Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

Plus d'informations
il y a 1 semaine 6 jours #187620 par Nautilus
Réponse de Nautilus sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Bon, bon ...

J'ai lu avec intérêt vos remarques mais apparemment les ricains ont la tête dure en UFO

Mais ça on le savait déjà même sans UFO ...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gilles29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 6 jours #187622 par RStosec
Réponse de RStosec sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Pour ma part, j’utilise une casquette ‘coquée’. C’est une casquette dans laquelle, j’ai mis une coque en plastique.
C’est un EPI standard dans le monde du travail.
Je n’ai pas utilisé la casquette standard, parce que je voulais une visière plus longue à cause du soleil.
Cela m’a servie de multiples fois, que ce soit en dériveur ou en quillard.
Je ne m’en passe plus.
J’y ai ajouté un cordon avec un clip pour ne pas la perdre sur un coup de vent.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 6 jours #187623 par erriep
Réponse de erriep sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Surprise chez les Waszps, un nouveau foil va devenir le foil officiel! Il aura la même section, mais son envergure sera supérieure de 22cm au foil actuel. Le coût du foil sera autour de 250€.
Cela devrait permettre de jouer dans très peu de vent! Personnellement, je suis super content, compte tenu des conditions fréquemment légères dans lesquelles je navigue souvent.

Extrait du communiqué officiel:
BIG FOIL
As some of you may know, we have been working on a larger foil to replace the current racing foil. A survey of competitors from the European Championships showed that 97% of competitors put a significant emphasis on being able to foil earlier and open up the wind range of the boat. In 12-20knots there is no better boat on the market however the wind range is too narrow, those with good techniques can foil in sub 10 knots however from a general participation perspective this was seen as a negative for the boat.
Over the last 4 months we have extensively tested a larger foil which is built from the same aluminium section as the existing foil and has the same tips as the existing foil. It is just 22cm longer.
Results have been outstanding, with increased VMG upwind and downwind and top-speeds are not being sacrificed for the larger foil. The key to this big foil however is how much more forgiving it is on manoeuvres, we have had guys saying they can only foil gybe 1 in 5 times who now sail 6-7 in a row and it also opens up the WASZP world to the foiling tack, this is a significant step forward.
FOILING TACK – MARGINAL CONDITIONS
www.facebook.com/WASZPNorway/videos/1885962711696895/
We have had many sailors test it and the response has been a resounding YES: when can we get one. We will also be racing a full test event at Sail Melbourne on the large foil, with 20 boats from December 14-16.

With this decision however comes some complexity, we are looking to make the foil available for purchase on the 1st of February 2019 and stock will be available to ship by late February 2019. We will then have a 6 month period where there is a change-over and both foils can be raced at local level. By the time we reach the 2019 European Championships 16-20th July in Malcesine we will no longer allow racing on the smaller racing foil at WASZP sanctioned events, protecting the strict one-design nature of the class.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gaston64
  • Portrait de gaston64
  • Hors Ligne
  • Gold skiffer
  • Gold skiffer
  • Navigue sur D One... 505 et foxtrot bidouillé
Plus d'informations
il y a 1 semaine 5 jours - il y a 1 semaine 5 jours #187625 par gaston64
Réponse de gaston64 sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

cadre écrit: quand les conditions sont rudes, j'en met un en 49er aussi.


Se manger bas haubans et haubans lors d'un enfournage sévére, j'ai aussi testé sur 49er... pas agréable le casque... mais si j'avais eu, j'aurai évité des points de sutures sur le cuir chevelu... ;)
Dernière édition: il y a 1 semaine 5 jours par gaston64.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 5 jours #187626 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Ah... Le casque... On ne va pas refaire le débat qui en France a été amené d'une manière lamentable par certains élus en le rendant obligatoire quand il aurait fallu laisser faire le bon sens...

