bateaux afin d'être équitable.
Oublie! Il y a eu essai en phase de transition lowrider/foil avec des rounds pour les dépassés (la dernière génération des Lowrider), mais ce fût vite abandonnée. Ils ne se sont plus déplacés après la stabilisation (à comprendre dans les deux sens) des machines volantes. Jadis en pure lowrider, l'évolution était plus lente encore, donc tu pouvais toujours doubler un nouveau concept nageant avec un vieux tank debout :P
On revient à de l'inter-série au sein même de la famille Moth...
D'où l'idée du Bladerider et du Waszp (le premier ayant eu moins de succès que le deuxième n'a de consonnes ;) ) et la scission malheureuse des Europe et la très bonne initiative actuelle des Lowrider en Angleterre. Ils naviguant avec ce qui s'est fait de mieux en solitaire archimédien et c'est valable pour toutes les époques (Magnum 8, Axeman 4, Hungry Tiger/Duvoisin III/ Axeman 6)

Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par lemott.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Philippe G

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines #187678 par Jerem
Réponse de Jerem sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
D'ailleurs, ca va comment un moth lowrider comparé a un MPS ou un RS700 ?
Tu aurais quelques photos des dernières evolutions ?
Ils avaient un safran T foil comme les I14 ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 2 semaines - il y a 2 mois 1 semaine #187679 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

Jerem écrit: D'ailleurs, ca va comment un moth lowrider comparé a un MPS ou un RS700 ?
ça marche plus en mode planche à voile, et à la fin, avec le tout carbone (depuis 1992/93 voir le Webster-Axe de la vidéo) assez facilement (33kg debout en 1998) waterstart possible
Tu aurais quelques photos des dernières evolutions ?
les références sont: Hungry Tiger/Duvoisin III/ Axeman 6 des années 1995-2000
Ils ont changé le site allemand, mais normalement c'était là
www.imoth.de/historische_Designs-1-24.htm
Pour se rincer l'oeil:


Ils avaient un safran T foil comme les I14 ?
A 3min 13 in the video. Ils en sont les inventeurs, depuis le Magnum 9 (ailerons sur la coque au début). Et les i14 l'ont lâchement :kiss: très tardivement (le nose-diving apparait chez eux bien plus tard) copié.

Dernière édition: il y a 2 mois 1 semaine par lemott.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 1 semaine #187688 par La Marmotte
Réponse de La Marmotte sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
David et son little wing ont beaucoup participé aux régates BSP ;)

geek; RS 400 970 with a purple Hull !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lemott

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 1 semaine - il y a 2 mois 1 semaine #187689 par Jerem
Réponse de Jerem sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
J'aime bien l'engin !
En temps réel, ça naviguait avec quels autres bateaux ? Le rating BSP le donne plus lent qu'un 470 ou RS600 autour des bouées...
Dernière édition: il y a 2 mois 1 semaine par Jerem.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 1 semaine #187690 par erriep
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lemott

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 1 semaine #187696 par Jerem
Réponse de Jerem sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Ah ouai vitesse d'un 420... C'est quoi qui limite la vitesse de cet engin ? Sa longueur à la flottaison ? Sa surface mouillée est ridicule, et son rapport poids puissance est plutôt bon... je m'attendais a plus veloce...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gilles
  • Portrait de gilles
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 2 mois 1 semaine #187697 par gilles
Réponse de gilles sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
De mémoire, pour avoir vu naviguer David, ça trainait un paquet de flotte...
Il fallait vraiment de l'air pour que ça décolle.

presque aussi étroit à la flottaison mais beaucoup plus long (17 pieds) un IC va bien plus vite...il ne traîne rien.

IC10 HELLS BELLS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 1 semaine #187698 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

Jerem écrit: Ah ouai vitesse d'un 420... C'est quoi qui limite la vitesse de cet engin ? Sa longueur à la flottaison ? Sa surface mouillée est ridicule, et son rapport poids puissance est plutôt bon... je m'attendais a plus veloce...


Rien ne limite la vitesse de l'engin, sauf la maladresse du pilote. ;)
Je voulais BTW (je l'avoue, très maladroitement) exprimer que pour un moth d'un tel calibre, un 420 en marche peut servir de bouée. :whistle:
J'ai du mal avec les ratings. En Allemagne, en Yardstick, je suis avantagé avec un moth inter lowrider large listé à 113 (le Laser Std. aussi à 113) un 420 à 115, un 470 à 103, un 505 à 97.
La vérité serait environ à 108 ou 106 avec le Webster en question, peut-être 103 la dernière génération (Hungry Tiger).
Après, il entre en jeu l'imcomparabilité du comparable, cela rempli des milliers de pages de ce forum.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • flebas
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 2 mois 1 semaine #187706 par flebas
Réponse de flebas sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

Jerem écrit: Ah ouai vitesse d'un 420... C'est quoi qui limite la vitesse de cet engin ? Sa longueur à la flottaison ? Sa surface mouillée est ridicule, et son rapport poids puissance est plutôt bon... je m'attendais a plus veloce...

En plus de longueur à la flottaison réduite, il est un peu court pour ne pas subir les vagues, et part au planing difficilement (s'il part) en raison de l'absence de portance dynamique de la coque.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 1 semaine #187713 par PS85
Réponse de PS85 sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
il ressemble étrangement à un RS 300:)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 1 semaine #187714 par Jerem
Réponse de Jerem sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Construction amateur full carbone avec foil DSS...
8m² au pres, 16m² au portant. 85kg en navigation. Plus qu'à lui mettre un trapeze et ça va envoyer !







http://www.diecipiedi.it/forum/topic.asp?TOPIC_ID=727&whichpage=1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gilles
  • Portrait de gilles
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 2 mois 1 semaine #187715 par gilles
Réponse de gilles sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
heureusement ce n'est pas 85 kgs en nav mais 45. A 85, il ne risque pas d'avancer beaucoup...

85 c'est le poids du gars. et à 170 kgs en tout peut-être qu'il coule :)

IC10 HELLS BELLS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gilles
  • Portrait de gilles
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
  • gilles
  • Portrait de gilles
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 2 mois 1 semaine #187717 par gilles
Réponse de gilles sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

IC10 HELLS BELLS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 1 semaine #187718 par Jerem
Réponse de Jerem sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
45kg, effectivement, c'est mieux ! Même si ça me parait optimiste... J'ai aidé au développement d'un moth et pour le sortir à 35kg, faut bien optimiser. Sur ce projet, entre le volume du bateau, l'équipement de spi, etc... on sera plus lourd. Mais même à 50kg ca va être un outil sympa si les foils fonctionnent (ca ressemble d'ailleurs un peu au skeeta).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alexandre 38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 2 semaines #187895 par Nicoctopus
Réponse de Nicoctopus sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
L'équipe UFO vous souhaite une excellente année 2019.

Et pour cette nouvelle année, nous faisons évoluer le bateau.
Beaucoup d'entre vous m'ont posé une question au salon nautique sur la surface de voile pour les petits gabarits. Je ne pouvais pas vous répondre avant le lancement officiel.

Alors aujourd'hui voici la version 6 m2 qui correspondra parfaitement au petit gabarit ou lors des cours en école de voile.


Et pour personnaliser les bateaux, vous pouvez maintenant choisir parmi de nombreuses couleurs de deck :


Au plaisir de naviguer avec vous.
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 2 semaines #187904 par Deous
Réponse de Deous sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

erriep écrit: Sur le Waszp, lorsque la température de l'eau est froide (8-14°C), des bulles d'oxygène apparaissent sur le safran, voir video à 1min59. :


Ils préconisent (pour le safran) de donner des coups de barre pour prévenir la ventilation.

Alors cavitation (= les bulles apparaissent à cause de la trop grande dépression) ou ventilation (= la bulle est générée par l'air qui descend dans l'eau et s'invite dans l'écoulement)?.

Sur les moth à foil des temps héroïques, les palpeurs étaient sans spatules: la trainée dans l'eau de la tige perturbait l'écoulement sur le foil et faisait apparaître aussi de la ventilation. Peut être est ce un phénomène similaire sur l'UFO ?


Je me suis demandé s'il s'agit de la ventilation ou de la cavitation:
Sur la vidéo, ils écrivent "sucked down", donc plutôt de la ventilation. D'ailleurs, si on lit le schéma de cavitation de wikipedia:
fr.wikipedia.org/wiki/Cavitation
A même valeur de pression, la baisse de température devrait limiter le risque de cavitation (la frontière liquide-> vapeur est plus basse), hors c'est l'inverse qu'on constate: sur les mers chaudes, il n'y a pas de bulle, dès qu'il fait un peu froid, il y a des bulles.
Je pencherai donc pour la ventilation.