Plus intéressant à mon sens l'évolution du foil sur le WASZP :
- Il y a d'abord la reconnaissance que la fenêtre de vent idéale du WASZP est beaucoup trop restreinte et donc qu'elle est un frein au développement de la régate monotype sur ce support. Cela frustre les régatiers qui pourraient être intéressés par le bateau. Celui qui gagne aujourd'hui en Waszp c'est un peu celui qui arrive à décoller en premier... et qui arrive à rester en l'air ou à redécoller vite. Bref ce n'est pas rien pour le constructeur de reconnaitre que finalement il y avait un petit souci.
-Est-ce que ce foil va vraiment changer les choses ? La vidéo sur facebook est assez impressionnante mais presque trop impressionnante...
-Et toujours cette question de savoir si le monotype à foil, techniquement intéressant mais accessible, et pas trop cher est une illusion ou non...

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 5 jours #187628 par Jean-bapt
Réponse de Jean-bapt sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Bonsoir à tous,

je me permet de vous présenter un nouveau foiler, il est plutôt destiné a de l'apprentissage en douceur du vol, ce n'est pas un concurrent des quatre bateaux du sujet mais j'aimerais vos retours. C'est la version proto qui n'a pu naviguer qu'un petit week end.

Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: erriep, RStosec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • flebas
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 1 semaine 5 jours #187629 par flebas
Réponse de flebas sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Les foils sont insuffisants pour la fonction antidérive ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 5 jours #187630 par Jean-bapt
Réponse de Jean-bapt sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Absolument, pour une fonction antidérive, il faudrait des formes très spécifique et asymétriques qui augmenteraient les coups de fabrication et donc de vente.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: flebas

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • flebas
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 1 semaine 5 jours #187631 par flebas
Réponse de flebas sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Quand le bateau est à plat, la partie du foil sous le vent peut assurer le fonction sustentation et la fonction antidérive. Ça ne marche que si le bateau vole au près, et avec le foil au vent relevé.
A première vue j'ai cru que c'était un Fireball avec la marotte et le bouchain...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gilles
  • Portrait de gilles
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 1 semaine 5 jours #187632 par gilles
Réponse de gilles sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
il me semble qu'il est possible de faire beaucoup mieux côté gréément, non?

Le bateau est à la Rochelle ?

IC10 HELLS BELLS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 5 jours #187633 par erriep
Réponse de erriep sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Salut Cédric,

Quelques réponses:

Cédric F écrit: - Il y a d'abord la reconnaissance que la fenêtre de vent idéale du WASZP est beaucoup trop restreinte et donc qu'elle est un frein au développement de la régate monotype sur ce support. (…) Bref ce n'est pas rien pour le constructeur de reconnaitre que finalement il y avait un petit souci.

Oui, et c'est une super nouvelle, parce que pour 260 € on va durablement améliorer le bateau! Ce qui m'étonne c'est que l'envergure du 1er dimensionnement ait été si faible. Peut-être qu'il a été trop orienté "élite", "conditions ventées" et "vitesse"? et c'est vrai que depuis deux ans la concurrence est apparue et que le foiling tack s'est presque popularisé.
- sur les ventes, fin 2016 ils annonçaient un objectifs de 600 bateaux à fin 2017. Aujourd'hui, à presque fin 2017, ils annoncent 700. C'est sans doute moins que prévu, mais ça reste quand même de très gros chiffres pour la voile légère, non?

Cédric F écrit: - Celui qui gagne aujourd'hui en Waszp c'est un peu celui qui arrive à décoller en premier... et qui arrive à rester en l'air ou à redécoller vite.

ça ressemble à la régate de foiler :)

Cédric F écrit: -Est-ce que ce foil va vraiment changer les choses ? La vidéo sur facebook est assez impressionnante mais presque trop impressionnante...

C'est sûr c'est un complot :side:

Cédric F écrit: -Et toujours cette question de savoir si le monotype à foil, techniquement intéressant mais accessible, et pas trop cher est une illusion ou non...

Pour moi, ce n'est pas une illusion sur la façon de naviguer il y en a 3: le Waszp, l'UFO et le OneFly (en France). Avec ces bateaux tu apprends à voler, à prendre de la vitesse à la contregite, la manière de lancer les bateaux (similaires aux skiffs j'imagine…), à empanner en vol, à affiner sa voile avec la vitesse etc... Ou alors, qu'entends-tu par "techniquement intéressant"? La régate en flotte?

Coté flotte de régate, c'est existant en France, mais malgré tout précaire:
- le Waszp est clairement dynamique à l'international avec des résultats encourageants en France (14 bateaux au National cette année)
- 5-6 One Fly tournent sur quelques évènements en France.

Dans le "pire" des cas, il paraît que l'intersérie, c'est bien aussi :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 4 jours #187634 par Jerem
Réponse de Jerem sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Quelqu'un connait ou a vu naviguer ?

https://foilenvsn.wordpress.com/2018/10/08/skeeta-skiff-a-foil-a-haute-stabilite-archimedienne/

https://www.skeetafoilingcraft.com

Je trouve le concept pas mal. Une vraie carène qui a quand même l'air de bien glisser dans la molle (voir la video). Ca a l'air de manoeuvrer sur son foil sur les videos australiennes...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 4 jours #187636 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Oui le skeeta a l'air vraiment pas mal (c'est le coup de coeur de voiles et voiliers dans la catégorie). 19000 euros tout de même et pas le poids marketing d'un gros chantier pour s'imposer.
Ce dernier point me permet de rebondir sur les remarques de Erriep sur mon dernier post.

Bien évidemment qu'il y a l'intersérie et heureusement ! Et ce serait génial si tous les foilers du marché pouvait se structurer de la sorte comme l'ont fait les skiffs avec breizhskiff. On vous accueille (les WASZP et les autres) avec plein d'aménagements possibles si vous le souhaitez.

Ma réflexion sur le WASZP portait uniquement sur la question du développement d'une pratique régate monotype en foiler. C'est clairement le seul aujourd'hui qui a les chiffres de vente pour cela. 700 bateaux en deux ans, ce sont de très beaux chiffres. Le plus gros chiffre, ces dernières années c'était l'Aero avec plus de 1000 bateaux en deux ans.

La modification du foil est intéressante et elle doit s'analyser selon moi sur les limites du bateau pour s'imposer comme le support de régate monotype en foil. Or le WASZP pour séduire une clientèle de régatiers purs et durs doit maintenant foiler plus tôt. Un régatier pur et dur qui vient sur du foil, ce n'est pas pour se poser à chaque virement et empannage, pomper comme un malade pour décoller (cf les modifications des règles de classe du WASZP pour autoriser cela). C'est le point faible du WASZP en tant que classe à vocation régate monotype. En gros ce qui est montré avec les Moth c'est que justement régater en foiler ne doit plus être de se poser et donc de relancer avec les incertitudes et les écarts qui se creusent fortement cassant le jeu de la régate. Régater en monotype, l'essence de cette pratique, c'est mettre au même niveau technique tout le monde, réduire au maximum le boathandling pour se focaliser sur le jeu de la régate.

Je maintiens, bien que je n'y vois aucune théorie du complot,;) que la vidéo sur facebook est vraiment surprenante. Mais je sais aussi que à Garde, même quand on a l'impression qu'il n'y a pas de vent, il souffle quand même. Et si on peu avoir l'impression qu'il y a 5 noeuds, il y en a peut être 10. Promouvoir un bateau c'est aussi du marketing.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 4 jours - il y a 1 semaine 4 jours #187639 par erriep
Réponse de erriep sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Merci d'avoir pris le temps de répondre et d'avoir réitéré ta proposition sur le circuit Breizhskiff. Nous avons l'AG dimanche à 17h30 et je transmettrai à nouveau la possibilité d'"utiliser" le championnat Breizhskiff. Cela a pour moi beaucoup de sens :
- plaisir de croiser d'autres têtes et d'autres bateaux,
- capacité à se comparer à d'autres bateaux suivant son niveau,
- mutualisation des ressources mobilisées, etc...
Si tu es au salon dimanche, n'hésite pas à passer nous voir, tu seras peut être plus convaincant que moi.

La comparaison avec les chiffres avec l'Aéro est intéressante.

Le grand foil permettra de gagner des régatiers purs et durs comme des dilettantes. Voler plus, pour s'amuser plus!