La cavitation apparaît autour de 50 nœuds pour les foils "classiques" comme les nôtres.

Et concrètement, que faire? à part les coups de barre?

Sur les moth, je crois que certains poncent les foils à des grains différents suivant la température. de l'eau.

Alors effectivement j'ai pu expérimenter le truc sur le safran du moth en décembre et je n'ai pas été le seul. Pas de perte brusque de portance comme sur la vidéo pour moi mais une grosse trainée qui fait chuter la vitesse jusqu'à faire retomber le bateau. Les turbulences et le bruit généré sont en revanche assez impressionnant.
Je n'ai pas de solution à proposer en revanche (au portant avec la vitesse à mon avis si tu mets des coups de barre comme sur la vidéo tu te fais éjecter).

Pour moi effectivement c'est de la ventilation et donc l'air de la surface qui est aspiré par la dépression du foil. Je pense que la première chose à faire pour le prévenir est de ne pas laisser le foil ne s'approcher trop prêt de la surface.
D'ailleurs comme par hasard je crois que le vertical du foil avant de l'UFO est moins long que celui du safran...
Quels sont les moyens de contrôler la hauteur de vol en UFO?

MACH2 / RS700

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 2 semaines #187906 par Nicoctopus
Réponse de Nicoctopus sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Effectivement DEOUS, la longueur du mat du foil fait 20 cm de mois que celui du safran sur l'UFO.

Deux moyens de contrôler la hauteur de vol :
- réglage de la hauteur du palpeur, qui permet un vol entre 0 et 80 cm au dessus de l'eau.
- réglage du rake du safran

Bonne soirée

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 2 semaines #187912 par erriep
Réponse de erriep sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Sur la vidéo il y a pour moi 2 cas differents:
- ventilation du foil arrière en "raison du froid (plan filmé sur le côté)
- ventilation du foil principal (dernier plan avec planté rapide)

Voltige Waszp 2158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 1 semaine #187972 par gilles29
Réponse de gilles29 sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

Nicoctopus écrit:
Et pour cette nouvelle année, nous faisons évoluer le bateau.
Beaucoup d'entre vous m'ont posé une question au salon nautique sur la surface de voile pour les petits gabarits. Je ne pouvais pas vous répondre avant le lancement officiel.

Alors aujourd'hui voici la version 6 m2 qui correspondra parfaitement au petit gabarit ou lors des cours en école de voile.




Pour appuyer le post Nicoctopus, ci dessous l'article de Dave CLARK où il confirme que sans changement de mat, on peut désormais faire le choix de la voile standard ou de la 6m²; ceci facilitant l'accès aux jeunes mais également aux débutants en école de voile, ou aux plus aguerris par 30 knts de vent :)

go ahead, be a pinhead
A truckload of weird-shaped safety-orange sails just showed up on the Fulcrum loading dock from our awesome friends at North and there’s something different about them. They go on the same spar package but have 1.8 square meters less area, almost all of it taken out of the trailing edge up at the tip. This leaves them with an odd “pinhead” look, which has recently become highly fashionable in the A-class and there’s some fun practical science behind it that I really can’t resist sharing.

When we first started developing the UFO in 2015 we were surprised by precisely how broad the tuning range on the single 7.8 square meter mainsail paired with our patented variable stiffness rig system proved to be. The thing could turn into a truck in light wind and get you flying or be flattened to essentially zero camber and feather like crazy at the tip and go happily right up into 30 knots of breeze without becoming fully un-sailable. “Cool!” We concluded “On to the next adventure”.

What we found in practice is that with smaller kids in windier conditions, this hit a snag. Around 15+ knots you can have the sail fully de-powered and its fundamentally trickier for a 12 year old to level the boat off and get going. Still fun and still working. But from the dock, as a designer, you know deep down that just as the radial did with the laser, the 5 did with the Aero and so on and so on, a little toying with canvass can go a long way for lighter pilots.

So we set our design parameters and got busy designing an alternative small sail for very light sailors learning in big breeze. Being an opinionated jerk, I set abnormally difficult parameters for the project.