Par contre, je suis étonné par ta position sur le point (ok, j'ai coupé ce qui m'intéresse, ce qui le rend un peu caricatural):

Cédric F écrit: Régater en monotype, l'essence de cette pratique, c'est mettre au même niveau technique tout le monde, réduire au maximum le boathandling pour se focaliser sur le jeu de la régate.


Pour moi, la maîtrise du bateau fait partie du jeu de la régate en monotypie, notamment en dériveur et a fortiori en skiff. C'est à chacun de progresser pour pouvoir régater proprement, et sortir la tête du bateau. Il n'y a pas nécessairement à modifier le support pour niveler les capacités de boathandling de chacun. Sinon, on ne ferait que de la régate en mini-ji, voire de la régate virtuelle!
Dernière édition: il y a 1 semaine 4 jours par erriep.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • ggc
  • Portrait de ggc
  • Hors Ligne
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
  • Si tu continues tu seras comme John Winning
Plus d'informations
il y a 1 semaine 4 jours #187640 par ggc
Réponse de ggc sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

gaston64 écrit:

cadre écrit: quand les conditions sont rudes, j'en met un en 49er aussi.


Se manger bas haubans et haubans lors d'un enfournage sévére, j'ai aussi testé sur 49er... pas agréable le casque... mais si j'avais eu, j'aurai évité des points de sutures sur le cuir chevelu... ;)


Et là faut le casque???

Yacht club de la Ganguise
Team Papys Forty's member
49er/FX n°1346

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 3 jours #187641 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

erriep écrit: Merci d'avoir pris le temps de répondre et d'avoir réitéré ta proposition sur le circuit Breizhskiff. Nous avons l'AG dimanche à 17h30 et je transmettrai à nouveau la possibilité d'"utiliser" le championnat Breizhskiff. Cela a pour moi beaucoup de sens :
- plaisir de croiser d'autres têtes et d'autres bateaux,
- capacité à se comparer à d'autres bateaux suivant son niveau,
- mutualisation des ressources mobilisées, etc...
Si tu es au salon dimanche, n'hésite pas à passer nous voir, tu seras peut être plus convaincant que moi.

La comparaison avec les chiffres avec l'Aéro est intéressante.

Le grand foil permettra de gagner des régatiers purs et durs comme des dilettantes. Voler plus, pour s'amuser plus!

Par contre, je suis étonné par ta position sur le point (ok, j'ai coupé ce qui m'intéresse, ce qui le rend un peu caricatural):

Cédric F écrit: Régater en monotype, l'essence de cette pratique, c'est mettre au même niveau technique tout le monde, réduire au maximum le boathandling pour se focaliser sur le jeu de la régate.


Pour moi, la maîtrise du bateau fait partie du jeu de la régate en monotypie, notamment en dériveur et a fortiori en skiff. C'est à chacun de progresser pour pouvoir régater proprement, et sortir la tête du bateau. Il n'y a pas nécessairement à modifier le support pour niveler les capacités de boathandling de chacun. Sinon, on ne ferait que de la régate en mini-ji, voire de la régate virtuelle!


Pour votre AG, je serai au salon. Si vous voulez que j'intervienne pas de souci.

Pour essayer d'expliquer encore mieux mon point de vue. Encore une fois, j'ai un peu caricaturé pour les besoins de la démonstration. Je reprends donc : pour ce que j'appelle des régatiers purs et durs adeptes de la monotypie, le Moth international a un vrai problème au delà de son prix, c'est que c'est une classe à développement avec ce que cela implique en termes de recherche/développement/bricolage pour être performant. Le régatier qui vient de la culture monotypie stricte est donc rebuté par cet aspect parce intrinsèquement ce qu'il recherche avant toute chose c'est le jeu de la régate pure et dure et oui, donc, dans l'absolu le régatier pur et dur culture monotype n'en a rien à f... du "support". Il veut de la régate. Les standards de la régate en foiler, avec le Moth qui tire vers le haut, c'est de voler tout le temps pendant la course, pas de passer par des phases d'amerrissages, redecollages etc qui relativisent l'importance du jeu de la régate au sens strict. Pour le dire autrement pour ces gens là la régate d'une certaine manière n'a lieu qu'une fois que la maitrise technique est là. Sauf que jusqu'a présent avec le Waszp, même une parfaite maitrise technique n'empêchera pas de passer régulièrement par des phases archimédiennes parce que le foiling tack n'est pas encore à l'ordre du jour et que la plage de vent trop restreinte pour régater.
C'est pour cette raison que le développeur du WASZP se lance dans ces adaptations intelligentes (foil et règles de classe). Cela sera-t-il suffisant pour capter une clientèle qui est :
- passée au Moth mais frustrée par le fait de ne pas pouvoir jouer plus devant pour cause de pognon et de compétence en matière de développement.
- reste sur des bateaux performants, à sensation, en attendant le foiler monotype dont les performances ne seront pas trop dégradées par rapport à l'etalon moth ?

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 3 jours #187642 par Nautilus
Réponse de Nautilus sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Moi ce qui m effare totalement, c'est la capacités des participants d'un forum à dériver d'une question posée.
Je post sur le port du casque sur un engin relativement cool sans haubans, etc et on réponds sur le 49er et autres engins australiens !!!!!

Totalement à l'image de ce qui se passe en ce moment dans notre pays ...

Pathétique

Bye bye

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 3 jours #187643 par Jerem
Réponse de Jerem sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Cédric, 100% d'accord avec toi sur ton analyse de ce qui se passe en Moth actuellement, on n'est actuellement pas en mode "régate" au sens premier. Ca tourne autour des bouées et un signe révélateur c'est qu'il y a une très grosse homogénéité de résultats de manches à manches lors des championnats. Le classement est prévisible dès le 1er jour de course. Ca a été la même avec le dernier mondial de Class A.
Tu prends un mondial de 420, 470, etc... ca se bataille sévère et le 20ème est capable de claquer une manche, en foiler, ça n'est même pas envisageable vu les différences de vitesses en ligne droite et en manœuvres...
Mais ça viendra ! On se disait la même chose avec le 49er il y a bientôt 20 ans, bateau trop rapide, plus de tactique, moins de virements, moins d'empannages, etc... Alors que maintenant c'est devenu un bateau particulièrement intéressant en tactique et les champions ne comptent plus les virements et empannages comme un déficit à la prochaine bouée.

Nautilus, tu as vu où le sujet "port du casque" en haut de page ? Moi je vois un sujet de "foilers", donc tes propos péremptoires à l'encontre des participants n'ont effectivement rien à faire ici.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sudiste

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 3 jours #187644 par Cédric F
Réponse de Cédric F sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Oui exactement : il y a un parallèle évident entre ce qui s'est passé sur les skiffs au milieu des années 90 et ce qui se passe avec les foilers aujourd'hui. Les skiffs existaient depuis longtemps mais étaient jugés comme non intéressants par beaucoup de régatiers car l'offre se limitait à des bateaux très techniques et basés sur des jauges à développement (18" 14") qui n'intéressaient guère les régatiers purs et durs, ceux qui ne se voyaient pas devoir gérer de la recherche développement pour performer. L'arrivée des skiffs monotypes a permis d'attirer une nouvelle clientèle mais il a fallu du temps avant que les skiffs ne trouvent leur public et arrivent à se structurer. Ils l'ont fait bien évidemment avec l'olympisme (49er) et le mondial ISAF jeunes (29er) et avec une offre pour des amateurs ne se mette en place qu'elle soit IND en France (breizhskiff) ou monotype (principalement RS) pour satisfaire ce profil de régatiers.
Aujourd'hui le monde des dériveurs foiler vit une période de foisonnement intense mais il manque encore le support foiler équivalent au 49er, au 29er ou au Musto. C'est l'ambition du WASZP et le bateau a beaucoup d'éléments (la monotypie, la puissance marketing du chantier) pour cela mais il lui manque encore quelque chose d'un point de vue technique. Et j'espère que le nouveau foil sera capable d'amener cela ou qu'une offre alternative se mettra en place. Enfin ne nous y trompons pas non plus les 20 premiers d'un mondial Moth sont des coureurs qui viennent tous du très très haut niveau et c'est sans doute ce qui se fait de mieux hors olympisme.