No special spars. The sail had to fit on the exact same rig and boom to avoid the “quiver of arrows” effect that often happens to one-design classes when alternative sail sizes are produced. That’s cumbersome, expensive and bad for the one-design. The best way to do it is in the cloth alone.

I must at this point also make it very explicitly clear that we are not changing the one design or allowing sail switching. This winter’s UFO one design circuit in Florida and the Carolinas will be with the normal 7.8 meter sails. The pinhead is a useful tool for practice and recreation. -and now back to the article

Sacrifice as little performance across the board as possible. The request “please make it easier?” can’t be answered with “Done, at the cost of all the fun you were having!”.

What we ended up doing was reducing the area in the sail by 1.8 square meters in a tapered fashion. The bulk of the surface is taken out of the very tip of the sail, high in the air. Meanwhile, the sail remains quite high chord at the bottom and endplated to the deck, which keeps the drag on the sail as reduced as possible and bumping up the effective aspect ratio. What this produces is an odd “pinhead” shape in planform where there is a tiny vestige of a squarehead but all told a quite fine-tipped sail.

Similar designs have gained broad popularity in the upper echelon of the A-class fleet for somewhat similar reasons. The A was never a high righting moment boat to begin with, being a pretty narrow catamaran. And it has an immensely tall spar which has benefits but also a lot of heeling moment an pitching moment. Add onto that a foil package that can at times actually reduce the righting moment of the boat quite substantially, as well as effectively increasing pitching moment by making the whole package taller and you’ve got to move the center of pressure on the sail downhill. Now!

The fix is ultimately very simple. Move the sail area down the mast. This by default moves the center of pressure down the mast as well, choking it up on the mast which in this case is acting as a torque arm for heeling an pitching. So puffs yield less heeling and pitching moment. Just so with the UFO. In an era where squarehead mainsails have made it all the way to being popular in keelboats, it’s more than a little odd to design a fine pointed sail, but what works works. Design and fashion do not always align.

North being North, we got precisely what we asked for. And then we got more! What comes out of this design loop isn’t jus a sail for kid’s on windy days. It’s a cloak of invincibility for adults on SUPER WINDY days (20-35 knot winds). It’s also a “champagne maximizer” for adults who are learning. Both phenomena happen for the same reason. The reduced heeling moment on the sail makes the boat significantly less easily rolled by gusts and also makes the boat less pitchy fore and aft in gusts.

So as a beginner, your baseline condition where you might just go for a nice sail and spend some time learning to foil expands up the wind range a lot. 18 feels like 12, and you still have the standard sail, so 12 also feels like 12. So you can make a broader plateau of ideal learning conditions, rather than, with only three sessions under your belt, potentially finding yourself sitting on shore wondering if you’re brave enough to go out in 20 knots yet.

Meanwhile,, for the legitimately unhinged among us (…guilty…) it makes 35 feel like 20, so the number of times you tell the coastguard to get lost and let you keep playing goes through the roof. That’s something I’ve never experienced in any boat until now. I look at ferocious white caps and think “Oh good, wind. I like wind.” So what was initially meant to be mainly a sail for kids ended up hitting far above its weight and providing far more utility than initially intended. You still definitely need the extra power in lighter breeze, so it’s not as if we missed our target the first time around.

When I try to fly with a pinhead in eight knots I get absolutely nowhere and as a racer I don’t find myself feeling like I should have rigged it instead of the full sail until it’s gusting past 20, but still it’s fascinating to see how playing with canvass can do fun things. Thanks North!

Dave Clark
President
Fulcrum Speedworks llc



January 10th, 2019


D-One N° 58 ISO N° 945 UFO N° 95
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Nicoctopus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 4 jours #188059 par erriep
Réponse de erriep sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Le National Australien a débuté, avant les Waszp Games.
www.sportspage.com.au/yacht_clubs/rfbyc/WASZPnationals/WASZP_2019_Australian_Championship_Overall.htm?fbclid=IwAR2iQw0I2cXlI2yajL9glIHkz6o3JU0gatmtI1cZ3U5Tombxg7ju801GH04

56 bateaux dont 2 Français: Pierre Leboucher et Mael Garnier

Voltige Waszp 2158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.344 secondes