Breizh Skiff Project, YCCarnac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 3 jours #187651 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

Jerem écrit: ...ce qui se passe en Moth actuellement, on n'a jamais été n'est actuellement pas en mode "régate" au sens premier.
Tu prends un mondial de 420, 470, etc... ca se bataille sévère et le 20ème est capable de claquer une manche, en moth int foiler, ça n'est même pas envisageable vu les différences de vitesses en ligne droite et en manœuvres...


Jerem, je me suis permis de changer quelques trucs: rien avoir avec l'arrivée du foiling. Cela a toujours été comme ça: d'abord le boat-handling et ceux qui en sont champions ont le plaisir de la bataille tactique. Ce que Tim Webster exprimait si bien en disant: " it didn't even dip" en montrant l'aile de son Axeman.

C`est pour cela que les tradis ne nous regardaient même pas avec le cul, comme on dit si bien dans la langue de Goethe. Et c'était bien ainsi.

Pour ce qui est des bateaux de mauvaise conception des années après-guerre: choeutte plaisir d'faire avancer des pots d'yaourts (pseudo-monotypes à prix exorbitant, vu ce que c'est)!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: erriep

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 3 jours #187656 par Jerem
Réponse de Jerem sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
D'accord mais le foil decuple cet effet, car il est d'abord question de matos.

Pour caricaturer, en IRC c'est un bateau qui gagne. En laser, c'est un mec, son bateau passe après. En moth foil, comme en class A foil, c'est un couple homme/bateau.

Deja un mach2 et un Exocet c'est comme comparer un 49er et un 49er Fx...
C'est aussi intéressant de voir que les bons bateaux sont devant meme en changeant de barreur (qui ne sont pas manchots, on est d'accord).

Il y a des videos des entraînements pre mondial de Class A entre les NZL et AUS... Les gars ont tous des titres mondiaux, olympiques, AC, etc... Donc des cadors qui savent régler un bateau... Il leur est quasi impossible de faire un essai de vitesse tant les différences de vitesses sont importantes... Et c'est toujours le meme devant !
Ca n'enleve rien a sa victoire, mais on est vraiment du cote "sport mecanique". Tu lui donnes le bateau du 10eme et il ne peut plus gagner. C'est ainsi, c'est le jeu, encore une fois c'est un tres grand champion.
Mais je partage l'avis de Cedric, qu'au fond ca ne fait pas marrer toute la flotte et qu'une partie attend le monotype foiler qui leur permettra de se battre a armes egales avec de belles perf pour un budget maitrisé (ce qu'arrive tres bien a faire le Nacra 17).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 3 jours - il y a 1 semaine 3 jours #187657 par lemott
Réponse de lemott sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101

Jerem écrit: a) D'accord mais le foil a créé decuple cet effet, qu' il est maintenant d'abord question de matos. Ce qui veut dire pognon dans le cadre d'une professionalisation avec un effet pire qu'une olympisation, je trouve.
C'est suicidaire, à la fin.
b) Mais je partage l'avis de Cedric, qu'au fond ca ne fait pas marrer toute la flotte. voir aussi sous a)
Autrefois (époque lowrider) cela faisait marrer toute la flotte, car pour rester dans l'exemple de Tim Webster, les dix gars qui étaient devant étaient moitié constructeurs (amateurs/semi-professionnels)-navigateurs et moitié plus leurs potes que leurs clients.
c) et qu'une partie attend le monotype foiler qui leur permettra de se battre a armes egales avec de belles perf pour un budget maitrisé. Pour naviguer sur un nombre de surfaces d'eau très restreint dans des tranches de vent très restreintes.Vu le succès du Bladerider............ c'est à voir, on ressent a sort of struggel avec le nouveau foil. Moi j'attends le retour des classiques comme chez les Anglais.

Dernière édition: il y a 1 semaine 3 jours par lemott.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 2 jours #187660 par Jerem
Réponse de Jerem sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
C'est pas forcement le "foil" qui a amené cette course à l'armement, regarde en IRC, c'est bien plus onéreux, en plus ridicule car on ne parle même plus de l'équipage mais du bateau vainqueur.
Je rejoins ton avis sur la professionnalisation du Moth (qui ne touche qu'une minorité qui veut se faire remarquer pour justifier une accession ou une poursuite sur d'autres support prestigieux comme les AC) qui est bien pire que l'olympisme.
Au moins en 470, tu fais un chèque de 25000€ à Mackay, et tu reçois un bateau identique a celui du champion du monde... c'est à peu prêt identique en 49er, finn, laser, Rsx, etc...en moth, tu fais un chèque de 40000€ (5000€ d'acompte immédiat) et tu attends 2 ans minimum avant d'avoir ton bateau... et puis après faut acheter les jeux de foils complémentaires.
Je ne sais pas si c'est une attitude suicidaire de la part de cette classe. Pour l'instant ça fonctionne... Mais mon avis et qu'il va falloir réguler les classements avec un rating et/ou allégeance d'age des bateaux afin d'être équitable. On revient à de l'inter-série au sein même de la famille Moth...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lemott

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 2 jours #187662 par Pierrick
Réponse de Pierrick sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Petite precision sur les class A. L' évolution matériel s'est bien calmée depuis 1 ou 2 ans (mais pour combien de temps?)et maintenant les 40 premiers, au moins, au niveau mondial sont sur du matériel quasi-identique. Les différences de vitesse sont donc en majorité à imputer au barreur, Ashby n'a pas un bateau bien différent, il est par contre très bien préparé.
Lors du national nous avons pu observé Benoît Marie avec un bateau quasiment d'origine naviguer à un niveau qui doit-être proche du top 5 mondial avec seulement une 15aine de nav sur le support... Il semblerait que ses différentes expériences "volantes" soient transposables d'un support à l'autre (et d'après lui le char à glace est une expérience précieuse...).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 2 jours #187665 par erriep
Réponse de erriep sur le sujet Le WASZP, l'IFLY, l'UFO et le Foiling 101
Je pense que ceux qui régatent en Moth auront de toutes les manières du mal à changer de classe, pour quelque chose de similaire (foil solitaire). Parce que malgré toutes les contraintes (temps de préparation des bateaux et foils, coûts, course à l'armement…) ce sont des bateaux vraiment extraordinairement rapides.

Tant mieux si le Nacra 17 est dorénavant apprécié, mais il aura mis du temps à être apprécié et aura aussi évolué pour cela.

Pour revenir aux monotypes à foil solitaire, les performances sont en retrait, mais restent intéressantes, "belles". Je n'ai pas trouvé de rating pour comparer avec d'autres bateau ni de polaires de vitesses, mais selon Chris Rashley écrivait dans son article:
"Lift out speed is around 8kt boat speed and this is easy enough to get to in 8-9kt of wind. With practice and some specific Waszp technique, I think foiling is possible in around 7-8kt of wind, cruising through 5-6kt lulls. Upwind you should be doing around 10-12kt in 10kt of wind and around 15-17kt downwind. So not slow at all, in fact similar speeds and angles to a 49er around the course in 10kt." J'avais en tête 13-14 nœuds au près quand le vent est plus fort.

d'ailleurs, C. Rashley écrivait à l'époque (du petit foil):
"Personally I think that the boat would benefit from having a larger span main foil to help with glide through the turns making it slightly easier to tack and gybe as well as being a better spectacle when racing." Prémonitoire!

l'intégralité de l'article : www.yachtsandyachting.co.uk/equipment/boat-tests/boat-test-wa/

Enfin, les rassemblements internationaux sont assez larges environ 60 aux européens, 60-80 en janvier 2019 à Perth. Le niveau n'est pas aussi relevé qu'en Moth, loin de là, mais il y a de quoi s'amuser pour le commun des mortels.

Bref, tout ça pour établir qu'il existe déjà aujourd'hui un monotype à foil, le Waszp donc, qui permet de régater. Et je vois bien l'UFO réussir quelque chose de similaire dans les années à venir même si ce sera plus difficile car il arrive après.

Je comprends que ces monotypes ne soient pas au goût de tous, mais, encore une fois, l'offre est réjouissante!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.329 secondes